Changer d'édition

La Serbie vient gâcher la fête
Sport 8 1 5 min. 10.09.2019

La Serbie vient gâcher la fête

Dave Turpel réduit le score après l'heure de jeu, mais le Luxembourg n'est pas parvenu à égaliser.

La Serbie vient gâcher la fête

Dave Turpel réduit le score après l'heure de jeu, mais le Luxembourg n'est pas parvenu à égaliser.
Photo: Yann Hellers
Sport 8 1 5 min. 10.09.2019

La Serbie vient gâcher la fête

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Le sort est souvent cruel pour les Roud Léiwen. Au terme d'un match enlevé, l'équipe nationale s'est inclinée 1-3 face à la Serbie ce mardi soir au stade Josy-Barthel. Rendez-vous au Portugal, le 11 octobre, pour la suite de la campagne.

La Schueberfouer a toujours fait son petit effet sur les internationaux luxembourgeois. Il fallait en effet remonter à la venue du Portugal en 2012 pour que la sélection ne prenne pas au moins un point sur sa pelouse sous les lampions du Glacis. Tour à tour l’Irlande du Nord, la Macédoine et la Biélorussie avaient mis un genou à terre.

Mais il était dit que la Serbie de Mitrovic allait, cette fois-ci, gâcher la fête. Le grand avant-centre de Fulham montrait ses mauvaises intentions dès le début de la cinquième sortie du Luxembourg dans ces éliminatoires pour l'Euro 2020. Son coup de tête décroisé faisait passer des frissons dans le dos des supporters avant qu'il ne se manifeste avec un mauvais geste à l'adresse d'Olivier Thill juste avant la mi-temps. 

Leandro Barreiro a de nouveau fait preuve d'une grosse activité en milieu de terrain.
Leandro Barreiro a de nouveau fait preuve d'une grosse activité en milieu de terrain.
Photo: Ben Majerus

Mitrovic pesait de tout son poids sur la charnière centrale composée de Gerson et Chanot. Luc Holtz avait d'ailleurs très peu changé son onze de base par rapport à celui qui s'était incliné 0-1, en amical, à Belfast si ce n'est le remplacement de Malget par le défenseur de New York City.

Côté serbe, pour la première visite de la nation des Balkans au Grand-Duché depuis l'indépendance, le sélectionneur Ljubisa Tumbakovic avait chamboulé une équipe qui s'était montrée fantomatique contre le Portugal (2-4), samedi. 

Vincent Thill dans tous les bons coups

Mitrovic, samedi, occupait déjà la pointe de l'attaque et avait trompé le gardien Rui Patricio. Il retrouvait le chemin des filets à la 37e minute. Un flottement à la relance, suivi d'un repli défensif approximatif de Vincent Thill avait permis à Kolarov d'adresser une merveille de centre pour l'ancien d'Anderlecht. Mais comment en vouloir au milieu d'Orléans?

Toujours aussi juste et fin avec le ballon malgré des charges parfois rudes, c'est grâce à lui, en grande partie, que le Luxembourg y a cru jusqu'au bout. Passeur pour son frère Olivier, pour le premier tir cadré luxembourgeois (22e), il décalait ensuite Sinani qui centrait pour Rodrigues, mais Dmitrovic sauvait les siens (27e). Le milieu de terrain de poche aurait dû égaliser juste avant la mi-temps, mais il manquait de réussite. Pour quelques centimètres, sa frappe enroulée percutait le poteau du gardien serbe.

Rouge flamboyant

En début de seconde période, Gerson sauvait pour la deuxième fois son équipe en se jetant sur sa ligne de but (52e) et dans la foulée le Marseillais Radonjic ajustait Moris d'une frappe à ras de terre aux 16 mètres  (0-2, 55e). Les internationaux luxembourgeois prenaient un nouveau coup sur le crâne mais ne baissaient pas pour autant la tête.

Sous la conduite de son numéro 10, d'un Rodrigues très en vue et parfois trop gourmand, les Rouges de Luc Holtz allumaient des feux dans la défense visiteuse et trouvaient enfin la récompense de leurs efforts quand Da Mota s'arrachait, centrait et Turpel se jetait sur le ballon comme un mort de faim (1-2, 66e).

Gerson Rodrigues plus haut que les défenseurs serbes mais Dmitrovic va écarter le danger.
Gerson Rodrigues plus haut que les défenseurs serbes mais Dmitrovic va écarter le danger.
Photo: Ben Majerus

S'ensuivait dix minutes de folie: tentatives de Da Mota (70e, 77e), Vincent Thill (72e) et Rodrigues (77e), mais c'était encore ce diable de Mitrovic, lancé par Milinkovic-Savic, qui douchait les espoirs des Grand-Ducaux (1-3, 78e). 

Le score devait en rester là malgré un dernier slalom de Vincent Thill dans la défense adverse avant sa sortie et une frappe trop écrasée de Rodrigues à la toute dernière minute. Le Luxembourg est désormais troisième du Groupe B avant d'aller défier le Portugal sur ses terres, le 11 octobre.

