Changer d'édition

La longue et douloureuse gestation du stade national

  • Le coup de pouce de Michel Platini
  • Premiers coups de pelle
  • Fin du gros oeuvre
  • Et maintenant ?
  • Le coup de pouce de Michel Platini 1/4
  • Premiers coups de pelle 2/4
  • Fin du gros oeuvre 3/4
  • Et maintenant ? 4/4

La longue et douloureuse gestation du stade national

La longue et douloureuse gestation du stade national

La longue et douloureuse gestation du stade national


par Didier HIEGEL/ 15.07.2020

Photo: Pierre Matgé

Entamés en 2017, les travaux de la nouvelle enceinte sportive, destinée à accueillir aussi bien les matches de football que ceux de rugby, devraient s'achever au printemps prochain. Retour sur la genèse et les aléas d'un projet ô combien difficile à mener avant une nouvelle visite de chantier ce jeudi.

Entamés en 2017, les travaux de la nouvelle enceinte sportive, destinée à accueillir aussi bien les matches de football que ceux de rugby, devraient s'achever au printemps prochain. Retour sur la genèse et les aléas d'un projet ô combien difficile à mener avant une nouvelle visite de chantier ce jeudi.

«C'est un projet qui a débuté voilà si longtemps, et avec tant de scandales… Demandez donc à M. Philipp.» Tout sourire, Lydie Polfer (DP), la bourgmestre de la Ville de Luxembourg, enfonce sa pelle dans la terre jaune de Kockelscheuer. A ses côtés, Paul Philipp a la moustache qui frise. Romain Schneider (LSAP), ministre des Sports de l'époque, avoue «ne pas en croire ses yeux». La rentrée scolaire de 2019 est passée de quelques jours, le congé collectif terminé, les travaux du nouveau stade national, qui accueillera le football et le rugby, peuvent enfin débuter.

Premier coup de pelle dans la bonne humeur.
Premier coup de pelle dans la bonne humeur.
Photo: Chris Karaba

Il aura donc fallu dix ans pour trouver «l'endroit idéal» où construire la nouvelle enceinte, selon les autorités de la Ville. Elle ne trônera donc ni à Differdange, comme le souhaitait Claude Meisch(DP), ni à Livange, ceinturée par des surfaces commerciales, comme l'appelait de ses vœux Flavio Becca. Le tout sur quelque 76.000 mètres carrés. Ce projet avait fait grand bruit et suite à des investigations du Mouvement écologique Jean-Claude Juncker (CSV) et cinq de ses ministres avaient même dû s'expliquer pour écarter les soupçons de «favoritisme» et de «prise d'intérêts».

1

Le coup de pouce de Michel Platini
Copier le lien

Mais si le Luxembourg n'aura prochainement plus à rougir de ses installations footballistiques, considérées par Cristiano Ronaldo comme un «champ de patates», il le doit aux relations très amicales qu'entretiennent depuis de longues années les membres de la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) - notamment son président Paul Philipp – avec Michel Platini. La star mondiale des années 1980, alors président de l'UEFA, connaît bien le Grand-Duché pour y avoir fait quelques virées étant jeune. Il y a gardé des attaches avec les joueurs qu'il y a croisés.

Pressé par «ses amis de 20 ans», il arrive le 25 septembre 2013, «pour mettre un petit coup de pression», admettra-t-il, l'œil rieur, au sortir de la conférence de presse. Le Luxembourg se voit ainsi prié par le patron de l'instance européenne d'offrir des conditions de jeu dignes à ses joueurs et un minimum de confort à ses supporters. La menace est à peine voilée, «sous peine de disputer ses matches à l'étranger».


Chantier Tribune Sud Stade St Symphorien
La nouvelle tribune de Saint-Symphorien bientôt couverte
Si les travaux du stade du FC Metz accusent du retard en raison de la crise sanitaire, la couverture de l'aile sud de l’enceinte apparaît en bonne voie. Au total, ce sont 5.000 mètres carrés de surface qui seront bientôt posés.

