Changer d'édition

«La petite équipe qui a essayé de construire le plus de jeu»
Sport 26.03.2017 Cet article est archivé
Ce qu'en dit la presse française

«La petite équipe qui a essayé de construire le plus de jeu»

Ce qu'en dit la presse française

«La petite équipe qui a essayé de construire le plus de jeu»

Sport 26.03.2017 Cet article est archivé
Ce qu'en dit la presse française

«La petite équipe qui a essayé de construire le plus de jeu»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Après la victoire de l’équipe de France face aux Roud Leiwen, la presse française salue trois points importants dans l’optique de la Coupe du monde en Russie, mais aussi la belle prestation luxembourgeoise. Tour d’horizon.

Après la victoire de l’équipe de France face aux Roud Leiwen, la presse française salue trois points importants dans l’optique de la Coupe du monde en Russie, mais aussi la belle prestation luxembourgeoise. Tour d’horizon.

Par Thibaut Goetz

«En tête» titre L'Equipe ce dimanche matin à sa une, rappelant que les Bleus restent leaders de leur groupe de qualification malgré un match «sans éclat ni fulgurance» au Luxembourg dixit Vincent Duluc qui ne manque pas d'égratigner l’état de la pelouse du Barthel, coupable selon lui du manque d’étincelles des hommes de Deschamps face au Luxembourg.

Le spécialiste foot du quotidien sportif français estime même «choquant» la façon dont les Bleus ont laissé jouer le Luxembourg. Dans ses commentaires sur les joueurs luxembourgeois, le quotidien français revient sur la belle histoire de Ralph Schon dont la profession d’instituteur est désormais connue de toute la France.

L’Equipe revient aussi dans un encadré sur Aurélien Joachim, successeur de Romain Michaux sur les tablettes des buteurs luxembourgeois face à la France.

RMC Sport s'est attardé sur Olivier Giroud et son doublé qui lui permet d’entrer dans le Top 10 des buteurs de l’équipe de France, ainsi que sur le premier quart d’heure en Bleu du jeune talent monégasque Kylian Mbappé. L’éditorialiste Daniel Riolo n’est pas tendre avec l’équipe de France puisqu’il estime les Bleus «un brin délavés» et que c’est «la petite équipe qui a essayé de construire le plus de jeu», flatteur pour les Roud Leiwen.

Eurosport évoque un «traquenard»

Le site Eurosport.fr évoque quant à lui «un traquenard luxembourgeois» dont l’a sorti le Gunner Olivier Giroud. Et un Luxembourg qui «même à court d’arguments techniques, a proposé un combat» aux Français. Le site internet revient également sur la belle prestation du jeune joueur de Dortmund Ousmane Dembelé.

Plus près de nous Le Républicain Lorrain et son journaliste Jean-Sébastien Gallois estiment que «les Bleus ont tremblé par instant» dans un match complexe ou les Luxembourgeois n’en ont justement pas fait. Et de souligner que les Grands-Ducaux ont commencé à baisser pavillon sur le plan physique en deuxième mi-temps.


Sur le même sujet

Tout auréolée de sa victoire jeudi face aux Biélorusses, la sélection luxembourgeoise se déplaçait dimanche à Toulouse pour affronter la France, favorite du groupe A. Au terme d’un match héroïque, les Luxembourgeois sont allés chercher un match nul équivalent à une victoire. Décryptage.
Revue de presse au lendemain de France - Luxembourg
Si les titres de la presse quotidienne française, tant généraliste que spécialisée, insistent dans un bel élan unanime sur la faillite de l'équipe de France, dimanche soir contre le Luxembourg (0-0), seul le site Internet du mensuel So Foot vante les mérites des Roud Léiwen.
France - Luxembourg 0-0
Le jour de gloire est arrivé. Le match nul, au goût de victoire, obtenu contre la France (0-0), ce dimanche à Toulouse, à l'occasion des éliminatoires du Mondial 2018 restera sans doute comme l'un des plus grands exploits du football luxembourgeois. Il a été apprécié à sa juste mesure. Réactions.
Luxembourg's players celebrate after the FIFA World Cup 2018 qualifying football match France vs Luxembourg on September 3, 2017 at the Municipal Stadium in Toulouse, southern France.   / AFP PHOTO / REMY GABALDA
Luxembourg - France 1-3 / Le jeu et les joueurs
Rapidement privés de leur gardien Moris, les Luxembourgeois ont néanmoins posé des problèmes aux Français grâce à un collectif uni et de qualité. Da Mota, Schon et Philipps ont été les rouages essentiels d’un ensemble cohérent.
Dan Da Mota mit Riesenchance kurz nach Anpfiff 2. Halbzeit /Fussball Luxemburg - Frankreich WM Qualifikation Russland 2018 25.03.2017/ Foto: Fabrizio Munisso
Un doublé d'Olivier Giroud et un penalty d'Antoine Griezmann, contre un autre penalty, d'Aurélien Joachim: l'équipe de France a dominé (3-1) ce samedi soir au stade Josy Barthel une formation luxembourgeoise qui n'a jamais démérité, malgré la sortie prématurée de son gardien Anthony Moris sur blessure après seulement vingt minutes de jeu.
Blaise Matuidi - Mario Mutsch /Fussball Luxemburg - Frankreich WM Qualifikation Russland 2018 25.03.2017/ Foto: Fabrizio Munisso
Le Luxembourg s’apprête à accueillir la France le samedi 25 mars au stade Josy-Barthel. Une belle affiche dans le cadre des rencontres qualificatives pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Chris Philipps sera l’une des sentinelles du milieu grand-ducal chargées de freiner le jeu français. Propos.
Chris Philipps respecte la France, mais pas question de signer pour une courte défaite avant l'affrontement!