Changer d'édition

Le FC Metz se ressource à Evian
Sport 3 min. 29.01.2016 Cet article est archivé
Football

Le FC Metz se ressource à Evian

Christian Bekamenga permet au FC Metz de remonter sur le podium.
Football

Le FC Metz se ressource à Evian

Christian Bekamenga permet au FC Metz de remonter sur le podium.
Archive Michel Dell'Aiera
Sport 3 min. 29.01.2016 Cet article est archivé
Football

Le FC Metz se ressource à Evian

Le FC Metz n’a jamais tremblé à Evian et son succès (1-0) découle d’une pure logique sportive. Bekamenga a inscrit son troisième but en deux parties. Les Messins accueilleront Laval mardi (21h) avant d’aller défier Nancy en fin de semaine prochaine.

Bien organisé et regroupé, le FC Metz n’a jamais tremblé à Evian et son succès (1-0) découle d’une pure logique sportive. Bekamenga a inscrit son troisième but en deux parties, Ngbakoto a démontré, une nouvelle fois, qu’il était un joueur de talent tandis que Mandjeck a abattu un gros travail. Les Messins accueilleront Laval mardi (21h) avant d’aller défier Nancy en fin de semaine prochaine.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Le FC Metz est parti pied au plancher à Evian et Christian Bekamenga n’a attendu que quatre minutes pour inscrire son troisième but sous ses nouvelles couleurs en deux sorties!

Le joueur prêté par le RC Lens a profité d’une offrande de Gomes pour réussir une volée parfaite qui n’a laissé aucune chance au dernier rempart visiteur (1-0, 4e). Un avantage que Krivets aurait pu faire fructifier (26e) mais seul face au but local, le Biéloruse a vu Tejeda se jeter et empêcher les Messins de faire le break. Ensuite, Ngabakoto (58e) a adressé une superbe frappe de vingt mètres qui est venue heurter le poteau d’Evian et Didillon a gardé son but avec maitrise.

Face à un adversaire brouillon et limité, les hommes de Philippe Hinschberger sont allés cueillir trois points qui les relancent totalement dans la course à la montée. Seul bémol : les six avertissements récoltés au cours d’une partie bien maitrisée globalement. Malgré tout, le FC Metz a fait plaisir à voir, son implication et sa détermination lui ont offert un onzième succès bienfaiteur. Un bon 15/20 pour une formation cohérente.

Les joueurs et leur note. Didillon (6/10) a eu très peu de travail mais son intervention du pied (58e) puis son plongeon rassurant (68e) ont fait du bien. En défense, Métanire (5,5) a été sobre dans son couloir droit, tandis que Gomes (6,5) a plu et son centre gagnant a été un exemple de précision. Dans l’axe, Palomino (6) s’est montré très solide tandis que Reis (5) a fait le travail. Au milieu, Mandjeck (7) a fait valoir son physique et une présence de tous les instants qui vont être précieux jusqu’au 13 mai. Sassi (5,5) a été complémentaire sans s’affirmer totalement. Krivets (5) aurait dû permettre au FC Metz de doubler la mise (26e) mais il manque encore de confiance. Candeias (6) a donné du rythme au jeu grenat même s’il n’a pas été dangereux. Ngbakoto (7) a été de tous les bons coups offensif de sa formation et a su garder le ballon lorsqu’il le fallait. En attaque, Bekamenga (6) a marqué, il a donc parfaitement rempli sa mission, et a logiquement souffert physiquement.

Sido à Luçon. Le club grenat cherche à dégraisser son effectif «et trois joueurs peuvent partir» a confirmé Philippe Hinschberger lors de son point presse donné jeudi dernier. Dans cette optique, le milieu de terrain offensif Fadil Sido (22 ans) va terminer la saison en National et portera le maillot du Vendée Luçon Football (4e) jusqu’en mai prochain.

