Changer d'édition

Le FC Metz glacé par Monaco avant les fêtes
Sport 5 min. 20.12.2014 Cet article est archivé
Football / Dix-neuvième journée en Ligue 1

Le FC Metz glacé par Monaco avant les fêtes

Juan Manuel Falcon (Metz) et Aymen Abdennour.
Football / Dix-neuvième journée en Ligue 1

Le FC Metz glacé par Monaco avant les fêtes

Juan Manuel Falcon (Metz) et Aymen Abdennour.
Photo: AFP
Sport 5 min. 20.12.2014 Cet article est archivé
Football / Dix-neuvième journée en Ligue 1

Le FC Metz glacé par Monaco avant les fêtes

Malgré un match réussi, le FC Metz s'est incliné devant Monaco (0-1) et finit l'année avec une sacrée gueule de bois. Le seul point engrangé lors des sept dernières journées a gâché le bon début de saison des hommes d'Albert Cartier. Ambiance lourde et têtes basses à Saint-Symphorien.

Malgré un match réussi, le FC Metz s'est incliné devant Monaco (0-1) et finit l'année avec une sacrée gueule de bois. Le seul point engrangé lors des sept dernières journées a gâché le bon début de saison des hommes d'Albert Cartier. Ambiance lourde et têtes basses à Saint-Symphorien.

Le match et sa note. Les Messins ont mis du rythme, de l'impact physique dans tous leurs duels et ont essayé de bousculer Monaco mais cela n'a pas suffi. Une partie pleine d'abnégation qui a débuté par une récolte de deux avertissements (Doukouré et Marchal) sanctionnant l'engagement musclé de toute l'équipe du FC Metz. Une formation déterminée, soudée et qui aurait mérité de mener à la pause. Mais, ni l'essai collectif (16e) ni les frappes de Falcon (44e) et Malouda (45+1) n'ont eu raison d'un adversaire monégasque qui s'en est remis au rush de Martial (26e) qui, après s'être joué de Marchal, a vu son petit ballon piqué raser le poteau gauche du but gardé par M'Fa. Des Monégasques très solides, qui ont courbé l'échine sur les tentatives de Malouda (54e), N'Daw (70e) et enfin Lejeune (75e) avant de faire très mal à leur adversaire: une remontée de balle précise, un décalage sur Ferreira Carrasco et ce dernier qui ajuste M'Fa (1-0, 79e). Une bûche glacée bien avant l'heure et une sacrée gueule de bois avant Noël. Deux tirs cadrés, un but: Monaco a donc montré au FC Metz la voie à suivre lors de la seconde phase du championnat de Ligue 1. Un 14/20 car le FC Metz ne méritait pas de connaître la défaite.

Les joueurs et leur note. M'Fa (6,5/10) a eu chaud sur l'occasion de Martial (26e) et il s'est bien couché sur la tentative de Carrasco (73e). En défense, Palomino (6,5) est un homme de devoir et s'il a débuté sur le flanc gauche, son passage dans l'axe ne l'a pas contrarié. Choplin (6,5) a joué très juste dans l'axe défensif grenat, alors que Marchal (5,5) est sorti à la pause suite à une douleur au tendon. Rivierez (6), préféré à Métanire, a joué comme s’il appartenait au onze de départ depuis toujours. Au milieu, N'Daw (5,5) a été précieux dans les duels mais ses tentatives de loin ne sont jamais précises. Kashi (5) a couru mais n'a pas été assez tranchant dans ses relais. Doukouré (6) a bien travaillé mais a fini par disparaître en seconde période. N'Gbakoto (5,5) avait bien débuté mais n'a pas aussi été inspiré que face à Nantes en semaine. En attaque, Falcon (5) s'est battu avec férocité mais il n'a trouvé aucune aide autour de lui pour faire du mal à la défense monégasque. Il faut maintenant vite se pencher sur le gros problème offensif grenat!

L'homme du match. Florent Malouda (8). Il a donné le tempo à un ensemble grenat très déterminé. Souvent au départ des mouvements offensifs messins, l'ex-Lyonnais a payé de sa personne et n'a jamais rechigné à aller bousculer une solide défense monégasque. Sa frappe tendue du droit (45+1) aurait mérité de finir dans les filets de Subasic. Inspiré, il a décoche un magnifique tir (54e) qui est venu mourir dans le haut du petit filet monégasque. Son geste technique de haute qualité (16e) et son application sur les flanc droit et gauche de l'échiquier grenat ont fait un bien fou à son équipe. Un grand match. Mais, cela n'a pas suffi à éviter une défaite lourde de conséquences. Le FC Metz (18e, 19 points) est en très mauvaise posture.

