Changer d'édition

Le FC Metz réalise un joli coup à Amiens
Sport 4 min. 29.02.2020 Cet article est archivé

Le FC Metz réalise un joli coup à Amiens

Farid Boulaya a offert un succès précieux au FC Metz.

Le FC Metz réalise un joli coup à Amiens

Farid Boulaya a offert un succès précieux au FC Metz.
Photo: AFP
Sport 4 min. 29.02.2020 Cet article est archivé

Le FC Metz réalise un joli coup à Amiens

Sérieuse et entreprenante, la formation messine a logiquement pris le dessus sur Amiens (1-0) grâce à une superbe réalisation de Boulaya. Oukidja a une nouvelle fois été extraordinaire. Les joueurs de Vincent Hognon empochent trois points inestimables avant la venue de Nîmes dans huit jours.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Amiens - Metz, sans poignées de mains avant la partie (Coronavirus Covid-19) mais avec un large sourire grenat en fin de rencontre. Sans Diallo en attaque mais avec les retours de Maïga et Pajot au milieu ainsi que les titularisations de Boulaya et Ambrose, le FC Metz a su museler un adversaire trop frileux et trop maladroit.  

Après une observation en règle de plus de vingt minutes, les Messins ont réussi à trouver la faille sur une frappe enroulée limpide de Farid Boulaya qui est venue finir sa course en pleine lucarne du but amiénois (0-1, 27e). Les joueurs de Vincent Hognon auraient pu doubler la mise avant la pause mais Boulaya (37e) n’a pas su profiter d’un très bon service de Centonze. Ensuite, le FC Metz a confié son destin, une énième fois, à son gardien, Alexandre Oukidja. 

Le rempart mosellan s’était déjà interposé avec brio à l’essai de Diabaté (33e) et il a renouvelé pareille performance devant Konaté (84e) en fin de partie. Moins à l’aise et plus enclin à reculer, le onze grenat a laissé le ballon à son adversaire tout en affichant un remarquable état d’esprit collectif. Un succès hyper précieux et trois points qui permettent au promu grenat de se mettre sur son 31 en termes de points récoltés (15e place au classement général de la Ligue 1). 

Dans huit jours, il faudra afficher la même détermination face à Nîmes afin de continuer à avancer vers le maintien. Un 13/20 qui récompense un ensemble messin sérieux, soudé et combatif.

  • Les joueurs et leur note

Oukidja (8/10) a effectué une belle sortie au pied (29e) avant surtout de s’interposer avec autorité des deux mains face à Diabaté (33e). Il a bien anticipé un centre dangereux (45e), s’est bien détendu (55e) sur un essai de Kakuta et a détourné le missile de Konaté (83e). Du grand Oukidja. 

En défense, Centonze (5,5) est bien intervenu devant ses dix-huit mètres (16e) et a délivré un excellent centre pour Boulaya (37e). Boye (5,5) a trop vite écopé d’un carton jaune (18e) qui l’a forcé à être vigilant et à ne pas appuyer ses interventions. Bronn (5,5) n’a commis aucune erreur, il a évolué avec calme et n’a pas hésité à dégager fort et loin les rares ballons dangereux des Amiénois. Delaine (5) a bien centré pour Niane (10e). Il a évolué de manière concentrée et propre. Au milieu, N'Doram (5,5) a commencé sa partition par deux ballons perdus trop facilement (13e et 24e) avant de jouer de manière plus précise. 

Fabien Cenonze face à Fousseni Diabaté.
Fabien Cenonze face à Fousseni Diabaté.
Photo: AFP

Maïga (5,5) a eu la balle du break au bout de sa chaussure (73e) mais sa reprise du droit, à la sortie d’un bel enchainement, est allée directement sur le rempart amiénois. Il a œuvré utilement. Pajot (6) donne de la consistance à l’entrejeu grenat. Il récupère le ballon, se place bien et a été passeur décisif en ajustant finement le ballon pour Boulaya (27e). Boulaya (6,5) a inscrit un superbe but (27e). Il aurait pu réussir le doublé mais sa reprise trop haute (37e) lui a enlevé ce plaisir tout comme sa frappe du gauche trop écrasée (69e). Il ne réussit pas tout mais son manque de confiance ne doit pas masquer sa technique fine. Angban a pris son relais (85e). 

Farid Boulaya, l'homme du match ce samedi soir.
Farid Boulaya, l'homme du match ce samedi soir.
Photo:AFP

Ambrose (7,5) a produit une très belle copie. Il a été un brin bousculé en surface amiénoise (20e), a offert un excellent ballon à Niane (30e) avant de délivrer une frappe trop haute (44e). Il s'est fait «sécher» par Blin (59e) qui a récolté un avertissement sur ce mauvais coup. Son envie de bien faire a été palpable à l'image de son service pour Maïga (73e). Nguette (76e) est venu le suppléer. 

En attaque, Niane (5,5) n’a pas eu une partie facile. Seul en pointe, il s’est fait secouer par Chedjou (25e) et a réussi une belle frappe en pivot (65e) qui n’a malheureusement pas surpris Gurtner.



Sur le même sujet

Les Messins ont manqué de précision et de pugnacité pour bousculer une formation monégasque plus sûre dans son jeu (0-1). Le revers grenat va obliger les hommes de Vincent Hognon à se retrousser les manches avant d’aller à Lille et Paris.
Metz' Ivorian midfielder Victorien Angban (R) fights for the ball against Monaco's forward Djibril Sidibe    during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Monaco (ASM) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on August 30, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Auteur d’une première période de très belle facture, le FC Metz a pourtant attendu le dernier quart d’heure pour distancer Nîmes (2-1). Un succès d’une grande importance qui permet aux hommes de Vincent Hognon d'entrevoir sereinement l’avenir.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette (L) celebrates with Metz' Ghanean defender John Boye after scoring during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Nimes (Nimes Olympique) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on March 7, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les Messins s’apprêtent à vivre une période décisive pour leur maintien en Ligue 1. Udol et Diallo seront absents ce samedi à Amiens (27e journée) mais Maïga et Pajot devraient apporter du tonus et de la rapidité à l'entrejeu. Gauthier Hein, prêté à Valenciennes cette saison, présente la partie.
Gauthier Hein et Jaroslav Plasil / Football Ligue 1 France /6ème journée  Saison 2016-2017  / 21.09.2016 / FC Metz - Bordeaux / Stade Saint Symphorien, Metz / Photo : Michel Dell’Aiera
Si les joueurs luxembourgeois ont marqué l'histoire des Grenats depuis 1945, c'est en coulisses que s'exerce aujourd'hui l'expertise grand-ducale. Un cabinet d'architecture et plusieurs entreprises de construction mènent à bien la rénovation du stade Saint-Symphorien.
Rapidement en tête, le FC Metz a bénéficié de deux opportunités pour faire l’écart à Reims avant d’être solide pour conserver son succès suite à un nouveau but de Diallo. Oukidja a été magnifique, Udol, Boye et Pajot très précieux.
Metz players celebrates a goal during the French L1 football match between Stade de Reims and FC Metz at the Auguste Delaune Stadium in Reims, northeastern France on January 25, 2020. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Les Messins s'en vont à Reims ce samedi (20h) pour tenter d'y obtenir un résultat positif (21e journée de L1) sans Sunzu ni Cohade. L'ex-Messin et Dudelangeois Thierry Steimetz présente la rencontre.
25 Fussball BGL Ligue CS Grevenmacher gegen F91 Dudelingen am 03.03.2013 Thierry STEINMETZ (19 F91) gegn Christian BRAUN (7 CSG)