Changer d'édition

Le FC Metz gagne et fait la fête face à Brest
Sport 4 min. 17.05.2019

Le FC Metz gagne et fait la fête face à Brest

Pour la septième - et dernière - fois cette saison, Laurent Jans était titulaire dans un match de Ligue 2 avec le FC Metz

Le FC Metz gagne et fait la fête face à Brest

Pour la septième - et dernière - fois cette saison, Laurent Jans était titulaire dans un match de Ligue 2 avec le FC Metz
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 4 min. 17.05.2019

Le FC Metz gagne et fait la fête face à Brest

Les Messins ont récompensé leur fidèle public en prenant le meilleur sur Brest (1-0). Sunzu est sorti sur blessure (cheville) mais Laurent Jans a disputé une grande partie de la rencontre. Le FC Metz regarde maintenant vers la Ligue 1

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

Une enceinte copieusement garnie, une équipe brestoise relâchée et un FC Metz concentré. La dernière sortie messine en Ligue 2 à Saint-Symphorien s’est très bien déroulée.

Sous l’impulsion de Thomas Delaine, véritable révélation de la saison mosellane, le champion de Ligue 2 a pourtant eu très chaud dès les premiers instants (6e), mais Oukidja est intervenu d’un bon réflexe face à Charbonnier. Ensuite, Laurent Jans a glissé le ballon à Gakpa qui a envoyé Diallo mystifier Léon, le gardien brestois (1-0, 17e).

Disputée sur un bon rythme, la partie n’a pourtant pas offert une flopée d’opportunités de s’enflammer même si la belle frappe de Gakpa (43e), puis le tir en coin de Nguette (71e) ont fait vibrer les 20.200 spectateurs présents. Une belle ambiance, quelques fumigènes cramés qui vaudront une future amende au club mosellan et un missile de Maïga (83e) sont à mettre au crédit d’une seconde période très tranquille.

Brest n’était visiblement pas venu sur les bords de la Moselle pour inquiéter le champion de la Ligue 2.

Un bon 14/20 pour une équipe messine qui a eu le bon goût d’offrir un dernier succès à son public. Remise du trophée du champion, feu d’artifice et petite pluie pour arroser la soirée. Belle fin de parcours. La Ligue 1 attend maintenant Bernard Serin et son équipe.

Les joueurs et leur note

Oukidja (6/10) a sauvé les siens (6e), il s’est plaint de sa hanche droite (41e) et son dégagement raté s’explique ainsi. En véritable gladiateur, il n’a rien lâché et a tenu le choc jusqu’à la fin. Il a réalisé une grande saison.

En défense, Sunzu (6) a quitté les siens sur une blessure à la cheville droite (73e). Une fin de parcours malheureuse pour l’un des hommes forts de la saison du FC Metz. Boye (6) a fait le travail proprement sans prendre le moindre risque. Delaine (8) a multiplié les incursions et les bons centres (6e, 9e, 2e et 64e). Il possède un gros moteur et ses déboulés sur le flanc gauche sont de vraies régalades.

Au milieu, Maïga (6,5) ne s’est pas beaucoup montré mais a beaucoup travaillé. Il s’est essayé aux tirs de loin malheureusement sans succès. Cohade (6) a raté l’occasion d’inscrire son premier but de la saison (57e) sur un coup franc raté et il a ensuite dévissé son centre (67e). Mais, tout au long de l’exercice, le capitaine grenat a été l’élément le plus régulier de la formation mosellane. Gakpa (7) s’est montré très inspiré et vif. Il a offert un caviar à Diallo qui a transformé l’offrande en but. Angban (6) a œuvré utilement. Boulaya (6) a été remplacé par Nguette (63e), mais auparavant il avait démontré de belles choses.

En attaque, Diallo (6) a inscrit son vingt-sixième but de la saison (17e) mais il n’a pas été servi suffisamment pour espérer rejoindre Charbonnier (Brest), la meilleure gâchette de Ligue 2 (27 buts).

Marvin Gakpa (à g., en grenat) s’est montré très inspiré et vif. Il a offert un caviar à Diallo qui a transformé l’offrande en but.
Marvin Gakpa (à g., en grenat) s’est montré très inspiré et vif. Il a offert un caviar à Diallo qui a transformé l’offrande en but.
Photo: Michel Dell'Aiera

Le match de Laurent Jans (7/10)

Le Luxembourgeois a été au départ de l’action qui a débouché sur le but de Diallo (17e). Laurent Jans avait faim et cela s’est vu très clairement: solide et concentré sur son flanc droit, il est à créditer d’une bonne prestation surtout après avoir été laissé longtemps sur le banc de touche au cours de cette seconde partie de saison. Il a cédé sa place à Rivierez (84e) qui devrait, lui, quitter le FC Metz.

Le point définitif en Ligue 2

Metz et Brest rejoignent la Ligue 1. Le Troyes de Christopher Martins disputera les barrages, ainsi que le Paris FC et Lens. En bas de tableau, le Red Star et Béziers descendent en National tandis que le GFC Ajaccio disputera les barrages face au Mans (3e de National).

Metz - Brest 1-0

Stade Saint-Symphorien, temps agréable mais pluvieux, belle pelouse, arbitrage de M. Rouinsard, 20.200 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Le but: 1-0 Diallo (17e)

Aucun carton jaune.

  • FC METZ: Oukidja; Jans (84e Rivierez), Sunzu (74e Fofana), Boye, Delaine; Maïga, Angban, Cohade (cap.), Gakpa, Boulaya (63e Nguette); Diallo.

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix; Balliu, Hein et Rivière.

  • BREST: Léon; Henry, Castelleto, Weber, Traoré (71e Bernard); Bettochio (79e Butin), Belkebla, Autret (cap.), Court, N’Goma (63e Mayi); Charbonnier.

Joueurs non entrés en jeu: Larsonneur; Chardonnet, Magnon et Belaud.



Sur le même sujet

Le FC Metz écarte Lorient et fonce vers la Ligue 1
En infériorité numérique pendant près d’une heure, le FC Metz a su écarter (2-1) une pâle formation lorientaise grâce à un penalty transformé par Diallo et à une chevauchée de Gakpa. Un succès qui envoie pratiquement les Messins en Ligue 1.
Victorieux de Lorient, le FC Metz a fait un pas de plus vers la Ligue 1.
Allegro: «Le FC Metz est l'une des plus belles équipes de Ligue 2»
Les Messins s’en vont au Havre ce lundi (20h45) pour tenter de faire le trou en tête de la Ligue 2. Sunzu est suspendu mais Vincent Hognon dispose d’un effectif de qualité pour ne pas rentrer bredouille de ce délicat déplacement. L’ex-Messin Samuel Allegro présente les débats.
Samuel Allegro: «Les staffs techniques doivent savoir détecter la moindre période de relâchement».
Le FC Metz trop imprécis face à Amiens
Malgré une seconde période enlevée, les Messins ont laissé Amiens se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (2-1). Laurent Jans a joué l’ensemble d’une partie que les Mosellans ont maîtrisée sans réussir à se montrer efficaces. Il faudra faire mieux face à Auxerre lundi prochain en championnat.
A l'image du FC Metz, Emmanuel Riviere bute sur Eddy Gnahoré. Amiens disputera les huitièmes de finale.