Changer d'édition

Le débrief de Luxembourg - Saint-Marin: densité dans l'axe et pressing haut
Sport 2 min. 16.10.2018 Cet article est archivé

Le débrief de Luxembourg - Saint-Marin: densité dans l'axe et pressing haut

Le débrief de Luxembourg - Saint-Marin: densité dans l'axe et pressing haut

Sport 2 min. 16.10.2018 Cet article est archivé

Le débrief de Luxembourg - Saint-Marin: densité dans l'axe et pressing haut

Après l’accroc de Minsk, les Luxembourgeois devaient se remettre dans le bon sens face à Saint-Marin. Les joueurs de Luc Holtz ont fait le boulot et profitent du match nul des Biélorusses pour reprendre la tête de leur groupe.

Par Thomas Fullenwarth

La clé du match: la densité de joueurs luxembourgeois dans l’axe

Face à une équipe plus faible sur le papier - et lundi soir plus faible... tout court -, les Roud Léiwen avaient pour obligation de trouver des solutions efficaces pour bouger un bloc adverse placé très bas avec des lignes resserrées.

Dans ce contexte, on a rapidement pu observer l’animation offensive préférentielle de Luc Holtz. Si celle-ci se terminait à 90% sur un côté par un centre de Jänisch à gauche, ou parfois de Jans à droite, elle prenait toujours forme dans l’axe du terrain. En effet, si tant de liberté était laissée à ces deux joueurs de couloir, c’est que tous les défenseurs saint-marinais étaient attirés dans l’axe.

Cela était dû à la présence d’au minimum quatre «joueurs de ballons», c'est-à-dire à l’aise techniquement, côté luxembourgeois, qui:

  • par leurs déplacements, se démarquaient et mettaient en retard leurs adversaires au niveau des replacements défensifs
  • par leur capacité à jouer en une ou deux touches de balles, gardaient cette avance sur leurs adversaires et les forçaient à se concentrer sur la zone du ballon

Cela libérait forcément les latéraux Jans et Jänisch qui pouvaient dès lors se charger de la dernière passe. C’est d’ailleurs du côté gauche de Jänisch qu’est venue l’ouverture du score (Turpel, 1-0, 4e). Cependant, dans ce cas précis, l’avance prise dans le jeu est venue d’un pressing haut et d’une récupération de balle rapide de Barreiro.

Et ce pressing haut est la deuxième clé, défensive cette fois, du match, puisque les Saint-Marinais ont eu l’ambition de repartir de leur camp au sol quasiment tout le match. Les Luxembourgeois ont appliqué un pressing haut dès la première relance.

S’ils n’ont pas toujours été performants à ce niveau, étant inférieurs dans l’agressivité, ils auront au moins eu le mérite de le réussir au bon moment pour ouvrir le score et, sur un second pressing haut de Chanot, pour doubler le score par Sinani. (2-0, 65e). Une efficacité qui aura compensé quelques suffisances au niveau défensif et une certaine nervosité totalement inutile qui auront prouvé que ce «jeune» Luxembourg est toujours en phase de transition entre les mondes amateur et professionnel.

Justement récompensé par un but, Vincent Thill a enfin joué en une, voire deux touches de balle.
Justement récompensé par un but, Vincent Thill a enfin joué en une, voire deux touches de balle.
Photo: Yann Hellers

Les Tops

  • Vincent Thill (Luxembourg): le plus influent de tous les joueurs offensifs par sa qualité technique et son jeu - enfin - en une ou deux touches de balle. Il a été justement récompensé par un but.
  • Christopher Martins (Luxembourg): il a bien tenu son rôle de milieu défensif grâce un travail malgré tout nécessaire contre un adversaire plus faible. Mais il a apporté une vraie plus-value offensive grâce à son talent.
  • Davide Simoncini (Saint-Marin): un capitaine qui a montré l’exemple dans l’état d’esprit et la combativité du début à la fin.

Les Flops

  • Alex Gasperoni (Saint-Marin): deux vilains gestes et une exclusion. Pas vraiment dans l’esprit.
  • La charnière Chanot-Philipps (Luxembourg): peu de travail à faire, et donc une nécessité de bien le faire, mais 90% de coups francs donnés à l’adversaire sur les duels aériens, une petite suffisance dans les duels directs, une nervosité trop présente… Bref, un match compliqué.
  • La qualité technique du match dans son ensemble.

Sur le même sujet

La sélection nationale a pris ses quartiers au Portugal pour y défier la Selecção vendredi. En préface à cette sixième sortie des éliminatoires de l’Euro 2020, Luc Holtz revient sur la probante première partie de campagne des Roud Léiwen.
Luc Holtz (Trainer Luxemburg) bei der Nationalhymne

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 10.09.2019 /
Luxemburg - Serbien (Luxembourg vs Serbia) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
A 29 ans, Lars Gerson (65 sélections, 4 buts) entamera vendredi sa sixième campagne de qualification avec les Roud Léiwen. Dans un groupe B très relevé avec le Portugal, la Serbie, l'Ukraine et la Lituanie, le joueur de l'IFK Norrköping espère voir l'équipe nationale encore progresser.
Lars Gerson (Luxemburg #7) Freisteller, Einzelbild, Aktion, Ganzkörper

/ Fussball, UEFA Nations League 2018, Saison 2018-2019, 1. Spieltag / 08.09.2018 /
Luxemburg - Moldawien (Luxembourg vs Moldova - Moldau) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Le Luxembourg a bouclé son année 2017 par une victoire (2-1) encourageante. Si les Hongrois, n’ont pas été d’une grande opposition, ils auront au moins eu le mérite de proposer aux Roud Léiwen un niveau proche de ce qu’ils retrouveront en Ligue des Nations l'année prochaine.
Après avoir pris la mesure de Charleroi le mois dernier, le Luxembourg a battu l'Union St-Gilloise 2-0 ce mercredi à Koerich. Une victoire acquise au cours d'une première mi-temps intéressante grâce à des buts de Rodrigues et Bensi. Luc Holtz peut préparer sereinement la venue de la France.
Mario Mutsch au four et au moulin. Le capitaine de la sélection a servi de base de lancement à de nombreuses offensives.
Ce vendredi à la Frontière
A l'issue d'un match dominé de la tête et des épaules, le Luxembourg a signé son premier succès dans ces éliminatoires pour l'Euro 2017 (1-0). Une victoire qui permet aux U21 de battre le record de points de la campagne 2011 (6 contre 4). Le Luxembourg est aussi assuré de terminer à l'avant-dernière place du groupe 5.
Milos Todorovic a inscrit l'unique but de la rencontre.