Changer d'édition

Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux
Sport 4 min. 08.02.2020

Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux

Habib Diallo dominé par Pablo Nascimento. Le FC Metz s'est fait surprendre à domicile par les Girondins de Bordeaux 1-2.

Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux

Habib Diallo dominé par Pablo Nascimento. Le FC Metz s'est fait surprendre à domicile par les Girondins de Bordeaux 1-2.
Photo: AFP
Sport 4 min. 08.02.2020

Le FC Metz cède sur la fin face à Bordeaux

Rapidement devant, le FC Metz a malheureusement été obligé d’évoluer en infériorité numérique après l’expulsion de Pajot (8e). Bordeaux en a profité pour passer devant (2-1) et pour mettre fin à la belle série de Messins vaillants et courageux.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

Un vrai match de Ligue 1, avec du rythme, de l’engagement, des opportunités et des rebondissements. Metz-Bordeaux aurait mérité également d’être dirigé par un arbitre, François Letexier en l’occurrence, un peu mieux inspiré. N’empêche, les supporters messins ont été gâtés très rapidement: un corner très bien botté par Pajot et Ibrahima Niane a réussi une reprise de volée du droit parfaite (1-0, 2e). Une réalisation superbe pour un garçon très doué et qui prend véritablement son envol depuis deux matchs. 

Malheureusement, le FC Metz va évoluer en infériorité numérique sur un tacle mal maitrisé de Pajot sur Kwateng (8e) et le carton rouge infligé au nouveau venu dans la maison grenat va modifier totalement la physionomie de la rencontre. Car si Centonze a vu son essai être repoussé par Costil (34e), si Nguette aurait dû bénéficier d’un penalty (32e), les Bordelais vont profiter de la fatigue messine et de ses efforts conséquents pour égaliser sur une frappe de Basic déviée légèrement par le malheureux John Boye (1-1, 51e). 

Entre-temps, le Bordelais Hwang avait séché Centonze et le carton rouge aurait dû lui être brandi également. Ereinté, payant son infériorité numérique, le FC Metz va finalement laisser Bordeaux lui filer sous le nez sur une bonne inspiration d’Oudin qui va devancer Udol pour mystifier Oukidja (2-1, 83e). Des Girondins qui mettent fin à la bonne série de Messins qui ont payé très cher l’expulsion de Pajot. Un 11/20 paradoxal pour une partie qui l’a été tout autant.

Opa Nguette prend le meilleur sur Loris Benito mais au final ce sont les visiteurs qui ont empoché les trois points.
Opa Nguette prend le meilleur sur Loris Benito mais au final ce sont les visiteurs qui ont empoché les trois points.
Photo: AFP

Les joueurs et leur note

Oukidja (6/10) a soufflé un bon coup sur une erreur de Boye (19e)! Ensuite, il a su opposer ses poings fermes sur un coup-franc de De Préville (40e) avant d’être attentif (49e) sur un centre vicieux d’Oudin. Le poteau (70e) est venu le sauver et il n’a rien pu faire sur les deux buts encaissés. En défense, Centonze (6) multiplie les bonnes prestations depuis quelques journées. Du tonus, du culot et une présence affirmée en position offensive. Il s’est offert un slalom géant (34e) au cœur de l’équipe bordelaise mais Costil du pied est venu lui barrer le chemin du but. Il a subi un tacle sévère de Hwang (41e) qui n’a écopé que d’un carton jaune! Boye (4) a commis une énorme erreur de relance en pleine surface messine (19e) qui aurait pu coûter très cher à sa formation. Il a malheureusement renouvelé par deux fois ses mauvaises inspirations (26e et 38e) et a malencontreusement dévié la frappe de Besic sur l’égalisation des Girondins (51e). Bronn (5,5) a dû s’employer face à la vitesse de De Préville. Udol (5) a bien tenu son couloir mais il a laissé Oudin lui passer devant (83e) et l’ex-Rémois en a profité pour faire mal au patient grenat. Ambrose (88e) a pris son relais. 

Au milieu, Maïga (5,5) a récolté un carton jaune (39e) car Boye a perdu un ballon trop facilement. Il a beaucoup donné et a terminé la partie sur les rotules. N’Doram (6) a bien travaillé. Une belle transversale (6e), une précieuse récupération du ballon (42e) et un engagement précieux alors que l’entrejeu grenat a trop vite été déséquilibré. Pajot (non noté) a délivré le corner gagnant sur le but supersonique de Niane (2e) mais a surtout hérité d’un carton rouge (8e) sur un tacle non maitrisé sur Kwateng. Il a laissé le FC Metz en infériorité numérique. Nguette (5) est dangereux au départ de toutes ses actions: seul hic, il gâche aussi beaucoup par la suite. Il aurait pu bénéficier d’un penalty (32e) car Benito l’a clairement poussé en pleine surface. Boulaya (63e) est venu le relayer et il a immédiatement délivré un bon ballon à Diallo. Niane (7) a inscrit un but de toute beauté (2e) après avoir réussi une percée volontaire après vingt-cinq secondes de jeu. Il a été présent, comme sur cette rapide contre-attaque (50e) et un bon ballon pour Centonze. Exténué, il a été logiquement remplacé par Delaine (74e). 

