Changer d'édition

«Le FC Metz est bien parti pour se maintenir»
Sport 4 min. 20.02.2020

«Le FC Metz est bien parti pour se maintenir»

Alexandre Oukidja n'est pas étranger au bon comportement du FC Metz au cours des dernières semaines.

«Le FC Metz est bien parti pour se maintenir»

Alexandre Oukidja n'est pas étranger au bon comportement du FC Metz au cours des dernières semaines.
Photo: AFP
Sport 4 min. 20.02.2020

«Le FC Metz est bien parti pour se maintenir»

Les Messins accueillent Lyon ce vendredi (20h45) avec un milieu de terrain à remodeler et la nécessité de s’imposer à Saint-Symphorien. Vincent Hognon et ses hommes aborderont ensuite une série de matchs décisifs pour leur survie en Ligue 1. Denis Balbir présente la partie.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Denis, que pensez-vous des trois dernières prestations des Messins face à Montpellier (1-1), Bordeaux (1-2) et Nantes (0-0)

Denis Balbir: «Le contenu est très encourageant. L'équipe de Metz a su démontrer de belles qualités au bon moment après une période qui était très délicate et où même Vincent Hognon était un peu sur la sellette. Désormais, je vois des joueurs solidaires même s'il y a eu parfois des instants délicats à gérer au cours de ces trois parties. Le visage affiché par la formation mosellane est celle d'un groupe qui est prêt à batailler jusqu'au terme du championnat. C'est loin d’être acquis, mais en conservant toutes ses belles dispositions, le FC Metz est bien parti pour se maintenir.

Exclu contre Nantes, Farid Boulaya manquera la réception de Lyon.
Exclu contre Nantes, Farid Boulaya manquera la réception de Lyon.
Photo: AFP

Ce vendredi, Vincent Hognon va devoir se priver de Pajot, Maïga et Boulaya, tous les trois suspendus. Ces absences sont-elles très pénalisantes?

«C'est un coup dur pour les Messins mais à cette période de la saison, d'autres équipes doivent certainement être également privées d'éléments importants. Metz possède un beau potentiel offensif et dispose maintenant d'une base arrière qui donne des garanties. Oui, il va falloir repenser un peu l'entrejeu mais des garçons comme Angban, Cohade ou Fofana ont peu joué ces dernières semaines et ils auront envie de bien faire. 


Le Nantais Abdoul Kader Bamba (à g., en jaune) accroche fautivement le Messin Matthieu Udol
Oukidja et le FC Metz tiennent les Canaris en cage
Solides et disciplinés, les Messins ont réussi à contenir (0-0) une formation nantaise pourtant offensive en seconde période (0-0). Alexandre Oukidja a, une nouvelle fois, été le meilleur grenat. Boulaya a été expulsé (84e)

Dans son but, Alexandre Oukidja enchaîne les excellentes prestations. Quelle part lui accordez-vous dans le redressement de son équipe?

«C'est un bon gardien qui a toujours bien fait son travail et il commande une défense intéressante. Il réalise effectivement d'excellents matchs et fait partie des bons gardiens de notre championnat. Je tiens également à mettre à l'honneur Matthieu Udol, un garçon que j'apprécie beaucoup car il fait preuve de modestie et d'humilité. C'est un joueur attachant et très attaché au FC Metz. Il s'est vite relevé, malgré ses blessures, en affichant un gros tempérament et apporte beaucoup au jeu grenat depuis son retour dans le onze de base. Metz sait qu'il pourra compter sur un combattant de plus jusqu'en mai prochain.

L'Olympique Lyonnais débarque à Saint-Symphorien ce vendredi. Le FC Metz peut-il espérer l'emporter?

«L'OL n'est plus l'épouvantail qui faisait peur à tout le monde il y a de cela quelques saisons mais il demeure une formation difficile à manœuvrer. Aouar et Toko-Ekambi sont des clients et ils peuvent faire très mal à tout moment. Lyon va affronter la Juventus de Turin en Ligue des Champions (mercredi 26 février) et disputera également des parties très importantes face au PSG en demi-finale de la Coupe de France (4 mars) puis la finale de la Coupe de la Ligue (4 avril). Est-ce que Metz peut tirer profit de ce calendrier qui doit accaparer une partie de l'esprit de son adversaire?

