Changer d'édition

Le FC Metz se désagrège face à Amiens
Sport 4 min. 21.09.2019 Cet article est archivé

Le FC Metz se désagrège face à Amiens

Serhou Guirassy  passe en force devant Habib Maïga et Renaud Cohade , un  bon résumé de la rencontre de ce samedi à Saint-Symphorien.

Le FC Metz se désagrège face à Amiens

Serhou Guirassy passe en force devant Habib Maïga et Renaud Cohade , un bon résumé de la rencontre de ce samedi à Saint-Symphorien.
Photo: AFP
Sport 4 min. 21.09.2019 Cet article est archivé

Le FC Metz se désagrège face à Amiens

Auteur d’une première heure de jeu indigne de la Ligue 1, le FC Metz s’est fait dépasser par Amiens (2-1). Les hommes de Vincent Hognon commettent des erreurs défensives incroyables et la prochaine sortie à Saint-Etienne s’annonce périlleuse.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Déjà une soirée proche de la faillite. Pourvu que le fiasco ne s’invite prochainement. Le FC Metz a commis des erreurs défensives inadmissibles et a déroulé un jeu bien trop approximatif pour espérer décrocher un résultat positif face à une formation adverse modeste mais très déterminée. 

Amiens a donc profité d’incroyables manquements individuels du promu grenat pour s’imposer fort logiquement (2-1) sur la pelouse de Saint-Symphorien. Guirassy est venu placer une tête gagnante au cœur d’une défense mosellane aux abonnés absents (1-0) puis Dibassy (2-0, 53e) s’est retrouvé à point nommé pour punir une seconde fois un système défensif largement défaillant. 


Le FC Metz d'Aurélien Tchouameni(à dr.) doit se reprendre contre Amiens après trois défaites d'affilée
«Je mise sur un succès du FC Metz face à Amiens»
Les Messins accueillent Amiens samedi (20h) pour un premier tournant dans leur saison. Vincent Hognon et ses joueurs restent sur une série de trois revers qu’il va falloir enrayer au plus vite. L’ex-Grenat Franck Signorino présente la partie.

Trop tendre et parfois dépassé par le rythme de jeu de son adversaire, le FC Metz est néanmoins revenu dans la partie lorsque Diallo a profité d’un excellent service de Traoré pour mystifier Gurtner, le rempart amiénois (1-2, 68e). Ensuite, l’élève mosellan a poussé, il a même retrouvé quelques couleurs mais le même Diallo n’a pas trouvé le cadre sur une tentative du pied gauche (87e). 

Un quatrième revers qui va laisser des traces. Les hommes de Vincent Hognon devaient à tout prix ne pas s’incliner face à une équipe promise elle aussi à se battre pour ne pas descendre d’un étage. La prestation messine ne mérite pas plus qu’un 6/20 tant le chantier est immense et les carences vastes.

Tête basse Renaud Cohade regagne les vestiaires.
Tête basse Renaud Cohade regagne les vestiaires.
Photo: AFP

Les joueurs et leur note. Oukidja (3/10) a été bien placé sur un essai d’Otero (20e) puis il est intervenu devant Guirassy (29e), sauvant ainsi les siens d’une catastrophe qui a pourtant fini par prendre forme sur la pelouse de Saint-Symphorien. Il n’est pas décisif. 

En défense, Centonze (4,5) s’est démené, il est bien intervenu devant Guirassy mais ses centres n’ont pas été assez précis. Sunzu (2) et Boye (2) ont vécu une soirée cauchemardesque. Fautif sur les deux buts amiénois, l’axe grenat a été fébrile et a affiché une vitesse d’exécution trop lente pour la Ligue 1. 

Delaine (3,5) est impliqué sur le second but amiénois car il a déserté son flanc gauche ! Dommage car le latéral messin a une nouvelle fois affiché des qualités offensives appréciables. Sa mission première est tout de même liée à des devoirs défensifs. Au milieu, Maïga (3) est très loin de ses deux premières productions en Ligue 1 : il a passé les plats mais avec un manque de rythme évident. 

Cohade (3) a délivré un bon centre devant le but amiénois (6e) mais il est apparu émoussé. Traoré est venu prendre le relais (61e) et il a délivré une passe gagnante à Diallo. Angban (2) est une énigme. Hors du coup à Bordeaux, l’Ivoirien a remis le couvert et cette fois de plus belle. Le néant à peine masqué par une seconde période moins désastreuse. Seul le montant de son transfert justifie sa présence sur le terrain. 

Nguette (3) est un garçon charmant et surtout très gentil. Il a le tort de transposer cette gentillesse sur un terrain de football. Il est vaillant mais brouillon : Niane (80e) a pris le flambeau sans grande réussite. 

Boulaya (3) avait bien débuté sa partition en gratifiant Saint-Symphorien d’un beau geste technique (13e) puis d’un très bon centre (32e). Il a trop vite abandonné et Ambrose (61e) a pris sa place. 

