Changer d'édition

Le FC Metz n'en profite pas face à Sochaux
Sport 3 min. 11.03.2019 Cet article est archivé

Le FC Metz n'en profite pas face à Sochaux

Le Sochalien Yohan Mollo empêche Farid Boulaya de passer. Le FC Metz a dû se contenter d'un point.

Le FC Metz n'en profite pas face à Sochaux

Le Sochalien Yohan Mollo empêche Farid Boulaya de passer. Le FC Metz a dû se contenter d'un point.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 3 min. 11.03.2019 Cet article est archivé

Le FC Metz n'en profite pas face à Sochaux

Au terme d’une rencontre animée, le FC Metz n’a pas réussi à prendre le meilleur sur Sochaux (1-1). Une contre-performance qui ne permet pas aux hommes de Vincent Hognon de réaliser le grand écart en tête de la Ligue 2. Laurent Jans n’est pas entré en jeu.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note. Une première période décousue, mal calibrée mais finalement assez spectaculaire avec trois ballons qui sont venus heurter le poteau ou la barre des buts sochaliens et messins. Si Niane (1e), préféré à Diallo, a eu la possibilité de faire trembler les filets adverses, Sochaux a été le premier à allumer la mèche sur une reprise forte de Daham qui va venir s’échouer sur le poteau grenat (17e): dans la foulée, Cohade, le capitaine messin, va s’offrir un joli lob de près de trente-cinq mètres qui lui aussi est venu lécher le poteau du but sochalien. 

Une minute folle puis une pause d’un gros quart d’heure avant que Delaine n’arrive à trouver Nguette en pleine surface sochalienne et le retourné audacieux de l’attaquant mosellan va alors atterrir sur la barre du but gardé par Prévot (34e). 

La suite va être moins festive mais tout aussi surprenante. En infériorité numérique (68e), les Sochaliens vont offrir un penalty au FC Metz lorsque Ruiz va malencontreusement toucher le ballon de la main: Diallo va transformer l’offrande (1-0, 75e) et le leader de la Ligue 2 va alors croire à un succès acquis. 

Malheureusement, le Messin Boye va à son tour commettre l’irréparable dans sa surface et Navarro va permettre aux Sochaliens de revenir à hauteur des Grenats (81e). 

Le cadeau du FC Metz à un adversaire vaillant mais fébrile. Poussifs malgré de bonnes intentions, les Messins (1er, 58 points) héritent d’un petit 10/20 car on attendait beaucoup mieux de cette soirée. C’est à Niort, dès vendredi, que les hommes de Vincent Hognon tenteront de se rattraper.

Les joueurs et leur note. Oukidja (5/10) a été sauvé par son poteau (17e) puis il a passé une soirée très tranquille avant d’encaisser un but sur penalty. 

En défense, Balliu (5,5) est bien intervenu devant son but en dégageant un ballon très chaud (25e), il a ensuite délivré une belle ouverture (44e) pour Cohade. Il s’est montré actif. Sunzu (5) s’est essayé à une tête offensive partiellement ratée (13e) puis a fait le travail correctement, sans plus. Boye (3) a eu la très mauvaise idée d’allonger le bras sur un long ballon aérien en pleine surface mosellane. Sa bêtise, logiquement sanctionnée d’un penalty, coûte cher à son équipe. Delaine (6) a fait du bien au jeu grenat en revenant aux affaires. Deux excellents services (1re et 34e) pour respectivement Niane et Nguette puis une frappe tendue (56e) repoussée par le gardien. 

Au milieu, Maïga (4,5) a commencé sa partition en envoyant le cuir directement hors des limites du terrain (13e). Il a eu du mal à trouver la bonne carburation vers l’avant et s’est contenté d’un travail de couverture. Cohade (5,5) aurait pu débloquer les débats (17e) mais son essai a heurté le poteau sochalien. Il a joué en position basse tout en initiant un beau mouvement offensif (66e). Gakpa (5) a réussi une superbe ouverture en direction de Niane (34e) mais n’a pas assez pesé sur les débats par la suite. Nguette (5) aurait pu s’offrir une réalisation chatoyante (34e) mais la barre lui a refusé ce plaisir. Boulaya (5) a évolué sur un courant très alternatif et son essai de loin (21e) ou son coup franc (27e) ont été trop timides. Bof. 

