Changer d'édition

Le Championnat des Trois Nations renaît de ses cendres grâce aux U23
Les responsables des trois fédérations

Le Championnat des Trois Nations renaît de ses cendres grâce aux U23

Photo: FSCL
Les responsables des trois fédérations
Sport 2 min. 18.05.2018

Le Championnat des Trois Nations renaît de ses cendres grâce aux U23

Dans moins d’un mois, le 17 juin pour être précis, se tiendra à Unna en Westphalie, le championnat des U23, une épreuve qui regroupera des coureurs issus du Luxembourg, d'Allemagne et de Suisse.

Par Hugo Barthélémy

Les coureurs de la catégorie Espoirs de ces trois pays se battront pour le maillot distinctif de champion national de leur pays mais ils rouleront ensemble dans la même course. Un concept qui n'est pas neuf puisque entre 1974 et 1992, cette dernière édition s'est d'ailleurs déroulée sur le légendaire Sachsenring où les coureurs se battaient pour un seul maillot. La licence unique a mis fin au développement de ce Championnat des Trois Nations.

L'année 2018 marquera donc la renaissance de cette épreuve qui devrait réunir les meilleurs Espoirs de ces pays, un peloton d'une centaine de coureurs est attendu. «Cette course permettra d’acquérir une plus grande visibilité pour les coureurs luxembourgeois et surtout de situer leur niveau au cœur d’un peloton composé d'éléments figurant parmi les meilleurs du monde», avance Ed Buchette.

Selon le secrétaire général de la FSCL, cette manifestation permettra aussi aux Luxembourgeois de se mesurer à des coureurs de leur catégorie d'âge. Au Luxembourg, les U23 roulent toujours avec les élites, contre qui ils n’ont  aucune chance.

Du côté des coureurs, on ne cache pas sa  satisfaction à l'image de Tom Wirtgen: «C’est une bonne idée, la présence de trois pays va relever le niveau de la course. C'est quand même quelque chose d’unique même si cela a existé par le passé. Sur le plan sportif, c'est aussi un plus. Il y aura du suspense car nous allons affronter des coureurs de notre âge». Il est vrai que l'an dernier, Bob Jungels, qui sortait du Giro (8e du classement et maillot blanc) avait survolé les débats.

Le fait que l'épreuve ne se déroulera au Luxembourg qu'une fois sur trois ne pose aucun souci au Luxembourgeois de la formation AGO-Aqua Service: «Cela ne change rien mais ce sera juste bizarre de gagner un maillot national dans un autre endroit que dans son pays mais tout le monde risque de se retrouver dans le même cas».

Les différents titres seront mis en jeu le 17 juin, la course se disputera sur un circuit de 10,6 km (16 tours de circuit pour un total de 169,6 km) avec départ et arrivée au château Opherdicke à Holzwickede. Chaque nation désignera son propre champion national et il n'y aura pas de distinction particulière pour le lauréat de la course.

A noter encore que la FSCL devrait accueillir ce championnat U23 en 2020, la Suisse organisant l'édition 2019.


Sur le même sujet