Changer d'édition

Le FC Metz passe à la trappe face à Brest
Sport 3 min. 31.10.2019

Le FC Metz passe à la trappe face à Brest

Sunzu et les Messins se sont logiquement inclinés face au Stade Brestois de Mendy.

Le FC Metz passe à la trappe face à Brest

Sunzu et les Messins se sont logiquement inclinés face au Stade Brestois de Mendy.
Photo: AFP
Sport 3 min. 31.10.2019

Le FC Metz passe à la trappe face à Brest

Auteur d’une prestation insipide, Metz a laissé Brest filer en 8es de finale de la Coupe de la Ligue (1-1, 4-3 aux tirs au but). Un bien pour une équipe qui ne possède pas les armes pour évoluer sur plusieurs tableaux. Montpellier c’est déjà ce samedi.

Par Hervé Kuc

  • L’élimination messine. Le FC Metz va finir par user ses supporters. Au terme d’une partie d’une rare faiblesse, les hommes de Vincent Hognon ont tout d’abord trouvé la faille par Niane (1-0, 23e) mais ont très logiquement été rejoints par des Brestois bien plus entreprenants (Cardona, 1-1, 57e). 

Avant cela, les Bretons avaient donc frappé sur la barre de Delecroix (14e) puis envoyé Cardona (22e) et Mendy (32e) se frotter au rempart messin qui avait su repousser l’échéance. Face à une formation mosellane chamboulée dans son onze de départ mais surtout totalement amorphe dans ses intentions, le Stade Brestois a pourtant attendu la série des tirs au but pour décrocher une qualification que personne à Metz ne pourra lui contester. 

Sans Cohade, dont l’absence se pose maintenant clairement comme une intrigue interne, et sans véritable capitaine à sa barre, le bateau mosellan va finir par couler. Il dit déjà adieu à la Coupe de la Ligue.

La série de tirs au but. Si Niane, N’Doram et N. Traoré ont trouvé la mire, Nguette et Boulaya ont totalement raté leur tentative. Comme un signe logique. Les Brestois ont donc pris le meilleur (4-3) dans une série de tirs au but à l’image de l’équipe messine: inquiétante.

  • Les joueurs et leur note

Delecroix (6/10) n’a pas été rassurant sur ses premières relances au pied mais il s’est bien repris face à Cardona (22e). Il a été sauvé par sa barre (14e) puis a réussi une belle intervention face à Mendy (32e). 

En défense, Centonze (4) a eu du mal physiquement. Il a semblé à la recherche de ses appuis et de son second souffle. Sunzu (5) a fait le travail sobrement. Fofana (5) a sauvé les siens en détournant un ballon chaud (32e) devant le but grenat. Udol (6) a bien tenu son couloir gauche et s’est même offert une frappe de loin (79e). 

Sunzu n'a pu empêcher Cardona d'égaliser.
Sunzu n'a pu empêcher Cardona d'égaliser.
Photo: AFP

Au milieu, N’Doram (6) aime évoluer en essuie-glace devant sa défense. Il a bien aiguillé les sorties de ballon du FC Metz mais n’a pas trouvé de coéquipiers inspirés autour de lui. Angban (3) a effectué un retour hyper discret. Il a eu un mal fou à se situer et a souvent couru dans le vide. Le scepticisme est grand à son sujet. N. Traoré est venu le relayer (61e) et il a envoyé le cuir sur le poteau (90+1). Boulaya (4) a tenté un lob mou qui n’a forcément pas troublé le gardien adverse (44e). Il joue en dilettante et cela en devient irritant. Une énigme. 

Gakpa (2) a laissé sa place à Maïga (61e) et cela a été son seul fait marquant du match. Yade (6) a bien botté un coup franc au second poteau pour Fofana (17e) mais a surtout effectué un joli déboulé qui a débouché sur un centre décisif pour Niane (23e). Il a fait preuve d’un bel état d’esprit et d’une belle envie. 

En attaque, Niane (5) a converti son premier ballon négociable en l’envoyant dans les filets adverses (23e). Il aurait pu rééditer mais il a vu sa tentative être déviée par Léon (40e).

