Changer d'édition

Le calendrier de la Coupe crée la polémique: Un sacré casse-tête pour les entraîneurs
Sport 3 min. 18.11.2016

Le calendrier de la Coupe crée la polémique: Un sacré casse-tête pour les entraîneurs

Le calendrier de la Coupe crée la polémique: Un sacré casse-tête pour les entraîneurs

Photo: Fabrizio Munisso
Sport 3 min. 18.11.2016

Le calendrier de la Coupe crée la polémique: Un sacré casse-tête pour les entraîneurs

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Le nouveau mode opératoire de la Coupe de Luxembourg cause quelques soucis aux responsables des clubs de l'élite qui ont été éliminés en octobre. Entre les 10e et 11e journée de BGL Ligue, trois semaines se sont écoulées. "C'est un calendrier malheureux", estime Carlo Weis.

(ER) -  Le nouveau mode opératoire de la Coupe de Luxembourg cause quelques soucis aux responsables des clubs de l'élite qui ont été éliminés en octobre. Entre les 10e et 11e journée de BGL Ligue, trois semaines se sont écoulées. "C'est un calendrier malheureux", estime Carlo Weis.

La réforme de la Coupe de Luxembourg, votée par une grande majorité des clubs, pose quelques soucis d'organisation aux clubs de BGL qui ont malheureusement été éliminés lors du 3e tour, disputé le week-end du 30 octobre.

Conséquence: des formations comme le Progrès, la Jeunesse ou encore Mondorf ont disputé leur dernier match officiel le samedi 5 novembre et ne renoueront avec la compétition que le 27 novembre soit trois semaines sans match officiel.

"C'est un calendrier malheureux. Il n'y a pas de continuité dans la compétition. Cela pose de sérieux problèmes au niveau du rythme pour les joueurs", regrette Carlo Weis. Le coach eschois estime que les 2e et 3e tour de Coupe auraient pu se disputer en décembre (le 4 et le 11 décembre). "Et aucun problème pour les clubs éliminés, la trêve tombait plus tôt pour eux."

"Il y a bien des matches amicaux mais ce n'est pas la même intensité qu'une rencontre officielle. Il faut revoir complètement ce calendrier. J'ai le sentiment qu'on ne fait pas tout ce qu'il faut pour les clubs de BGL Ligue, cela intéresse moins la FLF. J'espère que la Ligue (LFL) va se pencher sur la question."

La D1 et la D2 jouent chaque semaine

Une impression partagée par Arno Bonvini. "Avec la coupure de l'équipe nationale, cinq semaines sont nécessaires pour disputer les trois derniers matches avant la trêve.  On veut professionnaliser le championnat mais le calendrier n'est pas établi en faveur des joueurs. On ne peut pas libérer les joueurs car il y a encore des échéances à préparer et à la longue, la motivation en prend un sacré coup."

Et le cornac mondorfois de militer en faveur des tours de Coupe programmés en semaine: "Histoire de conserver un certain rythme. C'est bien simple, quand j'ai débuté comme entraîneur en D2 (Weiler), on jouait chaque semaine. C'est loin d'être le cas des équipes de BGL".

Arno Bonvini et Carlo Weis sont sur la même longueur d'onde: "Difficile de travailler le rythme  dans de telles conditions".
Arno Bonvini et Carlo Weis sont sur la même longueur d'onde: "Difficile de travailler le rythme dans de telles conditions".
Photo: Fabrizio Munisso

Du côté de la Fédération, Paul Philipp ne nie pas le problème. "On vient de se rendre compte du problème. Cette saison a vu la mise en place de nouvelles modalités pour la Coupe, les équipes de BGL entrent plus tôt dans la compétition mais il y a aussi la possibilité qu'elles s'affrontent comme ce fut le cas avec Differdange - Jeunesse (Käerjéng-RM Hamm, Mondorf-Rosport ou encore F91-Titus Pétange étaient concernés). Il faudra en tenir compte à l'avenir."

Pour le président de la FLF, ce cas de figure ne devrait plus se reproduire à l'avenir: "Cette problématique sera abordée lors des réunions que nous avons avec le club lors de l'élaboration du calendrier. Il aurait été plus judicieux de disputer ce 4e tour (huitièmes de finale) en décembre et pas après une rencontre de l'équipe nationale."

Weis est plus catégorique, il est même grand temps de bouleverser les habitudes: "Pourquoi ne pas jouer sur une année civile comme cela se fait en Irlande ou en Scandinavie. En Coupe d'Europe, la Jeunesse a livré deux bonnes rencontres (contre St Patrick's Athletic) mais on a vu que nos adversaires avaient plus de rythme. Le championnat sera terminé cette saison le 21 mai alors que la météo est clémente."

Il y a peu de chance pour que cette proposition soit sur la table prochainement mais ce débat va prendre de plus en plus d'importance à l'approche de la Coupe du monde qui aura lieu au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Le programme des huitièmes de finale de la Coupe

Samedi 19 novembre

17h: Lorentzweiler - Racing

18h: Etzella - Rumelange

Dimanche 20 novembre

15h30: Rosport - RM Hamm Benfica

16h: Wiltz - Dudelange

16h: Grevenmacher - Differdange

16h: Hostert - Fola

16h: US Esch - Swift

16h: Rodange - Mondercange


Sur le même sujet

Tirages des coupes: Un choc Differdange - Jeunesse
Le tirage au sort des rencontres des seizièmes de finale de la Coupe de Luxembourg a été effectué ce lundi soir au siège de la FLF à Mondercange. Quatre duels opposeront des clubs de BGL Ligue dont un appétissant Differdange - Jeunesse. Koerich-Septfontaines, le dernier représentant de la Division 3, a hérité de Wiltz.
Deuxième tour : Coupe: la réforme qui passe bien
De la BGL Ligue à la Division 3, on a voté massivement pour le nouveau modus de la Coupe de Luxembourg. Entrée en lice des clubs de l'élite dès le deuxième tour, matches à domicile pour les adversaires d'une division inférieure: le format ne propose pas encore d'affiche de choix, mais gare aux surprises!
Gare aux petits ponts! La Coupe de Luxembourg peut être source de surprises.