En attaque, Niane (5) aurait pu marquer dès la première minute de jeu. Il a bien servi Boulaya (29e) et a pris un mauvais coup dans le rond central (52e). Diallo (65e) est venu le relayer et il a immédiatement perdu son premier ballon…avant de réussir le penalty grenat.

Renaud Cohade n'en revient pas. Le capitaine messin a manqué l'occasion de mettre les Grenats au commandement en première mi-temps.
Renaud Cohade n'en revient pas. Le capitaine messin a manqué l'occasion de mettre les Grenats au commandement en première mi-temps.
Photo: Michel Dell'Aiera

Metz - Sochaux 1-1

Stade Saint-Symphorien, temps frais, pelouse correcte, arbitrage de M. Pignard, 9.5619 spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Diallo (75e sp), 1-1 Navarro (81e sp).

Cartons jaunes: Boye (77e) et Maïga (79e) à Metz; Daham (13e), Ruiz (26e), Navarro (59e) et Bayala (70e, sur le banc de touche) à Sochaux

Carton jaune-rouge: Daham (68e) à Sochaux

  • METZ: Oukidja; Balliu, Sunzu, Boye, Delaine; Maïga, Cohade (cap.), Gakpa, Nguette (84e Rivière), Boulaya; Niane (65e Diallo). 

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix; Jans, Rivierez, Angban et Fofana.

  • SOCHAUX: Prévot (cap.); Navarro, Moltenis, Ruiz, Pendant; Sissoko (58e Owusu), Agoumé, Daham, Bayala (63e Sakhi), Mollo (cap.); Etoundi (84e Rocchia). 

Joueurs non entrés en jeu: Zigi; Mbakata, Robinet et Sané.



Sur le même sujet

Après un début de match réussi, le FC Metz n'a pas su accélérer ensuite et a concédé le partage des points avec Grenoble (1-1). La fête n'a pas eu lieu et il faudra être bien plus déterminé à Beauvais face au Red Star vendredi pour valider l'accession en Ligue 1.
Ibrahima Niane a ouvert le score pour Metz mais les Lorrains n'ont pas gardé très longtemps cet avantage.
Le FC Metz peut réaliser une excellente affaire comptable en distançant Sochaux ce lundi (20h45). En cas de succès, le club grenat compterait alors onze points d’avance sur Lorient (3e) à dix journées de la fin du championnat. Albert Cartier préface la rencontre.
Albert Cartier connaît Sochaux comme sa poche et estime que les Doubistes n'inquiéteront pas les Messins ce lundi.
Dominateur dans tous les compartiments du jeu, le FC Metz a très logiquement pris le meilleur sur Valenciennes (2-0). Une victoire qui doit beaucoup à la très belle prestation de Nguette et celle d’un ensemble grenat appliqué et déterminé.
Opa N'Guette a été l'un des artisans de la victoire des Grenats à Valenciennes.
Longtemps amorphe, le FC Metz a été réveillé par la superbe frappe de Boulaya peu avant l’heure de jeu. Sochaux est revenu à la hauteur des Messins mais Nguette a su transformer le penalty bienfaiteur (2-1). Soirée heureuse mais soirée crispante.
Farid Boulaya a ouvert le score pour le FC Metz, inscrivant au passage son troisième but de la saison.
Pas très fringant en première période, le FC Metz a pourtant pris le dessus sur l’AC Ajaccio (3-1) sans afficher une grande maîtrise. Diallo a marqué son 7e but de la saison, Udol s’est blessé et le onze grenat rejoint Lens en tête de la Ligue 2.
Ibrahima Niane - Habib Diallo: le duo gagnant de la soirée.