Changer d'édition

Le FC Metz recharge ses batteries avant la reprise
Sport 4 min. 25.06.2020

Le FC Metz recharge ses batteries avant la reprise

Gauthier Hein, de retour de prêt de Valenciennes, est arrivé masqué pour la reprise. Comme tous ses partenaires et le staff technique.

Le FC Metz recharge ses batteries avant la reprise

Gauthier Hein, de retour de prêt de Valenciennes, est arrivé masqué pour la reprise. Comme tous ses partenaires et le staff technique.
Photo: FC Metz
Sport 4 min. 25.06.2020

Le FC Metz recharge ses batteries avant la reprise

Hervé KUC
Hervé KUC
Les joueurs messins fouleront les pelouses de Frescaty ce lundi 29 juin mais en attendant ce retour officiel à l'entraînement, des examens sont au programme des hommes de Vincent Hognon. A commencer par un test covid-19 pour tous.

C'est l'heure de la reprise pour les Grenats qui ont retrouvé leur centre d'entraînement, tous masqués. Avant la reprise de la compétition officielle, prévue en août, les Messins disputeront six matches de pré-saison, tous à huis clos. L'équipe partira également en stage, à Molsheim, en Alsace, du 9 au 15 août. Avec ou sans Vincent Thill et Laurent Jans?

Flash-back et reprise

Le 7 mars dernier, le FC Metz venait à bout de Nîmes (2-1, 28e journée, buts de Nguette et Boye) et signait ainsi son dernier succès en Ligue 1 lors d'une saison 2019-2020 qui se sera achevée à Saint-Symphorien avant un confinement général. Son maintien en poche (15e), le club du président Bernard Serin s'apprête à entamer sa deuxième saison de rang en L1 avec Vincent Hognon à la tête de l'équipe et Frédéric Antonetti dans le costume de manager général.

Kévin Lejeune, quant à lui, est de retour dans son ancien club pour endosser l'habit de Team Manager. Sa mission: gérer l'intendance de l'équipe professionnelle. A partir de ce jeudi 25 juin et pendant deux jours encore, les Messins seront soumis à des tests de dépistage covid-19 et des examens de santé. Ils fouleront les installations de Frescaty dès ce lundi 29 juin.

Cohade s'en va, Vagner Dias arrivera-t-il?

L'effectif grenat est, pour l'heure, bien garni. Trente joueurs sont à disposition de Vincent Hognon. Renaud Cohade, capitaine courage exemplaire, Marvin Gakpa (Paris FC) et Raouf Mroivili ne font plus partie d'un groupe qui voit revenir de vieilles connaissances (Jallow, Hein et Poblete) mais qui a surtout déjà perdu pour six mois Kevin N'Doram (tendon d’Achille) à peine transféré de Monaco (4 ans). 

Vincent Pajot (Angers) et Thierry Ambrose (Manchester City) ont vu leur prêt également se transformer en contrat ferme. Une certitude: l'entrejeu mosellan va devoir sacrément mincir (15 éléments) lors des prochaines semaines malgré le prêt de six jeunes joueurs (Dietsch, Lô, Lahssaini, Godart, Dia N'Diaye, Mikautadze) à Seraing.

Côté renfort, le staff messin fait les yeux doux à l'excellent attaquant capverdien Vagner Dias (24 ans), prêté à Nancy par Saint-Etienne. Les Messins auraient formulé une offre à hauteur de trois millions d'euros mais les Verts en attendent un peu plus d'autant que Brest est sur les rangs et qu'un club portugais se serait également positionné. Son arrivée serait une très bonne nouvelle.

Quid de Laurent Jans et Vincent Thill?

Les deux Luxembourgeois sont de retour de prêt. Laurent Jans (28 ans le 5 août prochain) revient de Paderborn qui n'a pas réussi à se maintenir en Bundesliga (18e et dernier du championnat). Vincent Thill (20 ans) n'a pas mieux réussi à Orléans (Ligue 2) qui lui aussi descend d'un étage à l'issue d’un exercice délicat. Le latéral droit et le milieu offensif du FC Metz possèdent encore un an de contrat. Le staff technique grenat compte-t-il encore vraiment sur ces deux éléments? A voir.

Habib Diallo et droits TV

Le buteur du FC Metz, Habib Diallo (25 ans, sous contrat jusqu'en 2022), a obtenu son bon de sortie à l'issue d'une excellente saison (12 buts en 26 matches). Son départ est acté, reste maintenant à lui trouver le meilleur point de chute (Angleterre: Chelsea ou Tottenham?) qui puisse ainsi permettre aux deux parties de s'y retrouver. Le FC Metz n'entend pas brader un joueur dont le transfert (estimé entre 15 et 20 millions d'euros) permettrait de renflouer les caisses mais surtout de disposer d'arguments de poids pour attirer un nouveau buteur d'expérience. 


Pressekonferenz + Besichtigung Baustelle des Stadium ''Saint-Symphorien'' in Metz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le FC Metz entre de plain-pied dans le foot business
Alors que la livraison du stade national de Kockelscheuer vient à nouveau d'être retardée, la deuxième étape au stade Saint-Symphorien est achevée. Opérationnelle au mois d’août, la tribune Sud accueillera 8.000 personnes, mais aussi un club affaires, un espace de coworking et des bureaux à louer.

Financièrement, le club messin pourra également compter sur des retombées de premier ordre avec l'arrivée du groupe espagnol Mediapro en Ligue 1: de 17 à 19 millions, le pactole pourrait grimper à 30 voire 35 millions d'euros selon certains critères. De quoi voir s'achever sereinement la nouvelle tribune de Saint-Symphorien et renforcer les qualités du centre d'entraînement de Frescaty. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le FC Metz propose un don ou un acompte à ses abonnés
Les supporters du club à la Croix de Lorraine auront droit à des mesures pour compenser l'arrêt de la saison suite à la pandémie de covid-19. Si aucun remboursement automatique n'est prévu, les dirigeants proposent par contre un avoir pour la prochaine saison.
Pressekonferenz + Besichtigung Baustelle des Stadium ''Saint-Symphorien'' in Metz, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Laurent Jans en quête de distractions
Comme tout un chacun, les footballeurs professionnels se trouvent actuellement confinés chez eux. En l'absence de match, et même d'entraînement collectif, l'international luxembourgeois de Paderborn garde la condition en solitaire à son domicile et s'inquiète pour son avenir.
Le FC Metz écarte Nîmes et entrevoit son maintien en L1
Auteur d’une première période de très belle facture, le FC Metz a pourtant attendu le dernier quart d’heure pour distancer Nîmes (2-1). Un succès d’une grande importance qui permet aux hommes de Vincent Hognon d'entrevoir sereinement l’avenir.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette (L) celebrates with Metz' Ghanean defender John Boye after scoring during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Nimes (Nimes Olympique) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on March 7, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
«Les Messins tiennent bien leur place en Ligue 1»
Sans Diallo, encore suspendu, le FC Metz s'apprête à disputer une rencontre très importante face à Nîmes ce samedi à Saint-Symphorien (28e journée de L1). L'ex-Grenat Julien Cardy (38 ans) présente la rencontre.
FUSSBALL FC METZ -  FC BRUSSELS 14.07.2007 JULIEN CARDY
Cartier: «Mon ami Daf est à Sochaux mais Metz va l'emporter»
Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.