Changer d'édition

Qui pour succéder au FC Differdange 03?
Sport 4 min. 28.09.2017 Cet article est archivé
Lancement de la nouvelle saison en futsal

Qui pour succéder au FC Differdange 03?

Le FC Differdange 03 remet sa couronne en jeu dès ce week-end
Lancement de la nouvelle saison en futsal

Qui pour succéder au FC Differdange 03?

Le FC Differdange 03 remet sa couronne en jeu dès ce week-end
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 4 min. 28.09.2017 Cet article est archivé
Lancement de la nouvelle saison en futsal

Qui pour succéder au FC Differdange 03?

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
C’est ce week-end que le championnat de futsal reprend ses droits. Le FC Differdange 03 s'apprête à remettre son titre en jeu. Avec cette question: qui parviendra à le détrôner? Nous vous proposons un tour d'horizon des objectifs et ambitions des dix clubs de Ligue 1.

C’est ce week-end que le championnat de futsal reprend ses droits. Le FC Differdange 03 s'apprête à remettre son titre en jeu. Avec cette question: qui parviendra à le détrôner? Nous vous proposons un tour d'horizon des objectifs et ambitions des dix clubs de Ligue 1.

Par Stéphane Guillaume

Le champion en titre du FC Differdange 03 remet donc sa couronne en jeu. Tout l’effectif va devoir se retrousser les manches pour tenter de la conserver et éviter les pièges qui se présenteront à lui. Le responsable de la section futsal, Filipe Costa estime qu'«en tant que champions du Luxembourg, il est clair que notre but est de faire pareil que l'année passée. Nous pensons être à la hauteur pour rivaliser avec nos adversaires. Le premier objectif sera clairement d’atteindre les play-offs, et de nous assurer le meilleur classement possible.»

Le vice-champion 2016-2017, l’Amicale Clervaux, également vainqueur de la Coupe, nourrit de grandes ambitions. Le nouveau président, Carlos Fonseca ne doute pas de la qualité et de la force de son effectif. «On veut faire mieux que la saison passée, on joue toujours pour gagner et pour faire mieux. Il faudra être champion. On sait que ça ne va pas être facile vu que les équipes évoluent au fil des années, mais on fera de notre mieux pour représenter notre ville et notre région.»

Un vent nouveau souffle sur l'US Esch, qui a connu un changement d’entraîneur durant la trêve estivale. Le club compte bien rester une valeur sûre de la Ligue 1 et va tout faire pour se rapprocher du sommet. Le responsable de la section futsal, Filipe Silvestre parle de compétitivité. «On est bien conscients que le championnat devient de plus en plus compétitif, on visera tout de même une place dans le Top 4 pour disputer les play-offs.»

Filipe Silvestre (US Esch): «On visera  une place dans le Top 4»:
Filipe Silvestre (US Esch): «On visera une place dans le Top 4»:
Photo: Stéphane Guillaume

Le FC Bettendorf tentera de réitérer sa sixième place finale de la défunte saison, et ce, malgré le départ de joueurs-clés, qui ont quitté le club pour se consacrer au football à onze. Paulo Ferreira est désormais aux commandes de l’effectif et il souhaite avant tout «former une bonne cohésion de groupe et surtout se battre pour rester en Ligue 1.»

L’AS Sparta Dudelange est conscient des erreurs commises par le passé, et pour y remédier, le club s’est bien renforcé qualitativement, histoire d'aborder ce nouveau championnat sereinement. Le président Daniel Marques reste cependant prudent. «En repartant sur de nouvelles bases, notre objectif sera de garantir le maintien au plus vite, tout en restant ambitieux.»

Le Futsal Nordstad a uni ses forces avec feu les Golden Crows Feulen pour jouer un rôle de trouble-fête, et pourquoi pas, tenter d’embraser ce championnat. Les objectifs du président Marco Fonseca sont clairs comme de l’eau de roche. «Par la fusion avec Feulen et l'acquisition de trois nouveaux joueurs, l'objectif du FC Nordstad sera de se qualifier pour le "final four". C'est un objectif certes optimiste, mais avec la bonne préparation que nous sommes en train de faire, je crois qu'il est réalisable.»

