Changer d'édition

Le FC Metz se fait humilier à Rouen
Sport 3 min. 06.01.2020 Cet article est archivé

Le FC Metz se fait humilier à Rouen

Le défenseur messin Fabien Centonze (à g., en blanc) distance le Rouennais Clement Bassin. Ce sont pourtant les Normands qui se qualifient.

Le FC Metz se fait humilier à Rouen

Le défenseur messin Fabien Centonze (à g., en blanc) distance le Rouennais Clement Bassin. Ce sont pourtant les Normands qui se qualifient.
Photo: AFP
Sport 3 min. 06.01.2020 Cet article est archivé

Le FC Metz se fait humilier à Rouen

Les Messins ont commencé l’année 2020 de la pire des façons: une élimination sans gloire de la Coupe de France et surtout un contenu désastreux face à Rouen (0-3) leader de National 2. Une prestation honteuse pour un résultat qui va toucher et doucher tout un club.

Par Hervé Kuc

L’humiliation messine

Bonne année, bonne santé et si possible quelques résultats positifs pour éviter de retourner en Ligue 2. Si résultats positifs il y a, ceux-ci ne pourront prendre forme uniquement qu’au travers le championnat car après avoir dit adieu à la Coupe de la Ligue, les partenaires de Diallo ont cette fois quitté la Coupe de France à Rouen en recevant une leçon de football.

Face à des Rouennais sereins, organisés et solides, les hommes de Vincent Hognon n’ont jamais su bousculer un adversaire qui a puni des Mosellans d’entrée de partie: Sidibé a décalé Dembi sur le flanc gauche et son ballon piqué a mystifié Delecroix (1-0, 6e). Si Diallo a fait tousser le rempart adverse (8e), la suite va tourner au fiasco pour Vincent Hognon et son équipe.

Le Messin Opa Nguette (en blanc) précède Mahamadou Diarra. Une fois n'est pas coutume...
Le Messin Opa Nguette (en blanc) précède Mahamadou Diarra. Une fois n'est pas coutume...
Photo: AFP

Deux attaques rapides vont laisser sur une place une formation messine malade. Fataki et Diarra (2-0, 77e et 3-0 88e) vont assommer un ensemble qui n’a ni digéré la dinde ni le foie gras des fêtes. Le FC Metz a assurément sa plus douloureuse humiliation en Coupe de France depuis des décennies. Arrivera-t-il à s’en relever dès samedi avec la réception de Strasbourg en championnat?

Les joueurs et leur note

Delecroix (2/10) a été livré à lui-même sur les trois buts encaissés. Une soirée cauchemardesque.

En défense, Centonze (2) s’est démené mais il n’a pas réussi à couvrir son couloir de manière professionnelle. Bronn (2) a vécu sa première apparition sous ses nouvelles couleurs mais elle n’a pas été couronnée de succès. Boye (1,5) s’est mal positionné sur le but encaissé par le FC Metz et il a ensuite pris un ballon fort en plein visage (36e). Sa tête ratée (73e) a été à l’image de son équipe: à l’envers. Delaine (1) a une nouvelle fois oublié de défendre et c’est très gênant pour un latéral à vocation défensive. Il a délaissé son côté gauche sur le but rouennais d’une manière inexplicable. Dembi et Barthélémy lui ont fait des misères!

Au milieu, N’Doram (2) a passé les plats sans jamais peser sur le milieu de terrain. Cool, sa soirée. Pajot (2,5) a touché beaucoup de ballons mais il en a également perdu un grand nombre. C’est une première pour lui et il sait maintenant l’étendue des dégâts de son nouveau club. Angban (2) a tenté quelques accélérations puis s’est éteint. Ambrose (4) a été le Messin le plus concerné par la rencontre, mais aussi le plus déterminé. Une reprise trop haute (47e) et une frappe enroulée hors-cadre (65e). Nguette (2) est désespérant. Il court, il dribble mais au final, c'est le néant.

