Changer d'édition

Le F91 franchit l'écueil Shkëndija
Sport 4 min. 30.07.2019 Cet article est archivé

Le F91 franchit l'écueil Shkëndija

Ricardo Delgado a placé les Dudelangeois sur la voie royale en ouvrant le score à la 78e minute.

Le F91 franchit l'écueil Shkëndija

Ricardo Delgado a placé les Dudelangeois sur la voie royale en ouvrant le score à la 78e minute.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 30.07.2019 Cet article est archivé

Le F91 franchit l'écueil Shkëndija

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le bateau dudelangeois a tangué mais au final, le champion du Luxembourg s'est qualifié ce mardi soir pour le 3e tour de l'Europa League à la suite de son match nul contre le champion de Macédoine du Nord (1-1).

Avant d'aborder cette manche retour, les deux entraîneurs, Ferrera et Osmani, avaient décidé de modifier quelque peu leur dispositif. Du côté luxembourgeois le trio Garos-Bougrine-Cabral, titularisé la semaine dernière, cédait le relais à Morren-Bernier-Bettaieb alors que du côté macédonien, Zahov suppléait Redjepi, peu inspiré à l'aller, dans les buts et Besart Ibraimi était censé amener plus de danger dans l'arrière-garde luxembourgeoise.

Malgré sa victoire 2-1, il y a sept jours, le F91 n'abordait pas spécialement ce duel avec optimisme car le champion de Macédoine du Nord présente d'autres arguments que La Vallette. Après un premier quart d'heure d'observation, marqué par la volonté des deux équipes de produire du jeu, et deux tentatives des frères Ibraimi dont une frappe de Besart sur la transversale (10e), les Macédoniens ont clairement pris le contrôle du match.

Paradoxe du football, ce sont pourtant les Dudelangeois qui ont hérité de la plus belle opportunité de ce premier acte, lancé en profondeur par Kirch, Stolz perdait son duel face à Zahov (19e).Cette action a eu le don de réveiller quelque peu les ardeurs des hommes de Ferrera. Sinani, dont la reprise était mal négociée par Zahov (27e), et Morren, sur une frappe lourde (29e), semaient le doute dans la défense de Shkëndija.

Le F91 insistait encore via une frappe, trop enlevée, de Pokar (40e) avant de connaître une fin de mi-temps difficile. A. Ibraimi ne cadrait pas sa tentative (42e) et une mauvaise relance de Kips était sauvée juste devant la ligne par Delgado (43e). Le gardien du F91 et l'ancien défenseur de la Jeunesse s'étaient déjà retrouvés au coeur d'une mésentente phénoménale quelques minutes auparavant mais Kips était parvenu à dévier le cuir au-dessus de ses buts de toute justesse (36e).

Mario Pokar grimace. Le F91 a souffert et fait le dos rond avant d'assurer sa qualification pour le prochain tour.
Mario Pokar grimace. Le F91 a souffert et fait le dos rond avant d'assurer sa qualification pour le prochain tour.
Photo: Ben Majerus

Kips rassure les siens

Le début de la deuxième mi-temps était particulièrement enlevé. Un centre de Pokar était repris de la tête par Bettaieb mais le ballon heurtait la transversale (47e), on retrouvait encore le médian allemand mais sa tentative était stoppée par Zahov (49e).

Obligés de marquer deux buts pour poursuivre l'aventure, les joueurs de Shkëndija augmentaient le rythme, Radeski se retrouvait en position idéale mais Kips remportait son duel (48e). Le dernier rempart était à nouveau l'auteur d'une superbe parade sur un essai de B. Ibraimi (53e).

Dominés, les joueurs de la Forge du Sud avaient pourtant l'occasion de profiter des espaces mais à cause d'une dernière passe approximative ou d'un mauvais choix, les reconversions offensives ne donnaient rien. C'est finalement sur des phases arrêtées que les Dudelangeois se montraient dangereux comme sur un coup franc de Pokar qui heurtait la transversale (66e).

La nervosité gagnait les rangs visiteurs et Dudelange se montrait plus conquérant au fil des minutes. La délivrance pour les locaux tombait à la 78e minute. Un corner de Sinani était repris victorieusement de la tête par Delgado (1-0). Ce but avait le don soulager le clan dudelangeois même si un coup franc d'A. Ibraimi dans le temps complémentaire redonnait un léger espoir aux visiteurs (1-1).

La fin de match était marquée par deux exclusions et de nombreuses contestations dans le chef des Macédoniens. Le 3e tour de l'Europa League est donc une réalité pour le F91 qui défiera dans une semaine les Estoniens de Kalju.

Danel Sinani face à Juan Felipe. Le F91 a su garder ses nerfs pour émerger face à Shkëndija.
Danel Sinani face à Juan Felipe. Le F91 a su garder ses nerfs pour émerger face à Shkëndija.
Photo: Ben Majerus

Dudelange - Shkëndija 1-1

Stade Josy Barthel, pelouse en bon état, arbitrage de M. Griffith (WAL) assisté de MM. Beckett et Edwards, 1.022 spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 1-0 Delgado (78e), 1-1 A. Ibraimi (90+2).

Cartons jaunes: Bettaieb (37e geste de mauvaise humeur),  Bouchouari (accroche Mici) à Dudelange, Bejtulai (64e antisportive sur Sinani), Mici (66e tacle sur Morren), Musliu (80e antisportive),  Osmani (rouspétance suite aux 2 cartons rouges), Husmani (contestation à la fin du match) à Shkëndija.

Carton jaune-rouge: Musliu (84e faute sur Kirch) à Shkëndija.

Cartons rouges: Nafiu (90+4 tacle Natami), A. Ibraimi (rouspétances à la suite de cette action).

  • DUDELANGE (4-4-2): Kips; Bouchouari, Schnell (cap), Delgado, Kirch; Bernier (83e Natami), Morren, Pokar (90e Garos), Stolz; Sinani, Bettaieb (62e Pomponi).

Joueurs non utilisés: Moutha-Sebtaoui; Lesquoy, Skenderovic, Dramé.

Entraîneur: Emilio Ferrera

  • SHKËNDIJA (4-2-3-1): Zahov; Murati (82e Cheshmedjiev), Musliu, Bejtulai, Mici; Alimi (cap), Husmani; A. Ibraimi, Juan Felipe (66e Nafiu), B. Ibraimi (77e Imeri); Radeski.

Joueurs non utilisés: Redjepi; Totre, Shefiti, Stenio Junior.

Entraîneur: Chatip Osmani.


Sur le même sujet

Le F91 ne jouera pas sa qualification à Qarabag
Battu 0-2 par l'APOEL Nicosie, sur la pelouse du stade Josy-Barthel qui a finalement tenu le coup, Dudelange a dit définitivement adieu à l'Europa League ce jeudi soir. Le déplacement en Azerbaïdjan, le 12 décembre, sera pour la forme.
Tom Schnell (Düdelingen – 5) / Fussball, Europa League Gruppenphase Gruppe A, Saison 2019-2020 / 28.11.2019 / F91 Düdelingen – APOEL Nicosia / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Dudelange souffle le chaud puis l'effroi
Piégé par deux coups de pied arrêtés et tenu en échec par La Vallette (2-2), le F91 a compromis ses chances de qualification pour le tour suivant de la Ligue des champions. Bettaieb et Stolz avaient pourtant porté Dudelange aux commandes (2-0)...
Adel Bettaieb s'en va inscrire le premier but dudelangeois. Prometteur mais pas suffisant au final.