Changer d'édition

Le F91 écarte le Progrès et creuse l'écart, Strassen tombe, Hostert respire
Sport 7 min. 20.04.2019

Le F91 écarte le Progrès et creuse l'écart, Strassen tombe, Hostert respire

Aleksandre Karapetian a tenté mais n'a pas connu la réussite face à Dudelange.

Le F91 écarte le Progrès et creuse l'écart, Strassen tombe, Hostert respire

Aleksandre Karapetian a tenté mais n'a pas connu la réussite face à Dudelange.
Photo: Yann Hellers
Sport 7 min. 20.04.2019

Le F91 écarte le Progrès et creuse l'écart, Strassen tombe, Hostert respire

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le Progrès a concédé sa première défaite de la saison à domicile face au leader dudelangeois ce samedi. Le F91 a désormais six points d'avance sur le Fola. En bas de classement, Hostert a écarté le RM Hamm Benfica.

Ce sont avec des compositions quasiment identiques au week-end dernier que le Progrès et Dudelange débutaient la rencontre. Côté niederkornois, Etshimi avait cédé son poste en attaque à Karapetian, alors que Couturier était mis au repos par Dino Toppmöller.

Tout au long de la première période, les défenses ont pris le pas sur les attaquants, mais il a suffi que Dudelange perce le flanc droit de la défense niederkornoise pour que le champion en titre ouvre le score. Jordanov était à l'initiative de l'action, Ibrahimovic centrait et Pokar, du plat du pied gauche, trompait Flauss (40e)

Après une bonne entame de match des locaux, le F91 s'était montré le plus pressant, notamment par Turpel qui pesait sur l'arrière-garde locale. Dudelange avait auparavant réclamé un penalty pour une main supposée de Ferino (23e) et dû remplacer Kenia, touché au genou gauche, par Stumpf (28e). Ce dernier subtilisait le ballon à Vogel pour servir Turpel, mais Flauss sauvait les meubles (43e).

Mario Pokar inscrit le premier but dudelangeois avant la mi-temps.
Mario Pokar inscrit le premier but dudelangeois avant la mi-temps.
Photo: Yann Hellers

Si Joubert n'avait dû intervenir que sur une frappe lointaine de Muratovic (33e), en première période, l'ancien portier international devait s'employer par trois fois dès la reprise suite à des essais de De Almeida et Françoise, sur la même action (48e), puis sur une tentative de Karapetian (53e). Les Niederkornois étaient enfin dignes du choc.

Niederkorn jouait le tout pour le tout avec les entrées de Teles et de Hall, pour son jeu de tête. Mais dans les situations chaudes, le F91 peut toujours compter sur Joubert, son dernier rempart. A près de 40 ans, il démontrait qu'il était encore le n°1 au pays. Il sortait, d'une claquette de toute beauté, un coup de tête de Karapetian qui filait sous la barre suite à un coup franc de Thill (80e).

Le Progrès avait laissé passer sa chance. En toute fin de match, le F91 doublait même la mise. Jordanov centrait pour Turpel, Flauss repoussait le tir de ce dernier, mais Kruska, qui venait tout juste de rentrer ne laissait pas passer l'aubaine.

Au classement, le Progrès fait la mauvaise affaire et recule à la cinquième place, derrière Differdange, alors que le Racing est dans son dos à un point. Les joueurs de Cyril Serredszum retrouveront le F91, mercredi en demi-finale de la Coupe de Luxembourg, pour tenter de prendre leur revanche.

A présent les Dudelangeois, invaincus depuis 14 matches de championnat, possèdent six points d'avance sur le Fola qui s'est fait accrocher à Ettelbruck (2-2). Ils vont se coltiner tous les mal classés pour leurs cinq dernières sorties en championnat: Rumelange, Etzella, Rosport, Hostert et le RM Hamm Benfica. Un programme dont se méfie pourtant Stelvio Cruz. «C'est même parfois plus difficile de jouer contre des formations qui sont dans la zone rouge», nous avait-il indiqué au cours de la semaine.

