Changer d'édition

La nouvelle enceinte s'appellera «Stade de Luxembourg»
Sport 15 4 min. 16.07.2020

La nouvelle enceinte s'appellera «Stade de Luxembourg»

Le Stade de Luxembourg pourra accueillir jusqu'à 10.000 spectateurs

La nouvelle enceinte s'appellera «Stade de Luxembourg»

Le Stade de Luxembourg pourra accueillir jusqu'à 10.000 spectateurs
Photo: Chris Karaba
Sport 15 4 min. 16.07.2020

La nouvelle enceinte s'appellera «Stade de Luxembourg»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Sobre et efficace. La nouveau stade national a été baptisé ce jeudi en référence au nom du pays. Il sera complètement opérationnel à partir de mars 2021 avec le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

(DH) - Le nouveau stade national de football et de rugby à Kockelscheuer est baptisé: il s'appellera «Stade de Luxembourg». Le secret a été révélé ce jeudi à l'occasion d'une visite des infrastructures à laquelle la presse était conviée.


Fußballstadion Kockelscheuer - Stade de Foot  Kockelscheuer - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La longue et douloureuse gestation du stade national
Entamés en 2017, les travaux de la nouvelle enceinte sportive, destinée à accueillir aussi bien les matches de football que ceux de rugby, devraient s'achever au printemps prochain. Retour sur la genèse et les aléas d'un projet ô combien difficile à mener avant une nouvelle visite de chantier ce jeudi.

D'une capacité de 10.000 spectateurs, le bâtiment qui hébergera les équipes nationales de football et de rugby coûtera au total 76 millions d'euros. Après une longue saga, son inauguration, maintes fois reportée, aura lieu en mars 2021. La nouvelle enceinte supplantera alors définitivement le stade Josy Barthel.

«On peut dire que ce stade est vraiment beau», du haut de la tribune qui accueillera les officiels, Lydie Polfer (DP) ne cache sa satisfaction à la vue d'une enceinte aux couleurs nationales. Une petite demi-heure auparavant, la bourgmestre de Luxembourg n'avait pas laissé le soin à Dan Kersch, le ministre LSAP des Sports, de divulguer le nom de baptême de la plaine de jeu.

Et c'est très précisément que la bourgmestre de la Ville a donné le timing des prochaines échéances. «Nous considérons que le stade est terminé à 92,5%. Nous espérons ensuite que l'ensemble des travaux seront achevés pour le mois de novembre.» Les autorités auront alors deux mois «pour effectuer tous les contrôles nécessaires», et ainsi remettre les clés au début de l'année 2021 pour une inauguration en mars.

S'il avait été question, avant les premiers retards et la crise sanitaire, de faire venir une pointure mondiale, style Brésil – un rêve pour beaucoup à la FLF puisque l'Estonie y est parvenue -, ou «à défaut» la Belgique ou l'Allemagne, pour un baptême en grande pompe, il n'en sera rien. «En temps normal, le calendrier international est déjà très serré, alors avec ce qui nous est tombé dessus...», commente Paul Philipp, heureux «d'être dans ses murs». 

Le match d'inauguration reste toutefois programmé mais il sera adossé au calendrier des éliminatoires de la prochaine Coupe du monde, celle de 2022 au Qatar. En attendant de connaître l'adversaire du Luxembourg, qui sera dévoilé lors du tirage au sort des groupes de qualification au mois de décembre, Lydie Polfer a annoncé une journée porte-ouverte «pour faire découvrir à tous ce magnifique stade».

Côté finances, Dan Kersch a indiqué que le ministère des Sports avait débloqué 28 millions d'euros ce jeudi. Une nouvelle que la bourgmestre a enregistré avec un large sourire. Car pour rappel, la Ville de Luxembourg est partie prenante au projet à hauteur d'un tiers du budget global. Initialement tarifé à 60 millions d'euros, la facture du stade s'élève aujourd'hui à 76,6 millions d'euros, la participation de l'Etat étant plafonnée à 40 millions d'euros. Pour ce qui est de l'aménagement des abords qui pourront accueillir des concerts – il n'y en aura pas à l'intérieur de l'enceinte  -, une enveloppe de 2,68 millions d'euros leur seront consacrés.

Dans cette atmosphère bon enfant, l'ex-présidente du club de basket du Racing a froncé les sourcils quand il s'est agi de parler des conditions de stationnement. Les travaux du P+R débuteront au mois de septembre pour ne s'achever, a priori, que deux ans plus tard.

 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La longue et douloureuse gestation du stade national
Entamés en 2017, les travaux de la nouvelle enceinte sportive, destinée à accueillir aussi bien les matches de football que ceux de rugby, devraient s'achever au printemps prochain. Retour sur la genèse et les aléas d'un projet ô combien difficile à mener avant une nouvelle visite de chantier ce jeudi.
Fußballstadion Kockelscheuer - Stade de Foot  Kockelscheuer - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Bientôt un nouveau gazon au stade Josy Barthel
La saga de la pelouse du stade national connaît un nouvel épisode en pleine crise du coronavirus. Alors que la pratique du football et du rugby reste formellement interdite, la pose d'un revêtement tout neuf est imminente à la route d'Arlon.
Sport , neuer Rasen Stade Josy  Barthel , Fussballstadion rte Arlon , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L'ouverture du stade repoussée au printemps 2021
A Kockelscheuer, la nouvelle enceinte nationale pour les footballeurs et les rugbymen ouvrira plus tard que prévu et, au plus tôt, dans un an. Les visiteurs devront alors garer leur voiture sur une zone de stationnement temporaire.
Le nouveau stade ne sera pas prêt en septembre
L'enceinte de Kockelscheuer n'accueillera pas la rencontre Luxembourg - Monténégro du 8 septembre, selon une source proche du dossier. La sélection signera donc ses débuts à domicile en Ligue des Nations au stade Josy-Barthel.
Un nouvel accès pour le Ban de Gasperich
Depuis lundi matin, les conducteurs habitués à emprunter la route d'Esch jusqu'à Kockelscheuer ou Leudelange peuvent emprunter un nouveau pont. L'ouvrage part du Ban de Gasperich pour rejoindre l'autoroute A6.
Le long du nouveau stade, une chaussée de près de 30m de large a pris place.
La cabine du speaker s'intègre dans le nouveau stade
Moquée il y a quelques semaines, la maisonnette en bois destinée à accueillir le speaker et les représentants de la Police et du CGDIS dans la future enceinte nationale à Kockelscheuer a désormais bien trouvé sa place dans la construction.
La maisonnette de bois destinée au speaker et aux représentants de la Police et du CGDIS est intégrée à dans l'angle supérieur nord-ouest de la construction