Sassi, Ben Youssef et Ikaunieks au FC Metz? En manque de réalisme offensif, le FC Metz entend profiter à plein du prochain mercato hivernal (4 janvier au 2 février 2015) pour revigorer un effectif qui a perdu de l’altitude en championnat. Les Tunisiens Fakhreddine Ben Youssef (23 ans, attaquant) et Ferjani Sassi (22 ans, milieu récupérateur) tous deux du Club Sportif Sfaxien sont annoncés sur les bords de la Moselle. Un autre élément pourrait également venir grossir les rangs messins : le milieu offensif letton Janis Ikaunieks (19 ans), en provenance de Ljepaja, est sur les tablettes des recruteurs du FC Metz. A suivre.

Hervé Kuc

Metz - Monaco 0-1

Stade Saint-Symphorien, belle pelouse, temps frais, arbitrage de M. Jaffredo, 18 354 spectateurs. Mi-temps : 0-0.

Le but : 0-1 Ferreira Carrasco (79e)

Cartons jaunes : Doukouré (12e), Marchal (15e), Falcon (59e), Malouda (89e) à Metz; aucun à Monaco

METZ: M'Fa ; Rivierez, Marchal (cap.) (46e Métanire), Choplin, Palomino; N'Daw, Kashi, Doukouré, Malouda; N'Gbakoto (65e Lejeune), Falcon (77e Vion). Joueurs non entrés en jeu: Oberhauser; Sarr, Krivets, Andrada

MONACO: Subasic ; Fabinho, Abdennour, Toulalan (cap.) Raggi; Dirar (59e Germain), Moutinho, Bakayoko, Bernardo Silva (76e Traoré); Martial (87e Diallo), Ferreira Carrasco. Joueurs non entrés en jeu: Stekelenburg; Dos Santos, Ocampos, Bahamboula


Sur le même sujet

Jamais dans le rythme ni dans le match, le FC Metz a bu la tasse à domicile face à Lorient (0-4). Un revers net qui condamne les partenaires de Malouda à retourner en Ligue 2 dès la fin de l’exercice. Ben Youssef a été le seul élément positif au cours d’un samedi soir tristounet.
Romain Metanire (à gauche, Metz) en duel avec Lorient Ibrahim Didier Ndong.
Football / Ligue 1
Bien organisé, mais toujours en manque d'efficacité, le FC Metz a pris un point à Caen (0-0) qui ne le sauvera pas de la descente en mai prochain. Une solidité d'ensemble qui servira les hommes d'Albert Cartier lors des prochaines joutes qui s'annoncent bien plus périlleuses. Les Messins accueilleront Toulouse le 4 avril.
N'golo Kante en duel avec Gaetan Bussmann. Les Messins n'ont plus gagné depuis 18 matches.
En manque de confiance, le FC Metz s'est incliné devant Montpellier (2-3) après avoir été en tête à la pause (2-1). Un revers fâcheux avant le prochain déplacement à Lyon, dimanche prochain.
Yeni N'Gbakoto a permis aux Messins de revenir dans le match. Mais les hommes d'Albert Cartier ont sombré après la pause.
Solide et solidaire, le FC Metz a su contrarier le FC Nantes (0-0) et le point ramené de la Beaujoire doit permettre aux hommes d’Albert Cartier de bien préparer la venue de Montpellier (samedi 17 janvier). Krivets et Sarr auraient même pu permettre aux Messins de rafler la totalité de la mise!
Solidarité.
Football / Après la défaite contre Monaco (0-1)
Nico Braun a mal à son FC Metz (17e, 19 points). Le Luxembourgeois a assisté au nouveau revers grenat face à Monaco (0-1) et il se montre inquiet pour la suite. L'ex-buteur regrette le peu de joueurs offensifs alignés et se projette déjà sur un retour à la compétition, en janvier, qu'il prévoit délicat.
Pour Nico Braun, les Messins s'apprêtent à disputer 19 finales en 2015
Le FC Metz a oublié de jouer au football à Evian et sa lourde défaite va le remettre sur terre (0-3). Sans faire un mauvais match, les hommes d'Albert Cartier ont néanmoins été trop amorphes pour espérer obtenir un quatrième succès de rang.
Romain Metanire à la poursuite de Fabien Camus. Les Messins sont tombés de haut sur la pelouse d'Annecy.