La fusée est lancée mais la réfection complète du stade Josy-Barthel apparaît bien trop onéreuse. «Quand on a vu qu'il y avait un blocage politique (ndlr: à Livange), que le coût d'une rénovation du Barthel s'approcherait finalement de ce que va nous coûter le stade (60 millions), avec des travaux extrêmement lents, j'ai été content d'entendre que Mme Polfer me dise qu'on allait se mettre ensemble», racontera Romain Schneider par après.  

Désignés dès septembre 2014, le groupement allemand Gerkan Marg und Partner et le bureau d'architecture luxembourgeois BENG présentent alors l'avant-projet du futur stade national, qui doit sortir de terre, sur un site de 21,4 hectares situés entre la Cloche d’Or et Kockelscheuer.

Ce projet de nouveau stade national vient s'intégrer dans un gigantesque puzzle de constructions. Car c'est un tout nouveau quartier qui va émerger dans le sud de la capitale. Un nouvel ensemble qui nécessite une extension du tram. Le stade achèvera d'ailleurs le tracé global de 16 km du premier tronçon.


Premier coup de pelle stade national, le 18 Septembre 2017. Photo: Chris Karaba
2

Premiers coups de pelle
Copier le lien

Premier coup de pelle stade national, le 18 Septembre 2017. Photo: Chris Karaba
Chris Karaba

A la suite des autorisations émises par le ministère de l'Environnement et le ministère de l'Intérieur, Lydie Polfer annonce fièrement que «les travaux devraient débuter, comme prévu, au début de l'année 2017 et se terminer fin 2018-début 2019». «Le planning est respecté», scande-t-elle. 

 

Visite du chantier du nouveau stade national, Foto Lex Kleren
3

Fin du gros oeuvre
Copier le lien

Visite du chantier du nouveau stade national, Foto Lex Kleren
Photo: Lex Kleren

Depuis mai 2017, les entreprises sont donc à l'œuvre pour construire le nouveau stade national à la Cloche d'Or. En 2018, le stade présente un état avancé de son gros œuvre. «95% est achevé», affirme alors la Ville. Mais le planning général accuse quelques mois de retard par rapport à la livraison du chantier initialement estimée pour la fin de l'année 2019. 


4

Et maintenant ?
Copier le lien

Pierre Matgé

Si quelques aléas climatiques ont retardé le chantier par deux fois, la crise sanitaire meurtrière l'a paralysé. Prévue à l'automne, l'inauguration est désormais reportée. «Nous partons maintenant sur le printemps 2021, mais c'est une date que nous donnons avec la plus grande prudence», avoue    l'échevine Simone Beissel  (DP). A ce jour, la nouvelle enceinte semble bien avancée, mais ses abords restent à aménager.

Côté finances, le budget initial de 60,35 millions d'euros devrait connaître des rallonges. Dans son budget pour l'année 2020, la Ville de Luxembourg avait d'ailleurs prévu une enveloppe de 25 millions d'euros pour le nouveau stade national. Quant à l'ancien, le stade Josy-Barthel, il va faire place  à«l'un des plus grands projets d'aménagement de la ville de Luxembourg dans les prochaines années», selon Lydie Polfer. 