Une note de 14/20 vient récompenser un match de belle tenue qui a encore renforcé les liens entre les Roud Léiwen et leurs supporters.

  • Le fait du match

La réduction du score de Dave Turpel, son cinquième but en 48 sélections, reflète à la perfection les qualités de cette équipe luxembourgeoise. De la technique mais aussi de l'envie à revendre avec Carlson, à l'origine de l'action sur le côté gauche, Da Mota, qui s'arrache pour récupérer le ballon le long de la ligne, et Turpel qui surgit comme un diable pour placer son plat du pied.

  • L'homme du match

Vincent Thill aurait pu prétendre à ce titre d'homme du match, mais Aleksandar Mitrovic a fait pencher la balance en sa faveur grâce à son opportunisme. Il a fait peser un danger constant sur l'arrière-garde des Rouges et s'est offert un doublé au plus mauvais moment pour le Luxembourg. 

  • «Cela se joue sur des petits détails»

Luxembourg - Serbie 1-3

Stade Josy Barthel, pelouse correcte, arbitrage de M. Grinfeld (ISR), Hassan et Yarkoni, 6.373 spectateurs. Mi-temps: 0-1.
Evolution du score: 0-1 Mitrovic (37e), 0-2 Radonjic  (52e), 1-2 Turpel (66e), 1-3 Mitrovic (78e).
Corners: Luxembourg 4 (3+0); Serbie5 (4+1).
Cartons jaunes: Deville 32e, faute sur Lukic), Barreiro (37e, contestation) pour le Luxembourg; Mitrovic (29e, faute sur O. Thill), Kolarov (52e, faute sur V. Thill),  Spajic  (55e, faute sur Rodrigues) pour la Serbie. 
LUXEMBOURG (4-2-3-1): Moris; Jans (cap.), Chanot, Gerson, Carlson; Barreiro, O. Thill; V. Thill (85e Joachim), Sinani (62e Da Mota), Rodrigues; Deville (62e Turpel).
Joueurs non utilisés: Schon, Kips; Selimovic, Hall, Malget, M. Martins, Skenderovic, Philipps, Bohnert.
Sélectionneur: Luc Holtz.
SERBIE (4-4-2): Dmitrovic; Rukavina, Maksimovic, Spajic, Kolarov (cap.); Lukic (61e Gacinovic),  Milivojevic; Katai (46e Radonjic), Ljajic; Milinkovic-Savic (78e Matic), A. Mitrovic.
Joueurs non utilisés: Rajkovic, Radunovic; Mladenovic, Nastasic, Lazovic, S. Mitrovic, Gobeljic, Kostic, Milenkovic.
Sélectionneur: Ljubisa Tumbakovic  

Le point du Groupe B

Mardi soir:
Luxembourg - Serbie 1-3
Lituanie - Portugal 1-5

Déjà joués:
Luxembourg - Lituanie 2-1
Portugal - Ukraine 0-0
Luxembourg - Ukraine 1-2
Portugal - Serbie 1-1
Lituanie - Luxembourg 1-1
Ukraine - Serbie 5-0
Ukraine - Luxembourg 1-0
Serbie - Lituanie 4-1
Serbie - Portugal 2-4
Lituanie - Ukraine 0-3

Le classement: 1. Ukraine 13 points; 2. Portugal 8; 3. Serbie 7; 4. Luxembourg 4; 5. Lituanie 1.

Les prochains matches

11 octobre (20h45): 
Ukraine - Lituanie
Portugal - Luxembourg
14 octobre (20h45):
Lituanie - Serbie
Ukraine - Portugal
14 novembre (20h45):
Serbie - Luxembourg
Portugal - Lituanie
17 novembre (15h):
Serbie - Ukraine
Luxembourg - Portugal   

  


Sur le même sujet

Le Luxembourg rêve de jouer à nouveau les trouble-fête
Le Luxembourg accueille ce mardi soir au stade Josy Barthel (20h45) la Serbie dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020. Battus samedi face au Portugal, les Serbes n'ont plus le droit à l'erreur et sont sous pression. La chance pour les hommes de Luc Holtz?
Les joueurs luxembourgeois en conciliabule. Quel sort sera réservé à la Serbie ce mardi soir?
Les Roud Léiwen trébuchent à Belfast
En préparation de son match contre la Serbie mardi en éliminatoires de l'Euro 2020, la sélection luxembourgeoise s'est inclinée un but à rien jeudi soir à Belfast en amical contre l'Irlande du Nord sur un malheureux autogoal de Kevin Malget.
A l'image de Leandro Barreiro, qui s'écroule devant George Saville, le Luxembourg s'est incliné jeudi soir à Belfast contre l'Ulster
Joachim remplace Martins en sélection
Un petit changement est intervenu dans la sélection de Luc Holtz en vue des matches de l'équipe nationale en Irlande du Nord (jeudi) et contre la Serbie (10 septembre): Aurélien Joachim remplace Christopher Martins, blessé.
Tiens, tiens, qui revoilà en sélection? Aurelien Joachim, l'homme aux 14 buts, remplace Christopher Martins, blessé