Le classement. Le FC Metz (3e, 39 points) avance et profite à plein du revers de Clermont à Nancy (1-3) pour s’installer sur le podium de la Ligue 2. Les Nancéens (1er, 46 points) ainsi que les Dijonnais (45) filent vers la Ligue 1 à allure régulière. Les hommes de Philippe HInschberger accueilleront Laval dès mardi (21h) avant de respirer un petit peu et de se rendre à Nancy (vendredi 5 février) pour un derby qui s’annonce une nouvelle fois très passionnant. Avec un enjeu fort.

Evian - Metz 0-1

Parc des Sports d’Annecy, temps frais, terrain correct, arbitrage de M. Palhies, 3 572 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Le but: Bekamenga (4e).

Cartons jaunes: Keita (22e) à Evian; Reis (24e), Sassi (50e), Palomino (61e), Ngbakoto (67e), Kaboré (77e), Métanire (81e) à Metz.

ÉVIAN: Durand ; Abdallah (45e Mensah), Betao, Angoula, Fall ; Tejeda, Hoggas (79e Sorlin), Canpanharo, Kamin (72e Bruno); Barbosa (cap.), Keita.

Joueurs non entrés en jeu : Leroy et Centonze.

METZ: Didillon ; Métanire, Reis, Palomino, Gomes ; Sassi, Mandjeck ; Ngbakoto (cap.), Krivets (73e Kehli), Candeias (86e Santos) ; Bekamenga (72e Kaboré).

Joueurs non entrés en jeu : Oberhauser et Milan.



Sur le même sujet

Les Messins ont manqué d’efficacité devant le but de Clermont et son adversaire en a profité pour le punir (2-1). Un revers qui éloigne les hommes de Philippe Hinschberger du podium et qui va faire grincer des dents.
Daniel Candeias avait porté le FC Metz au commandement, mais les Grenats ont cédé en fin de match.
Entreprenant en première période puis plus timide, le FC Metz a néanmoins réussi à écarter Laval (1-0) sur une nouvelle réalisation de Christian Bekamenga. Un succès d’importance avant de s’en aller défier Nancy vendredi prochain. Les hommes de Philippe Hinschberger viennent d’aligner un troisième succès de rang. Très bon pour le moral.
22/01/2015
Stade St Symphorien
Ligue 2 France
FC Metz vs Créteil
Christian Bekamenga - FC Metz
Grand amateur des matchs du FC Metz, Denis Balbir avance un avis éclairé sur la situation d’une équipe qui se cherche encore. Les hommes de Philippe Hinschberger accueillent Créteil vendredi (20h) et doivent à tout prix y décrocher un succès. Bekamenga va jouer et notre invité le voit réussir sa première réalisation sous ses nouvelles couleurs.
Les supporters grenats vont-ils vibrer vendredi soir? Denis Balbir pronostique un succès messin.
Philippe Hinschberger a parfaitement réussi ses débuts au FC Metz en distançant le Sochaux d’Albert Cartier (1-0). Pourtant, les Messins ont évolué en infériorité numérique tout au long de la seconde période mais Kaboré a profité d’un superbe mouvement pour faire plaisir à tout Saint-Symphorien (76e). Un succès qui va faire un bien fou aux coéquipiers de Ngbakoto.
Romain Métanire et les Grenats ont fait preuve de caractère pour écarter Sochaux
Concernés et déterminés, les Messins ont bousculé Bourg-en-Bresse (5-0) et ont réchauffé l'ambiance à Saint-Symphorien. Un beau succès qui permet aux hommes de José Riga de se maintenir dans le trio de tête avant de se déplacer au Red Star dès ce mardi. Le soleil revient dans la maison grenat.
Yeni N'Gbakoto et ses partenaires ont offert un récital offensif à leurs supporters.
Timide puis un peu plus conquérant, le FC Metz a attendu les derniers instants (90+5) pour prendre le dessus sur Evian-Thonon (2-1). Kevin Lejeune a été le héros tardif d’une rencontre que N’Gbakoto a dominé de toute sa classe. Le FC Metz prend la tête de la Ligue 2 avant de souffler et de se déplacer à Laval (11 septembre).
Yéni N’Gbakoto a de nouveau prouvé qu'il avait largement le niveau pour évoluer au plus haut niveau.