Changer d'édition

Le FC Metz reprend goût au succès face à Béziers
Ibrahima Niane a offert un but précieux aux Grenats ce lundi soir.

Le FC Metz reprend goût au succès face à Béziers

Archive: Michel Dell'Aiera
Ibrahima Niane a offert un but précieux aux Grenats ce lundi soir.
Sport 3 min. 18.02.2019

Le FC Metz reprend goût au succès face à Béziers

Au terme d’une prestation crispante et sacrément faiblarde, le FC Metz a néanmoins trouvé les ressources pour écarter Béziers (1-0, Niane) ce lundi soir. Les Messins recevront le Paris FC ce vendredi. Laurent Jans n’est pas entré en jeu.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Faites vos jeux, respirez un bon coup et surtout surveillez votre rythme cardiaque. Le FC Metz a décidé de jouer avec les nerfs de ses plus inconditionnels supporters. Auteur de 44 premières minutes de jeu indigestes, l’équipe mosellane s’est réveillée sur une tête trop haute de Niane (44e) puis sur une frappe de Gakpa (45+2) très proche du cadre.

Entre-temps, les Messins auraient pu voir Béziers prendre les devants mais Rherras (22e) n’a pu ajuster correctement sa missive. Une première période insipide et d’un niveau de jeu incroyablement faible. Heureusement, la suite va être plus animée et si Nguette a vu rouge (51e), les Mosellans vont prendre les devants par Niane, sur une belle ouverture de Cohade, et un ballon qui va être propulsé hors de portée du gardien biterrois (1-0, 60e).

Plus en jambes, le FC Metz va dominer les débats sans arriver à surprendre un ensemble adverse lui aussi réduit à dix après le carton rouge récolté par Savane (81e). Au final, le FC Metz (1er, 53 points) s’impose laborieusement mais ce succès lui permet de reprendre une belle avance sur Lorient (3e, 46). Un petit 11/20 qui vaut surtout par une victoire qui offre aux protégés de Vincent Hognon de mieux envisager la venue du Paris FC dès vendredi.

Les joueurs et leur note. Oukidja (6/10) a d’abord effectué une sortie hasardeuse (45+3) puis un arrêt plus tranquille (72e). En défense, Balliu (5) a écopé d’un avertissement (59e) avant de frôler la correctionnelle (59e). Il a été touché au genou et Rivierez a pris le relais (83e). Sunzu (5) et Boye (5) n’ont pas été mis en danger mais n’ont pas démontré non plus une grosse sérénité. Delaine (4) a produit une première période transparente. Il a délivré un bon centre pour Diallo (46e) mais ses prestations sont en souffrance depuis plusieurs journées.

Au milieu, Maïga (6) a bien travaillé dans l’ombre dans une partie plus compliquée que prévu. Cohade (6) a eu le grand mérite de mettre sur orbite Ibrahima Niane (1-0, 60e). Il a joué très bas, trop par instant mais a été finalement solide au poste. Gakpa (5) n’a pas tout bien fait surtout au cours des trente premières minutes. Il n’arrive pas à enclencher la vitesse supérieure et a donné du relief à son jeu.

Nguette (2) a pris un carton jaune pour une simulation dans la défense adverse (39e) puis une seconde "biscotte" (51e) pour un tacle dangereux. Triste résumé de sa partie ratée. Niane (6,5) a été le sauveur d’une formation en souffrance. Il a rapidement pris une vilaine semelle (3e) mais n’a jamais baissé les bras et a été récompensé de son abnégation en offrant le succès à ses couleurs.

En attaque, Diallo (4) a vécu une véritable traversée du désert au cours du premier acte. Un duel perdu (11e), un ballon de contre-attaque mal négocié (39e) et un carton jaune récolté (45+4). Il a placé deux têtes (46e et 48e) qui auraient mérité un meilleur sort. Sa seconde période a été de meilleure qualité mais il ne marque plus.

Metz - Béziers 1-0

Stade Saint-Symphorien, temps frais, belle pelouse, arbitrage contestable de M. Varela, environ 9 000 spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Le but: Niane (60e).

Cartons jaunes: Maïga (35e), Nguette (39e), Diallo (45+4), Balliu (59e), Sunzu (75e) à Metz; Beusnard (3e), Gbegnon (25e), Atassi (69e) à Orléans.

Carton rouge: Savane (81e) à Béziers.

Carton jaune-rouge: Nguette (51e) à Metz.

METZ: Oukidja; Balliu (83e Rivierez), Sunzu, Boye, Delaine; Maïga (89e Fofana), Cohade (cap.), Gakpa (77e Boulaya), Nguette, Niane; Diallo.

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix; Jans, Angban, Fofana, Jallow.

BEZIERS: Marila ; Sidibé, Mostefa, Atassi (cap.), Savane; Nouri (84e Diakota), Rherras (65e Denkey), Etou, Beusnard, Gbegnon (72e Ramalingom); Kanté.

Joueurs non entrés en jeu: Viot; Taillan, Boyer, Boukoum.



Sur le même sujet

Le FC Metz sauve sa chemise au Havre
Un temps timoré et surtout orphelin de Sunzu et Delaine, le FC Metz, avec Laurent Jans titulaire, a été mené (0-2) avant de revenir de nulle part (2-2). Une prestation en pointillés de la part d’un onze grenat peu sûr de lui, mais qui engrange néanmoins un très bon point avant d’accueillir Sochaux dans huit jours.
Farid Boulaya - FC Metz / Football, Coupe de la Ligue, France / 16ème de finale /  Saison 2018-2019  / 31.10.2018 / FC Metz vs Amiens  / Stade Saint Symphorien / Photo : Michel Dell’Aiera
Thierry Pauk: «Le style de jeu du FC Metz ne fait pas rêver les gens»
Après avoir récolté un bon point à Lens (0-0), le FC Metz se doit de prendre le meilleur sur Béziers ce lundi (20h45). Les joueurs de Vincent Hognon ont repris de la fraîcheur après avoir multiplié les sorties depuis début janvier. Thierry Pauk présente la rencontre face aux Biterrois.
«Le FC Metz a déjà abandonné trop de points à la maison, il s’agit maintenant de goûter à nouveau au succès».
Le FC Metz se rate face à Auxerre
Incapable de produire la moindre action collective de qualité, le FC Metz a laissé Auxerre lui filer sous le nez (1-0). Seul Oukidja, le gardien grenat, a su être au niveau. Laurent Jans est sorti après une première période ratée. Il faudra être bien plus inspiré vendredi à Châteauroux.
Laurent Jans et le FC Metz ont sombré. Séance de rattrapage obligatoire vendredi à Châteauroux.
Boulaya et Nguette soulagent le FC Metz à Sochaux
Longtemps amorphe, le FC Metz a été réveillé par la superbe frappe de Boulaya peu avant l’heure de jeu. Sochaux est revenu à la hauteur des Messins mais Nguette a su transformer le penalty bienfaiteur (2-1). Soirée heureuse mais soirée crispante.
Farid Boulaya a ouvert le score pour le FC Metz, inscrivant au passage son troisième but de la saison.