En attaque, Diallo (3) a réussi une demi-volée de près que Monteiro, le gardien adverse, a dévié en corner (8e). Rideau.

La joie des Rouennais, qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe de France
La joie des Rouennais, qualifiés pour les 16es de finale de la Coupe de France
Photo: AFP

FC Rouen - FC Metz 3-0

Stade Robert-Diochon, temps frais, belle pelouse, arbitrage de M. Angoula, environ 9.000 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Dembi (6e), 2-0 Fataki (77e), 3-0 Diarra (88e).

Cartons jaunes: Ouadah (70e) et Dembi (8e) à Rouen; aucun à Metz.

  • FC ROUEN: Monteiro; Ouadah, Burel (cap.), Fourneuf, Sanson, Bassin; Benzia, Dembi (85e Rogie), Diarra, Barthélémy (67e N’Chobi); Sidibé (67e Fataki). Joueurs non entrés en jeu: Drais; Gonel, Gabé, Sainte-Luce.
  • FC METZ: Delecroix; Centonze, Boye, Bronn, Delaine; N’Doram, Pajot (64e Gakpa), Angban, Nguette (81e Yade), Ambrose; Diallo (cap.). Joueurs non entrés en jeu: Oukidja; Lô, Sildillia, B. Traoré, Mikautadze.

Sur le même sujet

Le FC Metz baisse sa garde face à Rennes
Les Messins n’ont pas su contourner une équipe rennaise plus mûre et plus sûre de son football et ont laissé le succès à leur adversaire (0-1). Un revers fâcheux et il faudra maintenant aller à Nice ce samedi pour espérer un résultat positif.
Metz' French defender Fabien Centonze (R) vies with Rennes' French forward Romain Del Castillo during the French L1 football match between Metz (FCM) and Rennes (Stade Rennais) at Saint-Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on December 4, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz en galère à Brest
Une nouvelle fois à côté de leurs pompes, les Messins ont laissé les Brestois leur inscrire deux buts avec quiétude et bienveillance. Inadmissible en Ligue 1. Il est grand temps d’effectuer des changements. A quel niveau?
Brest's defender Jean-Charles Castelletto (2ndR) heads to score during the French L1 football match between Stade Brestois 29 and Football Club de Metz at the Francis Le Ble stadium in Brest, western France on October 5, 2019. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
La grosse désillusion du FC Metz face à Toulouse
Rapidement aux commandes de la partie face au TFC, les Messins ont pourtant laissé filer la victoire (2-2) après une fin de partie à rebondissements. Oukidja a fait le travail dans son but mais Metz a craqué (90+6).
Metz's Senegalese forward Habib Diallo (R) vies with Toulouse's defender Nicolas Isimat Mirin (C) and Toulouse's defender Steven Moreira (L)  during the French L1 football match between Metz (FCM) and Toulouse (TFC) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on September 28, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz trop vite bouchonné à Bordeaux
Les Messins ont laissé à Bordeaux le soin de remporter une partie (2-0) d’un faible niveau de jeu et ils seront dans l’obligation de prendre le dessus sur Amiens dans huit jours s’ils ne veulent pas connaitre une première mini-crise.
Le FC Metz giflé par Angers
Pimpant face à Monaco, Metz n’a jamais été en mesure de soutenir la comparaison avec Angers (0-3). Un revers très logique pour un ensemble grenat qui n’a pas été au niveau de la Ligue 1. Une belle piqûre de rappel avant la venue du PSG.
Football / Ligue 2: Le FC Metz fait le gros coup à Créteil
Timide puis plus entreprenant, le FC Metz a réussi à s’imposer à Créteil (2-1) tout en livrant une première période insipide. José Riga a tenté un coup de poker en titularisant Métanire au milieu de terrain et en confiant à Balliu le poste de latéral droit. Mauvaise pioche mais deux penalties, dont un transformé directement, ont permis aux Messins de sortir la tête de l’eau.
Kevin Lejeune a offert un succès précieux au FC Metz.