Le RAF Differdange espère vivre une saison moins tumultueuse. Tout a été mis en œuvre pour rivaliser avec les cadors, mais l’intention numéro un de l’entraîneur Telmo Ferreira demeure le maintien. «Le but de cette saison est de stabiliser le club. Nous avons les pieds bien sur terre, et rester en Ligue 1 est notre objectif. Même s'il y a eu du changement au niveau de l’équipe technique et de l’effectif, on entend réaliser une bonne saison.»

Le champion de Ligue 2 du Racing Union Luxembourg va découvrir l'élite, et il ne compte pas vraiment y faire de la figuration. Le club de la capitale fera tout pour se hisser dans le haut du panier, comme l’explique le directeur sportif, Tiago Fernandes. «Nous sommes un club jeune, mais qui manifeste de l'ambition. C'est avec le même esprit combatif que celui affiché l'année dernière que nous avons entamé cette nouvelle saison. De façon objective, ce sont les play-offs titre que nous visons cette année.»

L’Union Titus Pétange a profité de la fusion entre Nordstad et Feulen pour se retrouver propulsé en L1. L’effectif est resté quasiment le même et tentera de bousculer ses prétendants directs au maintien. Le président Luis Gonçalves parle de développement. «Notre ambition n’est pas l’obsession d’être rapidement le numéro un au Luxembourg avec une vision à court terme, mais une croissance soutenue de l’équipe, tactiquement et collectivement, et un développement interne du club au niveau des sphères dirigeantes. Du point de vue sportif, le maintien parmi l'élite sera notre objectif avoué, tout en ajoutant une année de plus dans l'évolution de notre effectif.»

Luis Gonçalves (Union Titus Pétange): «Notre ambition n’est pas l’obsession d’être rapidement le numéro un au Luxembourg»
Luis Gonçalves (Union Titus Pétange): «Notre ambition n’est pas l’obsession d’être rapidement le numéro un au Luxembourg»
Photo: Stéphane Guillaume

NDLR: du côté du Samba 7 ALSS Futsal Niederkorn, et de son vice-président Domenico Laporta, on préfère ne pas s'exprimer avant le championnat.

Pour rappel, les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 - ce dernier qui débutera seulement le week-end des 7-8 octobre -, se termineront le week-end des 17-18 mars 2018.

Principale innovation: les demi-finales des play-offs pour le titre de champion se joueront cette saison, non plus en matches aller et retour, mais au meilleur des trois manches, tout comme la finale.


Sur le même sujet

La phase classique du championnat de Ligue 1 reprend ses droits ce week-end. Petit tour de table avec quelques représentants des clubs et au petit jeu des pronostics, deux équipes sortent du lot.
La joie du Racing / Foto: Stéphane Guillaume
Le championnat de futsal reprendra ses droits le 30 septembre. Le champion en titre, le Racing, donnera l'hospitalité au promu des Red Boys Aspelt. Le FC Differdange 03 accueillera de son côté le FC Bettendorf. Par ailleurs, trois nouvelles formations arrivent en Ligue 2.
FC Differdange 03 - FC Bettendorf / Foto: Stéphane Guillaume
Le championnat de Ligue 2 redémarre ce week-end. Garnich et Wilwerwiltz clament haut et fort leurs ambitions de monter en Ligue 1, Wiltz entend progresser et les deux petits nouveaux, Aspelt et le Fola, feront office d’outsiders.
Relégué en fin de saison dernière, le Futsal Wilwerwiltz n'entend pas faire de vieux os en Ligue 2.
La Fédération luxembourgeoise de football a dévoilé les séries de Ligue 1 et de Ligue 2. Si aucune surprise n’émane de la série de Ligue 1, deux nouveaux clubs apparaissent sur les tablettes de la Ligue 2: le CS Fola Esch et les Red Boys Aspelt.
La FLF a apporté une petite révolution du côté du championnat futsal puisqu'il y aura désormais deux séries: la Ligue 1 et la Ligue 2. A quelques heures du coup d'envoi (jeudi), coup de projecteur sur les dix équipes engagées parmi l'élite.
Differdange repart au combat avec le doublé en ligne de mire.