En effet, la zone comprise entre le Barthel, la caserne des pompiers de la capitale, le centre de recyclage et le service d'hygiène de la Ville, va donner vie à tout un nouveau quartier d'une surface de 10,1 hectares.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les Roud Léiwen sur la brèche à l'automne
Privée de terrain depuis huit mois, la sélection disputera huit matches entre le 5 septembre et le 17 novembre prochains. Aux six rencontres de Ligue des Nations, s'ajoutent deux débats amicaux, le 7 octobre contre le Liechtenstein, et le 11 novembre face à l'Autriche.
Startelf Luxemburg
Stehend vlnr.: Anthony Moris (Torwart Luxemburg #1), David Turpel (Luxemburg #20), Aldin Skenderovic (Luxemburg #19), Lars Gerson (Luxemburg #7), Maxime Chanot (Luxemburg #2), Maurice Deville (Luxemburg #21) , Gerson Rodrigues (Luxemburg #17) mit seinem Sohn
Vorne vlnr.: Vincent Thill (Luxemburg #10), Laurent Jans (Kapitän Luxemburg #18), Leandro Barreiro (Luxemburg #16), Dirk Carlson (Luxemburg #13)

/ Fussball, UEFA EM-Qualifikation 2020, Saison 2019-2020, Gruppe B, European Qualifiers / 17.11.2019 /
Luxemburg - Portugal (Luxembourg vs Portugal) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
L'ouverture du stade repoussée au printemps 2021
A Kockelscheuer, la nouvelle enceinte nationale pour les footballeurs et les rugbymen ouvrira plus tard que prévu et, au plus tôt, dans un an. Les visiteurs devront alors garer leur voiture sur une zone de stationnement temporaire.
Du tram au stade, les pelleteuses restent en sommeil
La crise du covid-19 charrie dans son sillage l'arrêt de tous les chantiers en cours au pays. Tous les projets, plus ou moins importants, sont suspendus, et il est actuellement impossible de prévoir quand ils pourront reprendre.
Lokales, Landesweiter Baustopp: welche öffentlichen Baustellen betroffen, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La Ville paiera le parking provisoire du stade national
Lundi, les élus de la capitale auront à se prononcer sur une enveloppe de 2,39 millions d'euros. Il s'agit du montant de la facture du P+R provisoire qui permettrait d'assurer l'accueil des premiers spectateurs à l'automne 2020.
Fussballstadion Cloche d’Or - Foto : Pierre Matgé
Le nouveau stade ne sera pas prêt en septembre
L'enceinte de Kockelscheuer n'accueillera pas la rencontre Luxembourg - Monténégro du 8 septembre, selon une source proche du dossier. La sélection signera donc ses débuts à domicile en Ligue des Nations au stade Josy-Barthel.
Le nouveau stade joue encore les prolongations
Déjà reportée de fin 2019 à la mi-2020, l'inauguration de la nouvelle enceinte nationale à Kockelscheuer pourrait connaître un retard supplémentaire. En cause, un possible dépassement du budget.
La cabine du speaker s'intègre dans le nouveau stade
Moquée il y a quelques semaines, la maisonnette en bois destinée à accueillir le speaker et les représentants de la Police et du CGDIS dans la future enceinte nationale à Kockelscheuer a désormais bien trouvé sa place dans la construction.
La maisonnette de bois destinée au speaker et aux représentants de la Police et du CGDIS est intégrée à dans l'angle supérieur nord-ouest de la construction
Un stade national beaucoup plus cher
Le conseil municipal de Luxembourg approuve un crédit supplémentaire de 18 millions d'euros pour le nouveau stade national de football et de rugby. Mais des erreurs ont été commises.
Le quartier «Route d'Arlon» se cherche un nouveau visage
Situé non loin de la place de l'Etoile, les 10 hectares qui accueille notamment le stade Josy-Barthel se transformeront une friche urbaine d'ici à l'horizon 2021. La Ville de Luxembourg lance donc ce samedi un concours international pour lui trouver de nouvelles fonctions.
Stade Josy Barthe, Route d'Arlon
Du retard dans les travaux du nouveau stade national
Les travaux du futur stade national de football et de rugby tournent à plein régime à Kockelscheuer. Mais la construction a pris du retard. Les premières balles ne fuseront probablement pas sur sa pelouse avant le second semestre 2020.
Dans un peu plus d'un an les travaux du nouveau stade national de football et de rugby seront achevés de l'autre côté de l'A6