Changer d'édition

Laurent Didier chute, contre puis finit dans le paquet

Laurent Didier chute, contre puis finit dans le paquet

Sport 28.07.2012

Laurent Didier chute, contre puis finit dans le paquet

Laurent Didier est passé par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel samedi sur la course en ligne qu'il a terminée à la 64e place dans le peloton, le coude gauche en sang. Le Dippachois a chuté puis a tenté de contrer derrière Kolobnev et Geesink avant de devoir se résoudre à finir dans le peloton.

Le visage marqué par l'effort et un long filet de sang sur l'avant-bras gauche! Laurent Didier n'est pas complètement sorti indemne d'une course en ligne qui a sacré le rusé Vinokourov et qui a vu le Dippachois prendre la 64e place, dans une gros peloton d'une soixantaine de coureurs réglé par André Greipel.

"J'ai chuté à l'entrée du premier tour, après un peu plus de 70 km avec beaucoup d'autres gars", racontait le seul coureur luxembourgeois au départ. "Comme notre voiture n'était que la 25e, je ne me suis pas arrêté tout de suite pour ne pas perdre trop de temps."

Mais le coureur de la RadioShack-Nissan va tout de même laisser des forces dans cette entreprise. "Pour revenir dans les voitures, j'ai consenti pas mal d'efforts, puis je ne me suis pas senti super pendant deux tours."

Le temps de récupérer et Didier se refaisait la cerise en tentant de contrer derrière le Russe Kolobnev et le Néerlandais Geesink. "Il m'a manqué un peu de force pour revenir."

Coureur isolé, Laurent Didier devait s'en remettre au train des Britanniques et des Allemands pour espérer revenir sur les 32 coureurs partis dans le bon coup.

La suite donnait raison aux audacieux et Laurent Didier finissait dans la roue de Ryder Hesjedal avec un sentiment mitigé. "Ce n'est pas un parcours très dur. Pas très passionnant non plus. Par contre, il est très dangereux. Les gens sont proches des coureurs, veulent prendre des photos avec leur smartphone et ça passe parfois à un boyau près."

Lui y a laissé quelques gouttes de sang. Et de sueur...

à Londres, Christophe Nadin


Sur le même sujet