Changer d'édition

Le F91 s'attaque à l'Everest en tenue de gala
Sport 3 min. 20.09.2018 Cet article est archivé

Le F91 s'attaque à l'Everest en tenue de gala

Dave Turpel va s'attaquer aux colosses de l'AC Milan. Sans le moindre complexe.

Le F91 s'attaque à l'Everest en tenue de gala

Dave Turpel va s'attaquer aux colosses de l'AC Milan. Sans le moindre complexe.
Photo: Nikola Novakovic
Sport 3 min. 20.09.2018 Cet article est archivé

Le F91 s'attaque à l'Everest en tenue de gala

Christophe NADIN
Christophe NADIN
A tout seigneur, tout honneur! Dudelange débute sa série de prestigieux matches européens par la réception de l'AC Milan ce jeudi au Josy Barthel (21h). Une affiche de gala que le champion du Luxembourg aborde sans complexe.

La cible s'appelait Strassen. La prochaine, Kehlen! C'est difficile à assimiler, mais le match le plus fascinant de la saison du F91 n'est pas prioritaire. Il s'incruste entre deux compétitions redevenues les mamelles du champion en titre. Le championnat en premier, la coupe en second.

L'AC Milan ne prendra pas ombrage de cette curiosité. A vrai dire, le club lombard s'en balance pas mal. Lui joue sur tous les tableaux et son début de championnat ne lui permet pas de prendre un air hautain ni de snober un adversaire européen. Qu'il soit luxembourgeois, espagnol ou grec.

Gennaro Gattuso dispose d'un groupe assez étoffé pour se permettre une certaine rotation même si on prête au technicien italien un certain conservatisme.

On n'ira pas jusqu'à dire que les nuits de Dino Toppmöller sont hantées par le premier onze de base européen de l'AC Milan cette saison, mais le technicien allemand s'est tout de même penché sur la question.

La classe de Higuain et les habitudes du duo Suso - Çalhanoğlu qu'il compare toutes proportions gardées à Robben - Ribéry pour leur faculté à rentrer dans le jeu sur leur «mauvais» pied lui ont tapé dans l'oeil. Mais voilà, l'Espagnol n'est pas du voyage et l'ailier germano-turc pourrait débuter sur le banc.

Peu de zones d'ombre

Des pistes brouillées non pas pour bluffer, mais pour mettre d'autres joueurs devant leur responsabilité. Tout le contraire de Dudelange où les zones d'ombre sont peu nombreuses.

Dino Toppmöller a façonné son groupe au fil des huit matches qui ont conduit le champion du Luxembourg vers le nirvana. Une animation s'est dessinée (4-4-1-1, voire 4-4-2) et ce n'est pas parce que c'est l'AC Milan en face qu'il faut chambouler tout d'un coup.

«Oui, on veut jouer notre football et proposer de belles séquences, mais ça ne dépend pas que de nous», avertit un entraîneur allemand bien conscient que les Rossoneri peuvent faire la musique s'ils le désirent. 

La question du choix des hommes, elle, est réglée depuis longtemps même si rien ne filtre sur le poste le plus délicat, celui de gardien. L'arrivée de Bonnefoi a été abondamment commentée. Pas sûr que le portier français supplante Frising pour cette entrée en matière.

Le cas des latéraux prête lui aussi le flanc à l'interprétation. El Hriti et Mélisse postulent à gauche, Malget et Jordanov convoitent le flanc droit. «Les quatre se tiennent de très près et j'opérerai une rotation avec notre programme qui nous attend.» Malget et Mélisse ont peut-être une longueur d'avance pour débuter ce jeudi soir.

Dans la ligne médiane, Kruska revient de suspension, Cruz, Couturier et Stolz ont été souverains jusqu'ici. Sinani, lui, devrait tourner autour de Turpel un cran plus haut pour tenter de rester sur son nuage.

Dino Toppmöller n'a pas dû phosphorer outre mesure pour former son équipe-type. Elle s'est dégagée naturellement ces dernières semaines. Il reste au phare du football luxembourgeois à prendre du plaisir et peut-être un point ou l'autre. «Je ne veux pas parler de points pour ne pas être déçu si ça n'arrive pas», ponctue l'ancien professionnel.

Les équipes probables

  • F91: Frising: Malget, Schnell, Prempeh, Mélisse; Couturier, Kruska, Cruz, Stolz; Sinani; Turpel.

Réserves: Bonnefoi, Esposito, Bisevac, Jordanov, Gonçalves, El Hriti, Skenderovic, Pokar, Jensen, Stumpf, Agovic, Perez.

Entraîneur: Dino Toppmöller

  • AC MILAN: Reina, Abate, Caldara, Romagnoli, Laxalt, Biglia, Bakayoko, Kessié, Castillejo, Higuain, Borini.

Réserves: A. Donnarumma, G. Donnarumma, Calabria, Zapata, Bertolacci, Mauri, Çalhanoğlu, Halilovic.

Entraîneur: Gennaro Gattuso.

  • ARBITRE: Srdjan Jovanovic, Uros Stojkovic, Milan Mihajlovic (SER)

Sur le même sujet

Pour que la corrida ne tourne pas en mise à mort!
Le F91 affronte le Betis Séville, nouveau champion du monde de la possession de balle ce jeudi (18h55) pour son deuxième rendez-vous de la phase de groupe. Privé de Stelvio, Dino Toppmöller promet l'une ou l'autre surprise.
Marc-Andre Kruska montre le chemin à suivre. L'entrejeu dudelangeois s'apprête à courir et à souffrir ce jeudi soir.