Pour Denis Balbir, «Metz a acquis plus de confiance que d'autres dans la course au maintien».
Pour Denis Balbir, «Metz a acquis plus de confiance que d'autres dans la course au maintien».
Photo: Hervé Kuc

La course au maintien est lancée. Angers (14e, 30 points) et Saint-Etienne (16e, 28) doivent-ils également s'inquiéter pour leur avenir?

«Oui car ces deux formations restent sur une série de défaites (4) qui les propulse maintenant du mauvais côté de la ligne. Je suis plus inquiet pour Angers que pour Saint-Etienne qui possède un réservoir de joueurs plus important. Dans cette course au maintien, Metz a acquis plus de confiance que d'autres, lutter pour se maintenir en Ligue 1 fait partie des gènes du club, ce qui n'est pas forcément vrai pour d'autres concurrents.»

Le classement de Ligue 1



Sur le même sujet

La «griffe» luxembourgeoise sur l'enceinte du FC Metz
Si les joueurs luxembourgeois ont marqué l'histoire des Grenats depuis 1945, c'est en coulisses que s'exerce aujourd'hui l'expertise grand-ducale. Un cabinet d'architecture et plusieurs entreprises de construction mènent à bien la rénovation du stade Saint-Symphorien.
Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux
Rapidement devant, le FC Metz a malheureusement été obligé d’évoluer en infériorité numérique après l’expulsion de Pajot (8e). Bordeaux en a profité pour passer devant (2-1) et pour mettre fin à la belle série de Messins vaillants et courageux.
Metz' French midfielder Kevin N'Doram (R) vies with Bordeaux' Croatian midfielder Toma Basic during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Bordeaux (Girondins de Bordeaux) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on February 08, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz solide et joueur à Montpellier
Auteurs d’une prestation de qualité dans le jeu, les Messins auraient pu espérer l’emporter à Montpellier (1-1) mais Diallo a raté un penalty. Boulaya est néanmoins venu apporter une unité supplémentaire dans la besace d’une formation mosellane qui tient maintenant bien la route en Ligue 1.
Montpellier's Argentine goalkeeper Geronimo Rulli (C) stops the ball during the French L1 football match between Montpellier and Metz on February 5, 2020 at the Mosson stadium in Montpellier, southern France. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Pour Stéphane Borbiconi, «Lyon est une bête blessée»
Le FC Metz respire un peu mieux après son succès face à Nantes (1-0). Ce samedi, c’est à Lyon que les hommes de Vincent Hognon vont devoir batailler pour obtenir un résultat positif. Boye et Delaine sont forfaits. L’ex-Grenat Stéphane Borbiconi présente la partie.
Le buteur messin Habib Diallo va-t-il faire trembler les filets lyonnais samedi?
«Je mise sur un succès du FC Metz face à Amiens»
Les Messins accueillent Amiens samedi (20h) pour un premier tournant dans leur saison. Vincent Hognon et ses joueurs restent sur une série de trois revers qu’il va falloir enrayer au plus vite. L’ex-Grenat Franck Signorino présente la partie.
Le FC Metz d'Aurélien Tchouameni(à dr.) doit se reprendre contre Amiens après trois défaites d'affilée
Pour Denis Balbir, «Metz peut faire trembler le PSG»
Le FC Metz s’apprête à disputer une partie très délicate face au PSG ce vendredi (20h45) à Saint-Symphorien. Le onze grenat va devoir mettre de l’essence dans son moteur s’il veut inquiéter l’armada parisienne pourtant privée de Mbappé et Cavani.
Ibrahima Niane et les Messins doivent montrer une sérieuse réaction par rapport à leur prestation à Angers s'ils entendent inquiéter le PSG, vendredi soir à Saint-Symphorien