En attaque, Diallo (4,5) va devoir s’habituer à courir dans le vide si le système de jeu décidé et les hommes alignés autour de lui ne changent pas. Il a inscrit son quatrième but de la saison sur une belle ouverture de Traoré. Il aurait pu ramener sa formation à hauteur des Amiénois (87e) mais sa tentative du pied gauche n’a pas trouvé le cadre adverse.

Habib Diallo bien trop esseulé en attaque a tout de même réduit le score.
Habib Diallo bien trop esseulé en attaque a tout de même réduit le score.
Photo: AFP

Les chiffres de la soirée. Quatre revers à la suite. En s’inclinant face à Amiens, les Messins confirment qu’ils vivent une période très compliquée. Zéro point glané et un seul petit but inscrit au cours de cette funeste période. L’automne s’invite déjà sur le camp des hommes confiés à Vincent Hognon. Au classement, le FC Metz pointe à la 18e place (4 points) et son déplacement à Saint-Etienne n’annonce vraiment rien de réjouissant.

Serhou Guirassy a trouvé l'ouverture face à Alexandre Oukidja et John Boye.
Serhou Guirassy a trouvé l'ouverture face à Alexandre Oukidja et John Boye.
Photo: AFP

Metz - Amiens 1-2

Stade Saint-Symphorien, beau temps, très belle pelouse, arbitrage de M. Ben El Hadj, 15 112 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Guirassy (39e), 0-2 Dibassy (53e), 1-2 Diallo (68e).

Cartons jaunes: Sunzu (90e) à Metz ; Guirassy (87e) à Amiens.

METZ: Oukidja ; Centonze, Sunzu, Boye, Delaine ; Maïga, Cohade (cap.) (61e A. Traoré), Angban, Nguette (80e Niane), Boulaya (61e Ambrose); Diallo. 

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix ; Cabit, Fofana, N’Doram.

AMIENS: Gurtner (cap.) ; Jallet (26e Lefort), Chedjou, Dibassy, Aleesami ; Gnahoré, Blin, Otero, Kakuta (82e Zungu), Diabaté (67e Akolo); Guirassy. 

Joueurs non entrés en jeu: Dreyer ; Bodmer, Monconduit, Mendoza.


Le FC Metz trop vite bouchonné à Bordeaux
Les Messins ont laissé à Bordeaux le soin de remporter une partie (2-0) d’un faible niveau de jeu et ils seront dans l’obligation de prendre le dessus sur Amiens dans huit jours s’ils ne veulent pas connaitre une première mini-crise.



Sur le même sujet

Très réalistes, solides et efficaces, les Messins ont su distancer Saint-Etienne (3-1) grâce notamment aux excellentes prestations de Diallo, Nguette et Oukidja. Les hommes de Vincent Hognon signent un troisième succès de rang.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Saint-Etienne (ASSE) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 2, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les Messins n’ont pas su contourner une équipe rennaise plus mûre et plus sûre de son football et ont laissé le succès à leur adversaire (0-1). Un revers fâcheux et il faudra maintenant aller à Nice ce samedi pour espérer un résultat positif.
Metz' French defender Fabien Centonze (R) vies with Rennes' French forward Romain Del Castillo during the French L1 football match between Metz (FCM) and Rennes (Stade Rennais) at Saint-Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on December 4, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Une nouvelle fois à côté de leurs pompes, les Messins ont laissé les Brestois leur inscrire deux buts avec quiétude et bienveillance. Inadmissible en Ligue 1. Il est grand temps d’effectuer des changements. A quel niveau?
Brest's defender Jean-Charles Castelletto (2ndR) heads to score during the French L1 football match between Stade Brestois 29 and Football Club de Metz at the Francis Le Ble stadium in Brest, western France on October 5, 2019. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
Le FC Metz a pris un coup derrière la tête après son revers contre Amiens. Ce mercredi (19h), c’est Saint-Etienne, une autre formation mal en point, que les hommes de Vincent Hognon vont tenter d’accrocher. Gaby Dalvit, intervenant sur la radio France Bleu Lorraine Nord, présente la partie.
Thomas Delaine et les Grenats doivent se ressaisir à Saint-Etienne, mercredi
Malgré un jeu statique et trop peu imaginatif, les Messins ont su dompter laborieusement Châteauroux (2-1). Un succès qui permet au FC Metz de conforter sa place de leader et d’attendre sagement l’officialisation de sa remontée en Ligue 1. Laurent Jans est resté sur le banc.
Habib Diallo auteur de deuxième but messin / Football France Ligue 2  / Journée N°2 /  Saison 2018-2019 /  FC Metz vs US Orléans / Stade Saint Symphorien, Metz / Photo : Michel Dell’Aiera
Au terme d’une rencontre très disputée, le FC Metz a su contenir Saint-Etienne (0-0). En supériorité numérique (35e), les Messins auraient pu remporter la totalité de la mise si Mevlüt Erding (43e) avait su convertir en but une offrande de Nguette. Les hommes de Philippe Hinschberger iront à Toulouse le 19 novembre.
Ivan Balliu a signé sa meilleure prestation sous le maillot des Grenats mais cela n'a pas suffi pour prendre la mesure des Stéphanois.