Changer d'édition

La Jeunesse se fait "Désiré" puis inscrit trois buts en huit minutes
Désiré Segbé a souffert avant de dynamiter la rencontre après la pause

La Jeunesse se fait "Désiré" puis inscrit trois buts en huit minutes

Photo: Ben Majerus
Désiré Segbé a souffert avant de dynamiter la rencontre après la pause
Sport 4 min. 30.03.2014

La Jeunesse se fait "Désiré" puis inscrit trois buts en huit minutes

La Jeunesse a pris son temps pour distancer le FC Wiltz ce dimanche. Mais le réveil de Désiré Segbé, auteur de deux buts et d'une passe décisive, permet aux Eschois de revenir à un point de son adversaire du jour. Et Dan Theis peut respirer un grand coup.

La Jeunesse a pris son temps pour distancer le FC Wiltz ce dimanche. Mais le réveil de Désiré Segbé, auteur de deux buts et d'une passe décisive, permet aux Eschois de revenir à un point de son adversaire du jour. Et Dan Theis peut respirer un grand coup.

Le match et sa note. On annonçait le grand ménage dans les rangs eschois après la déroute contre Hamm, c'est à quelques ajustements que l'on assisté pour ce déplacement de tous les dangers à Wiltz. Delgado et De Sousa ont payé la note et se sont assis sur le banc. Eric Hoffmann a été repositionné en défense centrale alors que Kim Kintziger avançait d'un cran. Wiltz devait, lui, composer sans Edis Osmanovic, blessé au dos. Une absence qui allait inviter les locaux à la prudence au cours d'un premier acte dominé par les Eschois dans les 25 premières minutes. Une domination qu'Ibrahimovic aurait pu matérialiser sur un service de Segbé, mais la frappe de l'ancien goleador local, passait au-dessus (19e). Celle de Segbé aussi trois minutes plus tard, mais cette fois, c'est Ruffier qui l'accompagnait sur la transversale. Todorovic ponctuait ce temps fort visiteur au cœur d'une meute de joueurs, mais le ballon passait encore au-dessus. Wiltz avait fait le gros dos et allait mettre le nez à la fenête dans les vingt dernières minutes de cette première mi-temps. Conrad était un peu court sur un service de Cossalter et Mersch, auteur d'une excellente première mi-temps, se multipliait sur son flanc droit. Les Nordistes ne le savaient pas encore, mais ils venaient de manger leur pain blanc. Dan Theis opérait deux changements juste avant l'heure de jeu, passant en 4-4-2 et le match basculait. Segbé exploitait un coup franc de Hoffmann pour ouvrir la marque de la tête puis deux minutes plus tard, l'ancien Messin jouait les passeurs pour Borges. Le match était plié. Transfiguré dès qu'il épaula Ibrahimovic à la pointe de l'attaque bianconeri, Désiré Segbé ponctuait un superbe centre de Marvin Martins pour tripler la marque (0-3). Le très joli but de Rodrigue Kouayep ne faisait qu'atténuer le score (1-3). Ibrahimovic bénéficiant d'un peu de chance pour fixer la marque dans les arrêts de jeu. Nous donnerons la note de 14/20 à cette rencontre disputée sur un champ de patate! Grave pour un club qui prétend avoir des intentions européennes!

Le fait du match. Le double changement opéré par Dan Theis à la 56e minute a eu une influence capitale sur le match. Transparent jusque-là, Albanese cédait sa place à Borges alors que De Sousa relayait Agovic dans l'entrejeu. La Jeunesse passait d'un 4-3-3 improductif à un 4-4-2 explosif. Même si le premier but vient d'un coup franc d'Hoffmann dans le paquet. Pas sûr que le système y soit pour grand chose sur ce coup-là.

L'homme du match. Désiré Segbé n'avait pas été épargné par les critiques à l'issue de la déroute contre Hamm. Comme l'ensemble du collectif eschois d'ailleurs. Travailleur, mais pas très heureux dans ses choix ce dimanche pendant 55 minutes, l'ailier devenu avant-centre a dynamité la rencontre en plaçant une tête gagnante, un service sur un plateau et un tir imparable. Le tout en huit minutes.

Christophe Nadin

Wiltz - Jeunesse 1-4

Stade an der Geitzt, pelouse sautillante et indigne d'un club de BGL Ligue, arbitrage de M. Kopriwa assisté par MM. Rodrigues da Costa et Fernandes Matos, 458 spectateurs payants. Mi-temps: 0-0.

Evolution du score: 0-1 Segbé (59e), 0-2 Borges (61e), 0-3 Segbé (67e), 1-3 Kouayep (75e), 1-4 Ibrahimovic (90+2).

Cartons jaunes: Touré (72e, accrochage avec De Sousa) et Mujkic (87e, dégage le ballon après le coup de sifflet) à Wiltz; Martins (17e, tacle sur Conrad) et Portier (45e, tacle sur Mujkic) à la Jeunesse.

Corners: 2 (2+0) pour Wiltz; 6 (4+2) pour la Jeunesse.

• WILTZ: Ruffier; Touré, Sène, Doyennel, Civic (64e Osmanovic); Alomerovic, Kouayep, Mersch, Conrad, Mujkic; Cossalter.

Joueurs non-utilisés: Pina, Gasper, Oliveira, Strkalj.

Entraîneur: Sam Kalabic.

• JEUNESSE: Oberweis; Martins, Portier, Hoffmann, Vitali; Agovic (56e De Sousa), Todorovic, Kintziger; Albanese (56e Borges), Segbé (90+2 Ramdedovic), Ibrahimovic.

Joueurs non-utilisés: Peiffer et Delgado.

Entraîneur: Dan Theis.


Sur le même sujet

Le Fola assure le service minimum face à Hesperange
Malgré une défense à cinq, le Swift n'a pas résisté longtemps au leader de la BGL Ligue. Après deux accélérations et deux buts de Samir Hadji, le leader a trop rapidement mené 2-0 et s'est reposé sur ses lauriers laissant les jeunes joueurs du Swift prendre de l'assurance en deuxième période sans toutefois pouvoir réduire la marque.