Dave Turpel a pesé sur la défense du Progrès.
Dave Turpel a pesé sur la défense du Progrès.
Photio: Yann Hellers

Progrès - Dudelange 0-2

Stade Jos Haupert, bonne pelouse, arbitrage de M. Torres, Da Costa et Hanse, 1.496 spectateurs. Mi-temps: 0-1.

Evolution du score: 0-1 Pokar (40e), 0-2 Kruska (90+1).

Corners: Progrès 2 (1+1); Dudelange 9 (4+5).

Cartons jaunes: Karayer (56e, faute sur Turpel) et Vogel (59e, faute sur Sinani) pour le Progrès; Jordanov (80e, faute sur De Almeida).

PROGRÈS (4-1-4-4): Flauss; Martins (82e Hall), Ferino, Karayer, Gobron; Vogel (79e Teles); De Almeida, Muratovic, Thill (cap.), Françoise (72e Kerger);  Karapetian.

Joueurs non utilisés: Schinker et Ramdedovic. 

Absents: Matias (suspendu), Bastos, Schneider (blessés), Coelho,  Etshimi, Ikene, Mutsch et Soares (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Cyril Serredszum.

DUDELANGE (4-4-2): Joubert (cap.); Jordanov, Malget, Prempeh, El Hriti; Kenia (32e Stumpf puis 81e Schnell), Cruz, Pokar, Sinani; Ibrahimovic (90e Kruska), Turpel.

Joueurs non utilisés: Esposito et De Sousa.

Absents: Bakar, Frising, Jensen, Mélisse, Stolz (blessés), Bonnefoi, Agovic, Benzouien, Couturier,  Delgado, Kakoko, Perez, Skenderovic et  Yéyé (choix de l'entraîneur).

Entraîneur: Dino Toppmöller.

Le Racing fait tomber Strassen

Le Fola, à Ettelbruck, et la Jeunesse, à domicile, ont dû partager l'enjeu avec Etzella et  l'Union Titus Pétange (1-1).  Au cours d'un match animé, le dauphin du F91 a ouvert le score par Dikaba (8e) avant de se faire reprendre et dépasser (Holtz 15e et Zwick 47e). C'est Seydi qui a égalisé à la 50e.

Malgré cette bonne performance, Etzella (22 points) n'a plus qu'une unité d'avance sur Hostert.

La Jeunesse, entraînée désormais par Sébastien Grandjean, s'est fait  surprendre en début de match quand Carnevalli a repris victorieusement un coup franc de Bojic (7e). C'est aussi sur coup de pied arrêté, un corner de Deidda, que Ndiaye a rétabli l'équilibre (43e). L'UTP a terminé le match à dix, après le carton jaune-rouge de Held (73e), mais la Jeunesse n'en a pas profité.

Strassen passait à nouveau un test intéressant après celui victorieusement négocié face à Pétange le week-end passé (2-0). En déplacement au stade Achille Hammerel, la formation de Manuel Correia, à l'image de beaucoup d'équipes en déplacement ce samedi, a ouvert le score par l'intermédiaire de Jager (18e). Le Racing a refait son retard et pris l'avantage en dix minutes par Nakache (26e) et Mboup (36e).

Les joueurs de la capitale ont définitivement fait pencher la balance en leur faveur après un but contre son camp de Mastrangelo (83e) et un nouveau but de Nakache (86e) pour porter le score à 4-1.

Après dix matches sans défaite (0-2 à Niederkorn, le 3 novembre 2018), l'UNA chute et recule aussi au classement (7e).

Toujours dans le cadre de la course à l'Europe, Differdange se déplaçait chez une équipe de Rosport qui a dernièrement pris six points face à ses concurrents directs dans la lutte pour le maintien, contre Hostert (2-0) et face au RM Hamm Benfica (3-1). Il a suffi d'un but de Deruffe en début de match (8e) pour plier l'affaire.

