Changer d'édition

Le décalage des rencontres de BGL Ligue : La LFL bouscule les codes
Sport 2 min. 05.08.2016 Cet article est archivé

Le décalage des rencontres de BGL Ligue : La LFL bouscule les codes

Le décalage des rencontres de BGL Ligue : La LFL bouscule les codes

Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 05.08.2016 Cet article est archivé

Le décalage des rencontres de BGL Ligue : La LFL bouscule les codes

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Etalée sur trois jours, la 1re journée de BGL Ligue donne le ton. Il va falloir s'y habituer, fini les matches programmés uniquement le dimanche à 16h. La Lëtzebuerger Football Ligue (LFL) veut chambouler et innover. Marc Thomé et Olivier Ciancanelli y sont favorables.

(ER) - Etalée sur trois jours, la 1re journée de BGL Ligue donne le ton. Il va falloir s'y habituer, fini les matches programmés uniquement le dimanche à 16h. La Lëtzebuerger Football Ligue (LFL) veut chambouler et innover. Marc Thomé et Olivier Ciancanelli y sont favorables.

La saison dernière, sous l'impulsion de la LFL, des rencontres de championnat s'étaient disputées les vendredis, samedis et lundis ou à des heures différentes le dimanche.  Cette tendance va se confirmer et même se renforcer au cours des prochaines semaines.

La 1re journée de BGL s'étalera sur 3 jours avec différentes plages horaires. F91 - Canach ouvrira le bal samedi à 18h et Jeunesse - Titus Pétange le clôturera lundi à 20h. Entre-temps, la journée de dimanche proposera 5 matches avec trois heures différentes.

"Je suis favorable à cette initiative. Pour les entraîneurs des équipes de divisions inférieures comme moi, cela nous permet de suivre l'un ou l'autre match. C'est aussi intéressant pour le public et les clubs. Cela va donner un nouvel élan à la BGL, je pense que cela ne peut être que bénéfique. On ne doit pas avoir peur de se remettre en question. La réforme du schéma de la Coupe de Luxembourg est aussi une excellente idée", estime Olivier Ciancanelli, coach de Belvaux.

Marc Thomé est également partisan de cette initiative mais, selon lui, il faut cibler les rencontres. "Il faut décaler les matches à enjeu, les têtes d'affiche et les derbies. Il y aura plus de spectateurs que ce soit le vendredi, le dimanche soir ou le lundi. Je me souviens la saison dernière avec Differdange, nous avions accueilli Strassen, qui était en tête de la BGL, un dimanche soir devant plus de 1.300 spectateurs. C'était énorme. Sans cela, on aurait disputé ce match devant 500, voire 600 personnes."

Par contre disputer des rencontres en début d'après-midi durant la période hivernale (12h, 13h, 14h) recueille moins leur faveur. "Je ne suis pas fan. Quand les joueurs vont-ils manger? C'est une autre organisation, je ne suis pas convaincu", tranche Thomé.

Si cet horaire est de mise en Italie ou en Angleterre, Ciancanelli se montre sceptique sur la possibilité de l'appliquer au Luxembourg: "J'ai des doutes mais pourquoi pas. On doit tenter l'expérience. Si on ne la tente pas on ne saura pas ce que cela donne..."

La balle est donc dans la camp de la LFL et des clubs car comme aime à le rappeler le porte-parole de la LFL Luc Jeitz, "les clubs resteront libres de décider si oui ou non ils acceptent des modifications d'horaire. Il y a toujours la possibilité de jouer le dimanche. On ne peut pas les forcer".  

Le programme

Samedi à 18h: Dudelange - Canach

Dimanche à 16h:

Käerjeng - Fola

Mondorf - Rumelange

Rosport - Differdange 03

Dimanche à 18h: Strassen - RM Hamm Benfica

Dimanche à 19h: Progrès  - Racing

Lundi à 20h: Jeunesse - Union Titus Pétange


Sur le même sujet

Lois du jeu: Une mise à jour indispensable
La BGL Ligue reprend ses droits ce samedi. Avant de rallier les pelouses du pays, les supporters, mais aussi les joueurs, vont devoir assimiler les changements imposés par les responsables de l'International Association Board.
En attendant le public, Laurent Kopriwa et les arbitres ont pris le temps de se familiariser avec les nouvelles règles.
Avant la reprise en BGL Ligue (5) : La course au titre
Depuis 2011, la compétition luxembourgeoise a sacré Dudelange à quatre reprises et le Fola deux fois. La saison 2016-2017 va-t-elle confirmer cette tendance? A moins qu'un troisième larron ne vienne s'immiscer dans la lutte pour le titre. L'analyse de Marc Thomé et Olivier Ciancanelli.
Dominik Stolz fait partie des recrues dudelangeoises. Le F91 est plus que jamais favori à sa propre succession.
Avant la reprise en BGL Ligue (4) : La course à l'Europe
A côté du Big Three composé du F91, Fola et de Differdange, les places sont chères et il apparaît bien difficile pour les autres formations de l'élite de venir bousculer la hiérarchie. Marc Thomé et Olivier Ciancanelli dressent l'état des lieux.
Martin Onitiveros et Patrick Stumpf ont pris part à l'aventure européenne de la Jeunesse cet été. Les Eschois sont décidés à revivre cette expérience en 2017.
Avant la reprise en BGL Ligue (3) : Qui sera la révélation de la saison?
Après les promus et la lutte pour le maintien, gros plan sur l'éventuelle révélation de la saison. Cinquième la saison dernière Strassen avait fait souffler un vent de fraîcheur sur la compétition. Les hommes de Patrich Grettnich vont-ils confirmer? Marc Thomé et Olivier Ciancanelli dévoilent leur pronostic.
Après un exercice agité la saison dernière, le Racing va-t-il retrouver la sérénité?
Avant la reprise en BGL Ligue (1) : Les promus à la loupe
A quelques jours de la reprise de la BGL, Marc Thomé et Olivier Ciancanelli dressent l'état des lieux sur les forces en présence. Premier rendez-vous avec les nouveaux venus. Deux retours, Käerjéng et Canach, et un novice, l'Union Titus Pétange, les promus 2016-2017 sont-ils aussi forts que leurs devanciers de la saison dernière?
Après avoir dominé la Promotion d'Honneur, l'UNK a connu un été agité avec le départ de plusieurs éléments.