Centonze félicite Niane mais le but du Sénégalais n'a fait que cacher les lacunes des Grenats.
Centonze félicite Niane mais le but du Sénégalais n'a fait que cacher les lacunes des Grenats.
Photo: AFP

Metz - Brest 1-1 (3-4 aux t.a.b.)

Stade Saint-Symphorien, temps froid, belle pelouse mais aucune ambiance, arbitrage de M. Brisard, 5 262 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Niane (23e), 1-1 Cardona (57e).

Cartons jaunes: aucun à Metz ; Belaud (88e) à Brest

METZ: Delecroix; Centonze, Sunzu (cap.), Fofana, Udol; N’Doram, Angban (61e N. Traoré), Boulaya, Gakpa (61e Maïga), Yade (78e Nguette); Niane. 

Joueurs non entrés en jeu: Oukidja, Cabit, B. Traoré, Dia Ndiaye.

BREST: Léon ; Belaud (cap.), Chardonnet, Duverne, Perraud; Mbock (77e Battocchio), Diallo, Magnetti (87e Court), Autret (83e N’Goma); Cardona, Mendy. 

Joueurs non entrés en jeu: Larsonneur; Kiki, Grandsir, Osei.

  • Les résultats

Mardi:

Nîmes - Lens (L2) 3-0

Bordeaux - Dijon 2-0

Mercredi:

Le Mans (L2) - Nice 3-2

Amiens - Angers 3-2

Montpellier - Nancy (L2) 3-2

Reims - Bourg-en-Bresse (Nat) 2-1

Monaco - Marseille 2-1

Nantes - Paris FC (L2) 8-0

Niort (L2) - Toulouse 1-2

Metz - Brest 1-1 (3 t.a.b. à 4)    

 


Sur le même sujet

«En 1996, le FC Metz avait bien fêté son succès»
Le FC Metz reçoit Brest ce mercredi pour le compte des 16es de finale de la Coupe de la Ligue. Une partie qui va surtout permettre à Vincent Hognon de modifier très largement son onze de départ afin de préserver toutes les forces vives pour la venue de Montpellier samedi en championnat. Cyril Serredszum, vainqueur de l’épreuve en 1996, présente la partie.
Cyril Serredszum (Trainer Niederkorn) / Fussball, Nationaldivision, RFCUL - Niederkorn / Luxemburg / 05.05.2019 / Foto: Christian Kemp
«La charnière Boye-Sunzu m’a beaucoup déçu»
Le FC Metz a pris un coup derrière la tête après son revers contre Amiens. Ce mercredi (19h), c’est Saint-Etienne, une autre formation mal en point, que les hommes de Vincent Hognon vont tenter d’accrocher. Gaby Dalvit, intervenant sur la radio France Bleu Lorraine Nord, présente la partie.
Thomas Delaine et les Grenats doivent se ressaisir à Saint-Etienne, mercredi
Le FC Metz giflé par Angers
Pimpant face à Monaco, Metz n’a jamais été en mesure de soutenir la comparaison avec Angers (0-3). Un revers très logique pour un ensemble grenat qui n’a pas été au niveau de la Ligue 1. Une belle piqûre de rappel avant la venue du PSG.
Le FC Metz gagne et fait la fête face à Brest
Les Messins ont récompensé leur fidèle public en prenant le meilleur sur Brest (1-0). Sunzu est sorti sur blessure (cheville) mais Laurent Jans a disputé une grande partie de la rencontre. Le FC Metz regarde maintenant vers la Ligue 1
Laurent Jans - FC Metz / Football, Coupe de la Ligue, France / 16ème de finale /  Saison 2018-2019  / 31.10.2018 / FC Metz vs Amiens  / Stade Saint Symphorien / Photo : Michel Dell’Aiera
Le FC Metz sauve sa chemise au Havre
Un temps timoré et surtout orphelin de Sunzu et Delaine, le FC Metz, avec Laurent Jans titulaire, a été mené (0-2) avant de revenir de nulle part (2-2). Une prestation en pointillés de la part d’un onze grenat peu sûr de lui, mais qui engrange néanmoins un très bon point avant d’accueillir Sochaux dans huit jours.
Farid Boulaya - FC Metz / Football, Coupe de la Ligue, France / 16ème de finale /  Saison 2018-2019  / 31.10.2018 / FC Metz vs Amiens  / Stade Saint Symphorien / Photo : Michel Dell’Aiera