Changer d'édition

La reconstruction express du F91 Dudelange
Sport 2 min. 07.07.2019 Cet article est archivé

La reconstruction express du F91 Dudelange

Adel Bettaieb ici aux prises avec Clément Couturier, a inscrit deux des quatre buts dudelangeois.

La reconstruction express du F91 Dudelange

Adel Bettaieb ici aux prises avec Clément Couturier, a inscrit deux des quatre buts dudelangeois.
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 07.07.2019 Cet article est archivé

La reconstruction express du F91 Dudelange

Christophe NADIN
Christophe NADIN
La grosse vingtaine de nouvelles têtes laissait augurer d'un chantier à ciel ouvert qu'un été ne suffirait pas à rendre opérationnel. Le dernier match amical face à Virton (4-3) tend à prouver le contraire. Ce F91 pourrait faire rapidement mal.

Des anciens de la maison, des nouveaux du pays et des visages que l'on découvre pour la première ou deuxième fois. Les pièces du puzzle dudelangeois étaient étalées ce samedi sur la pelouse du Stade Josy Barthel.

Une mosaïque qu'Emilio Ferrera semble bien maîtriser si l'on en croit le jeu agréable proposé par le champion national face à une équipe de Virton moins avancée dans sa préparation. Dudelange l'a emporté 4-3 après avoir été mené 1-3 avec notamment deux buts d'Adel Bettaieb, l'une des nombreuses recrues des Sang et Or.

«L'adaptation s'est bien passée. Je reste sur une saison pleine avec La Louvière Centre avec qui j'ai fini meilleur buteur. Je viens de jouer mes 30 premières minutes avec mon nouveau club. La préparation est dure. Je ne suis pas encore à 100 %, mais je suis ici pour venir gratter un maximum de temps de jeu», concédait le joueur de 22 ans formé à Angers.

Un objectif qui pourrait rapidement devenir concret car le duo Pomponi - Cabral n'a pas séduit pendant la première heure de jeu. Mohamed Bouchouari était lui aussi sous les feux de la rampe à un poste de latéral droit déserté par Jordanov et Malget (Virton) et De Sousa (Jeunesse). Le jeune Belge de 18 ans passé par Zulte-Waregem et Anderlecht a laissé une bonne impression, notamment dans sa capacité à se projeter vers l'avant.

Mohamed Bouchouari devrait saisir sa chance dans le couloir droit. Une belle promesse.
Mohamed Bouchouari devrait saisir sa chance dans le couloir droit. Une belle promesse.
Photo: Ben Majerus

Sinani parti pour rester?

La ligne médiane dudelangoise avait une belle gueule avec de droite à gauche Sinani, Garos, Pokar et Stolz. L'avenir de l'international luxembourgeois est toujours incertain. Avec le privilège dont jouissent les joueurs de la sélection, Danel Sinani a recommencé un peu plus tard la préparation, mais semble déjà bien affûté.

Les entrées en jeu de Bougrine et Klapp à la pause puis celle de Morren à l'heure de jeu donnent un aperçu de l'épaisseur du noyau dudelangeois. En attendant le début de la compétition domestique et ses règlements qui renverront forcément des gars en tribune.

Tim Kips a gardé les buts pendant une heure et la fameuse licence nécessaire pour participer aux compétitions européennes devrait arriver sur le bureau dudelangeois ce lundi en matinée, ce qui validerait sa présence dans les buts en l’absence de Jonathan Joubert et Joe Frising blessés.

Cette sortie prometteuse reste à prendre avec les réserves d'usage. La vérité européenne est tout autre et Dudelange devra resserrer les boulons derrière pour accueillir plus sereinement La Vallette mardi à 20h au stade Josy Barthel.

L'équipe dudelangeoise: Kips (60e Moutha-Sebtaoui); Bouchouari (60e Ewert), Schnell (60e Skenderovic), Delgado (60e Dramé), Kirch (60e Stumpf); Sinani (46e Klapp), Garos (60e Morren), Pokar (60e Natami), Stolz (60e Bougrine); Cabral (60e Ouamri), Pomponi (60e Bettaieb).

Les buts dudelangeois: 1-1 Pokar, 2-3 Bettaieb, 3-3 Bettaieb, 4-3 Natami.