En attaque, Diallo (5,5) a bien travaillé. Une frappe trop haute (7e), un bon décalage pour Nguette (36e) puis finalement une mission impossible pour lui car Metz était trop diminué. 

Kevin N'Doram à la lutte avec Toma Basic. Les Grenats ont craqué dans les derniers instants du match.
Kevin N'Doram à la lutte avec Toma Basic. Les Grenats ont craqué dans les derniers instants du match.
Photo: AFP

Metz - Bordeaux 1-2

Stade Saint-Symphorien, temps doux pour la saison, belle pelouse, arbitrage très moyen de M. Letexier, 15.054 spectateurs. Mi-temps: 1-0.

Evolution du score: 1-0 Niane (2e), 1-1 Basic (51e), 1-2 Oudin (83e).

Cartons jaunes: Maïga (39e), Oukidja (79e) à Metz; Hwang (41e), De Préville (62e) à Bordeaux.

Carton rouge: Pajot (8e) à Metz.

  • METZ: Oukidja; Centonze, Boye, Bronn, Udol (88e Ambrose); Maïga, N’Doram, Pajot, Nguette (63e Boulaya), Niane (74e Delaine); Diallo (cap.). 

Joueurs non entrés en jeu: Delecroix ; Angban, Fofana, Gakpa.

  • BORDEAUX: Costil (cap.); Kwateng (20e Oudin), Koscielny, Pablo, Benito; Otavie, Basic, Hwang (54e Sabaly), De Préville, Adli (70e Pardo) ; Briand. 

Joueurs non entrés en jeu: Poussin; Mexer, Poundjé, Zerkane.

Le classement de la Ligue 1



Sur le même sujet

Soirée noire pour le FC Metz face à Lyon
Trop diminué en son milieu de terrain, le FC Metz a été puni sur un penalty qui a mis du temps à être accordé à Lyon (0-1, 45+8) puis sur une réalisation en fin de partie (0-2, 90+3). Habib Diallo a vu rouge (82e) et les hommes de Vincent Hognon vont replonger dans une somme de doutes.
Metz' French Algerian goalkeeper Alexandre Oukidja (2nd R) tries to stop a penalty during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Lyon (OL) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on February 21, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz passe au Vert
Très réalistes, solides et efficaces, les Messins ont su distancer Saint-Etienne (3-1) grâce notamment aux excellentes prestations de Diallo, Nguette et Oukidja. Les hommes de Vincent Hognon signent un troisième succès de rang.
Metz' French Senegalese midfielder Opa N'Guette celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Saint-Etienne (ASSE) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 2, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
La grosse désillusion du FC Metz face à Toulouse
Rapidement aux commandes de la partie face au TFC, les Messins ont pourtant laissé filer la victoire (2-2) après une fin de partie à rebondissements. Oukidja a fait le travail dans son but mais Metz a craqué (90+6).
Metz's Senegalese forward Habib Diallo (R) vies with Toulouse's defender Nicolas Isimat Mirin (C) and Toulouse's defender Steven Moreira (L)  during the French L1 football match between Metz (FCM) and Toulouse (TFC) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on September 28, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz trop vite bouchonné à Bordeaux
Les Messins ont laissé à Bordeaux le soin de remporter une partie (2-0) d’un faible niveau de jeu et ils seront dans l’obligation de prendre le dessus sur Amiens dans huit jours s’ils ne veulent pas connaitre une première mini-crise.
Le FC Metz écarte Lorient et fonce vers la Ligue 1
En infériorité numérique pendant près d’une heure, le FC Metz a su écarter (2-1) une pâle formation lorientaise grâce à un penalty transformé par Diallo et à une chevauchée de Gakpa. Un succès qui envoie pratiquement les Messins en Ligue 1.
Victorieux de Lorient, le FC Metz a fait un pas de plus vers la Ligue 1.
Ligue 1: Le FC Metz n’a pas fait le poids à Bordeaux
Victime d’incroyables erreurs individuelles, le FC Metz a laissé Bordeaux lui marcher dessus (0-3). Un revers large après celui infligé par Lyon en semaine. Les hommes de Philippe Hinschberger vont maintenant se préparer pour l’importante réception de Caen (15 avril) qu’il faudra parfaitement négocier.
Bordeaux's German defender Diego Contento (R) vies with Metz's Cameroon midfielder Georges Mandjeck (L)  during the French Ligue 1 football match between Bordeaux (FCGB) and Metz on April 8, 2017 at the Matmut Atlantique stadium in Bordeaux, southwestern France.  / AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT