Changer d'édition

Le F91 Dudelange vainqueur au bout du suspense
Sport 8 7 min. 29.08.2019

Le F91 Dudelange vainqueur au bout du suspense

Danel Sinani et Omar Natami exultentau coup de sifflet final, jeudi soir, après la victoire du F91 face au FC Ararat-Armenia.

Le F91 Dudelange vainqueur au bout du suspense

Danel Sinani et Omar Natami exultentau coup de sifflet final, jeudi soir, après la victoire du F91 face au FC Ararat-Armenia.
Photo: Yann Hellers
Sport 8 7 min. 29.08.2019

Le F91 Dudelange vainqueur au bout du suspense

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
C'est au bout d'une insoutenable séance de tirs au but que le F91 Dudelange a décroché sa qualification, la seconde consécutive, pour les poules de l'Europa League, jeudi au stade Josy Barthel face au FC Ararat-Armenia.


Un match d'une folle intensité, une histoire de penalties, l'un converti, l'autre pas, une ribambelle de cartons, les tirs au but, un suspense hitchcockien jusqu'au bout de la nuit: tous les ingrédients d'une authentique tragédie grecque étaient réunis ce jeudi soir au stade Josy Barthel lors du match de barrage retour de l'Europa League entre le F91 Dudelange et le FC Ararat-Armenia. La victoire dudelangeoise n'en a été que plus belle au final!

Comme annoncé à la surprise de... l'entraîneur dudelangeois lui-même, le puncheur allemand Dominik Stolz est sur pied et figure dans un onze dudelangeois de départ 100% similaire à celui du match aller, articulé en 4-4-2.

Georgi Pashov (n°6, en rouge) est pris à contre-pied par Mehdi Kirch
Georgi Pashov (n°6, en rouge) est pris à contre-pied par Mehdi Kirch
Photo: Yann Hellers

 Le round d'observation ne dure qu'une dizaine de minutes à peine. La rencontre s'emballe avant le quart d'heure, et ce sont les joueurs d'Emilio Ferrera qui se montrent les plus entreprenants. 

Très actif côté gauche, le feu follet Kirch trouve d'abord la tête de Bernier (9e), cueillie par Abakumov, puis le pied droit de Stolz (11e), stoppé fautivement du bras par Malakyan. Le même Stolz gaspille le coup franc subséquent pourtant idéalement placé en... offrant littéralement le ballon à Abakumov (12e). La volée du pied gauche de Sinani, suite à un nouveau mouvement amorcé par le duo Kirch - Stolz, frôle le cadre d'Abakumov (16e). La défense arménienne tremble devant la vivacité dudelangeoise, mais ne rompt pas. 

De l'effroi au coup de froid

Ararat-Armenia s'ébroue enfin, et de quelle manière! La reprise instantanée de Kobyalko sur un centre de la droite de Narsingh martyrise le poteau gauche de Joubert (20e). L'action se poursuit et Delgado, pris de vitesse, accroche Kobyalko dans le rectangle. M. Stavrev n'hésite pas: penalty indiscutable.

En justicier, Kobyalko s'élance, cherche le coin gauche, mais au prix d'une extraordinaire détente de félin, Joubert dévie le ballon en corner (21e). Trois minutes plus tard, l'euphorie se muera en coup de froid...

Le Belge Morren se fait subtiliser le ballon au centre du jeu, tout profit pour Kobyalko qui dévale à toutes enjambées dans le camp local, et sert dans le bon timing Mailson Lima sur la gauche. Le tir croisé à ras de sol du Capverdien, déjà buteur à l'aller, presque à la même minute, est sans rémission pour Joubert (0-1, 24e). Il aura suffi de quatre minutes de pression pour placer les visiteurs aux commandes de la rencontre.

Le F91 mettra un gros quart d'heure à se remettre de ce coup sur la cafetière. Les coéquipiers de Joubert retrouvent des couleurs et de l'allant peu avant la pause, mais c'est bien menés 0-1 qu'ils regagnent les vestiaires.

Sinani puissance deux

La reprise est complètement folle: Klapp frôle l'égalisation sur un petit ballon qui lèche le montant d'Abakumov (46e), puis le robuste et rapide Stolz prend toute la défense arménienne de vitesse avant de voir sa frappe contrée de... la main par Guz dans le rectangle. Comme en première période, mais dans l'autre camp cette fois, le penalty est on ne peut plus limpide. Danel Sinani le transforme calmement de son pied gauche magique (1-1, 48e s.p.).

Le quatrième quart d'heure est totalement débridé. L'enthousiasme et la maîtrise sont dudelangeois, la nervosité et les cartons côté arménien. Stolz rate l'immanquable: seul au petit rectangle à la réception d'un centre parfait de Bouchouari, l'Allemand ne parvient pas à cadrer (61e).

Danel Sinani (n+8, en banc), auteur d'un doublé en seconde période
Danel Sinani (n+8, en banc), auteur d'un doublé en seconde période
Photo: Yann Hellers

Les joueurs de Vardan Minasyan usent de toutes les ficelles, licites ou pas, pour tenter d'enrayer la machine dudelangeoise, mais un déboulé de Stolz côté gauche permet à Sinani d'armer sa patte gauche, meurtrière pour Abakumov (2-1, 71e). C'est l'égalité parfaite au total des deux matches! Il reste vingt minutes aux gars de la Forge du Sud pour faire la différence.

