Changer d'édition

Le FC Metz a-t-il un intérêt à s'imposer à Nancy?
Sport 3 min. 08.05.2019 Cet article est archivé

Le FC Metz a-t-il un intérêt à s'imposer à Nancy?

Jean-Philippe Séchet refuse de tomber dans la polémique. Pour l'ancien Mertzigeois, le FC Metz va jouer le coup. Même si l'équipe est remaniée...

Le FC Metz a-t-il un intérêt à s'imposer à Nancy?

Jean-Philippe Séchet refuse de tomber dans la polémique. Pour l'ancien Mertzigeois, le FC Metz va jouer le coup. Même si l'équipe est remaniée...
Photo: Guy Wolff
Sport 3 min. 08.05.2019 Cet article est archivé

Le FC Metz a-t-il un intérêt à s'imposer à Nancy?

Albert Cartier, Marco Morgante et Jean-Philippe Séchet répondent à la question

Le FC Metz a pleinement rempli son contrat et son déplacement à Nancy ce vendredi (20h45) vaut surtout par l'intérêt porté par les supporters messins à un derby que les Nancéens se doivent de remporter. Mais Metz, lui, a-t-il un intérêt à s'imposer à Picot?

  • Albert Cartier (58 ans, à Metz de 1987 à 1995 et Nancy de 1980 à 1987 en tant que joueur): «La question ne se pose même pas!»

«Le FC Metz va aller à Nancy pour gagner sans avoir en tête cette notion d'enfoncer l'ASNL. C'est dans l'imaginaire de beaucoup de gens, mais nous sommes ici uniquement dans de la compétition. Les Messins vont faire leur match et je ne m'imagine pas qu'il puisse en être autrement. A Metz, on n'enfonce jamais quelqu'un car on se retrouve vite dans le monde du football. Est-ce que le staff va opérer des changements? Je ne serais nullement surpris si 50% de l'équipe venait à être changée. Maintenant, après avoir été sacré champion de France de Ligue 2, est-ce que le FC Metz est toujours aussi opérationnel? Les Grenat vont évoluer avec sérénité même si on sait que faire un résultat face à une formation qui joue une partie de chemise n'est jamais facile.»

  • Marco Morgante (56 ans, à Metz de 1979 à 1985 puis à Nancy de 1989 à 1993): «Ne tombons pas dans ce piège de la polémique»

«On peut se dire qu'un partage des points arrangerait les deux équipes mais il faut que cela soit l'aboutissement d'une partie honnête disputée sur un mode sportif. Metz ne peut pas lâcher le match et cela ne serait de toute façon pas correct pour les autres pensionnaires de Ligue 2 qui jouent également leur avenir lors des deux dernières journées. Ne tombons pas dans ce piège de la polémique. Le FC Metz n'a pas de cadeau à faire mais il a l'occasion de faire jouer des jeunes joueurs ou des éléments qui n'ont pas eu beaucoup de temps de jeu. Il faut déjà travailler sur la prochaine saison mais je n'imagine pas le staff mosellan aligner une équipe B à Marcel-Picot car il faut penser aux supporters messins pour qui ce derby compte énormément.»

  • Jean-Philippe Séchet (53 ans, Nancy 1991/1992 et 1996/1997 et à Metz de 1992 à 1994): «Une forme de démobilisation peut apparaître au FC Metz»

«La concurrence entre les deux clubs est très forte et un derby ça se joue mais ça doit se gagner. Néanmoins, le FC Metz a atteint ses objectifs et une forme de démobilisation peut apparaître chez lui. Cette rencontre est très importante pour Nancy qui ira ensuite à Béziers lors de la dernière journée. Je ne serais pas surpris si Vincent Hognon alignait son onze de base et ce serait un message fort envoyé à tous les clubs de Ligue 2. Si Metz envoie une équipe bis, que vont penser Sochaux et Béziers? Je ne souhaite nullement à Nancy de descendre en National car c'est une formation de Ligue 1, comme Metz. Mais les Nancéens doivent se reconstruire.»

L'enjeu de la rencontre. Le FC Metz (1er, 78 points) a accompli une très belle saison. Il lui reste à finir l'exercice au mieux en tenant compte de l'impact fort du derby sur ses supporters alors que la campagne d'abonnement vient de débuter. Un élément à ne pas négliger. A l'aller, le FC Metz avait su s'imposer nettement (3-0, 19e journée) mais l'ASNL (15e, 39 points) avait rapidement évolué en infériorité numérique (19e, expulsion de Dembelé). Cette fois, la motivation sera plutôt du côté meurthe-et-mosellan. Les hommes d'Alain Perrin doivent s'imposer s’ils veulent garder ou augmenter leur distance avec Sochaux (18e, 37) avant un dernier déplacement à Béziers (19e, 34). Si Metz venait à s'imposer, il plongerait Nancy dans de sales draps avant l'étape finale. Le Grand Est pourrait alors perdre une nouvelle force vive alors que l'heure est au rassemblement. Le FC Metz a-t-il un intérêt à s'imposer à Nancy?

Le «prono» de la rédaction. Le FC Metz n'a plus rien à prouver en Ligue 2 et il peut se préparer à faire la fête avec son public le 17 mai prochain face à Brest. Notre souhait: Nancy ne doit pas descendre en National.


Sur le même sujet

Le FC Metz s’en va à Nîmes ce samedi (20h) et s’apprête à souffrir face à un adversaire qui se retrouve dans un état d’urgence. Delaine devrait réintégrer un groupe que N’Doram quitte sur blessure. Nico Braun présente la rencontre.
Pour Nico Braun, Renaud Cohade aurait dû faire son entrée au jeu8 contre Montpellier, histoire de stabiliser l'entrejeu messin