Changer d'édition

La fusée Ewan double la mise à Nîmes
Sport 1 3 min. 23.07.2019 Cet article est archivé

La fusée Ewan double la mise à Nîmes

Et de deux pour Caleb Ewan sur ce Tour 2019. Après Toulouse, le sprinter australien a triomphé à Nîmes.

La fusée Ewan double la mise à Nîmes

Et de deux pour Caleb Ewan sur ce Tour 2019. Après Toulouse, le sprinter australien a triomphé à Nîmes.
Photo: AFP
Sport 1 3 min. 23.07.2019 Cet article est archivé

La fusée Ewan double la mise à Nîmes

La fusée australienne Caleb Ewan (Lotto) a enlevé une nouvelle fois le sprint qui a conclu mardi à Nîmes la 16e étape du Tour de France, sans conséquence pour le maillot jaune du Français Julian Alaphilippe (Deceuninck), dans une chaleur de four.

(AFP) - Ewan, déjà vainqueur de la 11e étape mercredi dernier à Toulouse, s'est imposé à l'Italien Elia Viviani et au Néerlandais Dylan Groenewegen. Le maillot vert, le Slovaque Peter Sagan, a pris la 4e place.

L'Australien, au gabarit petit et musculeux (67 kg pour 1,65 m), participe pour la première fois au Tour de France, à l'âge de 25 ans. Il est le premier sprinteur à gagner deux étapes depuis le départ de Bruxelles. L'échappée du jour dans cette chaude étape de quelque 174 kilomètres a toujours été tenue en laisse serrée par les équipes des sprinteurs (Ewan, Groenewegen, Kristoff).

«Je ne me sentais pas si bien car il faisait tellement chaud. Mais le fait d'avoir mon épouse et ma fille ici, ça m'a aidé. En Australie, parfois il fait froid aussi, donc je ne suis pas vraiment habitué. Là où j'ai grandi, il neige parfois ! Et aujourd'hui, je vis à Monaco, il y fait chaud aussi mais on n'est pas vraiment habitués à cette canicule. S'il y avait plus de journées de repos, ce serait bien (rires). C'est vrai que je réagis assez bien après les journées de repos. Quand je m'arrête une journée, et que je reprends le lendemain, je suis souvent en forme», a expliqué le vainqueur du jour.

Les cinq coureurs partis dès le départ, bien avant le passage sur le Pont du Gard, merveille de l'Antiquité romaine, ont obtenu seulement un peu plus de deux minutes d'avance. Mais les Français Alexis Gougeard et Stéphane Rossetto, rejoints par le Danois Lars Bak, le Polonais Lukasz Wisniowski et un autre Français, Paul Ourselin, ont tenu bon longtemps. Jusqu'à 2.400 m de la ligne.

Le Britannique Geraint Thomas, dauphin d'Alaphilippe au classement général, a chuté après une cinquantaine de kilomètres. Le vainqueur sortant, coude gauche éraflé, est reparti rapidement après cette troisième chute depuis le départ. Moins chanceux, le Danois Jakob Fuglsang a été contraint à l'abandon après une chute survenue à 28 km de l'arrivée, dans la traversée d'Uzès.

Le vainqueur du Dauphiné était déjà tombé le premier jour du Tour, qui a été loin de correspondre à ses espérances. Au départ de l'étape, il occupait la 9e place du classement. C'est la deuxième fois en trois ans que le coureur danois jette l'éponge sur la Grande Boucle.

Mercredi, la 17e étape s'offre aux baroudeurs, avant trois journées en haute montagne. Le parcours, long de 200 kilomètres entre le Pont du Gard et Gap, comporte un petit col dans les 10 derniers kilomètres.

Le top 10 de la 16e étape: 1. Caleb Ewan (AUS/LOT) les 177 km en 3h57'08" (moyenne: 44,8 km/h), 2. Elia Viviani (ITA/DEC) m.t., 3. Dylan Groenewegen (NED/JUM), 4. Peter Sagan (SVK/BOR), 5. Niccolo Bonifazio (ITA/TDE), 6. Michael Matthews (AUS/SUN), 7. Matteo Trentin (ITA/MIT), 8. Jasper Stuyven (BEL/TRE), 9. Alexander Kristoff (NOR/UAE), 10. Andrea Pasqualon (ITA/WGG)

Le classement général: 1. Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck) 64h57'32'', 2. Geraint Thomas (GBR/INE) à 1'35'', 3. Steven Kruijswijk (NED/JUM) 1'47'', 4. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 1'50'', 5. Egan Bernal (COL/INE) 2'02", 6. Emanuel Buchmann (GER/BOR) 2'14", 7. Mikel Landa (ESP/MOV) 4'54", 8. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 5', 9. Rigoberto Uran (COL/EF1) 5'33'', 10. Richie Porte (AUS/TRE) 6'30".


Sur le même sujet

Ewan décroche sa première victoire sur le Tour
L'Australien Caleb Ewan (Lotto) a remporté au sprint la 11e étape du Tour de France disputée ce mercredi sur 167 km entre Albi et Toulouse où le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck) a conservé le maillot jaune.
Australia's Caleb Ewan frontL), past Netherlands' Dylan Groenewegen, wins on the finish line of the eleventh stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Albi and Toulouse, in Toulouse on July 17, 2019. (Photo by Marco Bertorello / AFP)
Dylan Groenewegen sur le fil, Ciccone reste en jaune
Troisième sprint massif, troisième vainqueur: le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo) s'est adjugé la 7e étape du Tour de France, vendredi à Chalon-sur-Saône, sans conséquence sur le classement général mené par l'Italien Giulio Ciccone (Trek).
TOPSHOT - Netherlands' Dylan Groenewegen (C) sprints with Slovakia's Peter Sagan (2ndL), wearing the best sprinter's green jersey,and Australia's Caleb Ewan (L) to win on the finish line of the seventh stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Belfort and Chalon-sur-Saone, in Chalon-sur-Saone, eastern France, on July 12, 2019. (Photo by Marco Bertorello / AFP)
Quatrième étape de la Grande Boucle: Démare s'impose à Vittel, Sagan exclu du Tour
Arnaud Démare (FDJ) a remporté ce mardi la 4e étape de la Grande Boucle, longue de 207,5 km et qui reliait Mondorf-les-Bains à Vittel à l'issue de laquelle Geraint Thomas (Sky) a chuté dans le final mais conservé le maillot jaune. A l'origine d'une lourde chute à l'arrivée, le Slovaque Peter Sagan a été exclu du Tour, a annoncé le jury des commissaires.
France's Arnaud Demare celebrates as he crosses the finish line at the end of the 207,5 km fourth stage of the 104th edition of the Tour de France cycling race on July 4, 2017 between Mondorf-les-Bains and Vittel. / AFP PHOTO / Jeff PACHOUD