Changer d'édition

La mise au point de Gerard Lopez: «Le Losc est soutenu par des partenaires financiers importants»
Sport 2 min. 21.12.2017 Cet article est archivé

La mise au point de Gerard Lopez: «Le Losc est soutenu par des partenaires financiers importants»

Gerard Lopez a souhaité rassurer les fans du Losc: «Je suis impliqué à 200%».

La mise au point de Gerard Lopez: «Le Losc est soutenu par des partenaires financiers importants»

Gerard Lopez a souhaité rassurer les fans du Losc: «Je suis impliqué à 200%».
Photo: AFP
Sport 2 min. 21.12.2017 Cet article est archivé

La mise au point de Gerard Lopez: «Le Losc est soutenu par des partenaires financiers importants»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
«Le Losc est solide et soutenu par des partenaires financiers importants»: le président de Lille Gerard Lopez a tenu à se montrer rassurant alors que les difficultés sportives et financières s'accumulent. Il s'est exprimé ce mercredi dans une interview publiée sur le site internet du club.

(AFP) - «Le Losc est solide et soutenu par des partenaires financiers importants»: le président de Lille Gerard Lopez a tenu à se montrer rassurant alors que les difficultés sportives et financières s'accumulent. Il s'est exprimé ce mercredi dans une interview publiée sur le site internet du club.

«Le club est endetté, comme c'est le cas depuis plusieurs années. Ce n'est ni nouveau, ni propre au LOSC. (...) Entreprendre, c'est prendre et assumer des risques. Je le dis et le redis : le Losc est solide et soutenu par des partenaires financiers importants. Sa pérennité économique n'est absolument pas remise en cause», a-t-il souligné.

«En tant qu'entrepreneur, ma stratégie consiste justement à investir fortement dans le but de recréer un cercle économique vertueux, mais aussi de la croissance qui doit nous amener, à terme, à développer les recettes et rééquilibrer le modèle. Nous avons commencé à le faire, même si les résultats ne sont encore visibles», a expliqué l'ancien homme fort du Fola.

Moins d'un an après le rachat du club, les perspectives ne sont donc pas réjouissantes dans la capitale des Flandres: malgré 70 millions d'euros dépensés cet été sur le marché des transferts, l'équipe végète à la 18e place alors que l'objectif affiché en début de saison était de finir «dans le Top 5». Et la semaine dernière, le club a été interdit de recrutement par la DNCG, preuve de sa santé financière fragile.

Selon M. Lopez, cette décision du gendarme financier du foot français «ne remet pas en cause la capacité du Losc à maintenir son projet de croissance et ses investissements à moyen et long terme.»

Barragiste à la trêve

Le président lillois, qui précise ne pas avoir encore décidé s'il ferait appel de cette sanction, indique que cette décision n'obligera pas le club à vendre des joueurs au mercato d'hiver. «La première préoccupation sera de ne pas affaiblir l'équipe», souligne-t-il.

M. Lopez a également démenti les rumeurs de départ et s'est dit «200 % impliqué». «L'adversité doit nous rendre plus forts encore. On garde le cap, la confiance et l'envie», a-t-il martelé.

Les supporters lillois ont marqué leur mécontentement durant le match contre Nice.
Les supporters lillois ont marqué leur mécontentement durant le match contre Nice.
Photo: AFP

Mercredi soir, pour le compte de la 19e journée de L1, Lille a arraché le nul contre Nice (1-1), mais le club nordiste passera les fêtes à une inconfortable 18e place.

Un but d'Anwar El Ghazi en milieu de seconde période (67e) a offert au Losc, mené depuis une demi-heure, un peu de répit à l'aube de la trêve hivernale, après des dernières semaines agitées qui ont vu le limogeage de l'entraîneur Marcelo Bielsa, une interdiction de recruter signifiée par la DNCG et une déroute à Dijon (3-0) samedi qui a provoqué le courroux de ses fans.

Avec 19 points, le Losc, barragiste, ne conserve qu'un seul point d'avance sur le premier relégable Angers (18 pts), avant un déplacement à Caen le 13 janvier déterminant pour le maintien.


Sur le même sujet

Ligue 1: Le Lille de Gerard Lopez interdit de recruter
Le club de Lille, 18e de Ligue 1 après 17 journées, a été interdit de recruter par la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du football, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP) mardi soir.
Lille's Portuguese interim head coach Joao Sacramento reacts during the French L1 football match between Paris Saint-Germain and Lille at the Parc des Princes stadium in Paris on December 9, 2017.   / AFP PHOTO / FRANCK FIFE