Douze tirs au but pour un dénouement 

Ararat-Armenia est asphyxié, l'air devient irrespirable sur la pelouse pour les Rouge et Noir, physiquement émoussés, et acculés dans leur moitié de terrain. L'incontournable Stolz a la balle du 3-1 au bout du pied, mais une fois encore il ne cadre pas (79e), comme Sinani, seul devant Abakumov, dix minutes plus tard (89e). Les 2.874 spectateurs du Josy Barthel auront droit à trente minutes supplémentaires de suspense...

Les prolongations débutent sans Delgado, remplacé par Cools. Le tempo est clairement retombé, les passes moins précises, les courses moins tranchantes, les occasions inexistantes: la fatigue se fait sentir dans les deux camps. Et à mesure que s'égrènent les minutes, le stress étreint de plus en plus les vingt-deux acteurs. Stolz a tout donné; il cède sa place à Corenthyn Lavie à la 110e minute. La qualification pour les poules de l'Europa League va se jouer à la loterie des tirs au but...

Il est 22h42 lorsque l'envoi de Pashov, le douzième d'une insoutenable série, s'en va mourir à côté du but de Joubert et envoie le F91 Dudelange dans les poules de l'Europa League, où le champion du Luxembourg pourrait retrouver le Dynamo Kiev de Gerson Rodrigues ou les Young Boys de Berne de Christopher Martins. Ils l'ont refait! Mais que ce fut dur... 

Rendez-vous est d'ores et déjà pris ce vendredi, 13 h pour le tirage au sort à l'issue duquel le club de la Forge du Sud connaîtra le nom de ses trois adversaires.

F91 Dudelange - FC Ararat-Armenia 2-1 (a.p.) 5-4 (t.a.b.)

Stade Josy Barthel, pelouse en bon état, température idéale, 2.874 spectateurs payants, arbitrage d'Aleksandar Stavrev, assisté de Marjan Kirovski et Dejan Kostadinov (MKD). Mi-temps: 0-1. Après 90 minutes: 2-1.

Evolution du score: 0-1 Mailson Lima (24e), 1-1 et 2-1 Sinani (48e s.p. et 71e).

Les tirs au but: 1-0 Lavie, 1-0 Avetisyan, 1-0 Morren, 1-1 Alphonse, 2-1 Bougrine, 2-2 Mailson Lima, 3-2 Natami, 3-3 Angelo Meneses, 4-3 Sinani, 4-4 Ogana, 5-4 Schnell, 5-4 Pashov.

Corners: 6 (1+3+1+1) pour Dudelange; 3 (1+0+0+2) pour Ararat-Armenia.

Cartons jaunes: Emilio Ferrera (34e, trop véhément en bord de touche), Sinani (67e, coup de coude dans le visage de Guz), Bernier (81e, tacle par derrière sur Avetisyan) et Kirch (112e, intervention violente dans les chevilles d'Antonov) à Dudelange; Malakyan (11e, faute de bras volontaire), Guz (36e, accroche les chevilles de Pokar par derrière), Angelo Meneses (47e, rouspétance), Avetisyan (59e, faute par derrière sur Sinani), Ambartsumyan (59e, bouscule Sinani après que M. Stavrev a sifflé), Alphonse (61e, rouspétance) et Sanogo (111e, en retard, accrochage sur Kirch) à Ararat-Armenia.

  • F91 DUDELANGE (4-4-2): Joubert (cap.); Bouchouari, Schnell, Delgado (91e Cools), Kirch; Bernier, Morren, Pokar (98e Bougrine), Klapp (69e Natami); Stolz (110e Lavie), Sinani.

Remplaçants non utilisés: Kips; Lesquoy et Garos.

Entraîneur: Emilio Ferrera (BEL)

  • FC ARARAT-ARMENIA (4-3-3): Abakumov; Pashov, Angelo Meneses, Guz (cap.), Achenteh; Malakyan (55e Avetisyan), Alphonse, Ambartsumyan (84e Antonov); Narsingh (106e Sanogo), Kobyalko (75e Ogana), Mailson Lima.

Remplaçants non utilisés: Cupic; Damcevski et Alex Junior.

Entraîneur: Vardan Minasyan.


Sur le même sujet

Le F91 Dudelange veut faire bégayer l'Histoire
Battu 2-1 en barrage aller la semaine passée, le F91 Dudelange doit l'emporter 1-0 ou par deux buts d'écart face aux Arméniens du FC Ararat-Armenia ce jeudi (20h) au stade Josy Barthel pour jouer à nouveau les poules de l'Europa League.
Ryan Klapp (en blanc, devant Metin Karayer, du Progrès) et les Dudelangeois sont focalisés sur leur objectif européen
Une défaite cruelle pour Dudelange
Le champion du Luxembourg s'est incliné d'extrême justesse (2-1) jeudi dans le temps additionnel à Erevan contre le FC Ararat-Armenia en barrage aller de l'Europa League. Rien n'est perdu, mais il faudra s'arracher dans une semaine au Josy Barthel.
Ricky Delgado intervient dans les airs devant le dangereux Kobyalko