En bas de classement, c'est Hostert qui a fait la bonne affaire grâce à Corenthyn Lavie.
En bas de classement, c'est Hostert qui a fait la bonne affaire grâce à Corenthyn Lavie.
Photo: Christian Kemp

Hostert prend de l'avance

Rassurée par son dernier succès contre Niederkorn (1-0), c'est une équipe de Mondorf conquérante qui s'est présentée sur la pelouse de Rumelange, un club qui va tenter de sauver ce qui peut l'être encore. L'honneur tout au mieux. Sven Loscheider a jeté l'éponge à l'issue de la claque reçue au stade Emile Mayrisch (0-7) et c'est le président Gérard Jeitz qui a retrouvé un banc de touche qu'il avait quitté voici près de neuf ans.

Pour sa première, le président-entraîneur a dû composer sans Sahin, son meilleur buteur (9 réalisations). Un trop lourd handicap d'autant plus que sa formation s'est offert le luxe de manquer un penalty par l'intermédiaire de Diallo (28e). En détournant la frappe de l'attaquant français, Özcan a permis aux Mondorfois de conserver l'avantage offert par Scanzano (10e). Depuis qu'il a resigné, l'ancien du Swift est sur un nuage. C'est lui qui a doublé la mise pour son équipe portant ainsi son total à sept buts.

Lusamba a, lui, réussi son penalty (1-2, 73e), mais Soares a fixé les chiffres à 1-3 (80e).

Dans le bas de classement, c'est avec trois points d'avance que Hostert (12e) recevait le RM Hamm Benfica de Pedro Resende. L'équipe de Henri Bossi est maintenant six points devant les Aigles après leur succès, une victoire signée Lavie (65e). Chris Stumpf a été expulsé à la 86e minute.

Marc Pleimling intervient devant Bertino Cabral et sauve l'USH.
Marc Pleimling intervient devant Bertino Cabral et sauve l'USH.
Photo: Christian Kemp

Les résultats

Hostert - RM Hamm Benfica 1-0

Racing -  Strassen 4-1

Rosport - Differdange 0-1

Rumelange - Mondorf 1-3

Jeunesse - Union Titus Pétange 1-1

Progrès - Dudelange 0-2

Etzella - Fola (samedi soir) 2-2

Le classement

La suite du programme

Demi-finales de la Coupe de Luxembourg

Mercredi à 20h

F91 Dudelange - Progrès Niederkorn

Union Mertert-Wasserbillig  - Etzella Ettelbruck

22e journée de BGL Ligue

Vendredi à 20h:

Union Titus Pétange - Racing

Samedi à 17h30:

Fola - Rosport

Dimanche à 16h:

Dudelange -  Rumelange

RM Hamm Benfica - Jeunesse

Mondorf - Etzella

Dimanche à 18h30:

Strassen - Progrès

Differdange - Hostert



Sur le même sujet

Buteurs: Nakache voit double
Vingt buts ont été inscrits au cours de la 21e journée de BGL Ligue. En inscrivant un doublé, Kevin Nakache a été un des grands artisans du succès du Racing face à Strassen.
Kevin Nakache (Racing - 25) / Fussball, Europa League Qualifikation, 1. Runde Hinspiel, Saison 2018-2019 / 12.07.2018 / Racing FC Union Luxemburg - FC Viitorul / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Stelvio Cruz (F91): «Le Progrès va se donner à fond»
Fin de saison très chargée pour Stelvio Cruz (30 ans). Le joueur angolais du F91 est engagé sur tous les fronts: BGL Ligue, Coupe de Luxembourg et Coupe d'Afrique des Nations. Il nous propose ses pronostics pour la 21e journée de championnat.
Fin de saison palpitante pour Stelvio Cruz qui rêve de doublé avant de s'envoler pour la CAN 2019.
BGL Ligue : Le Progrès vers l'Europe, le F91 répond à Differdange
En s'imposant sur la pelouse de l'Union Titus Pétange (3-0), Niederkorn a écarté son plus dangereux rival et a pris une très sérieuse option sur la quatrième place synonyme de Coupe d'Europe. Differdange a logiquement pris les trois points contre Käerjéng (6-2). Dudelange lui a répondu dans la soirée à la Frontière (3-0).
Torhüter Titus Miguel Torres / Titus Petingen  - Niederkorn  07.05.2017/ Fussball BGL Ligue  Saison 2016-2017 / Foto: Fabrizio Munisso