Changer d'édition

La France terrasse la Mannschaft
Sport 2 min. 07.07.2016 Cet article est archivé
Demi-finale de l'Euro 2016

La France terrasse la Mannschaft

Samuel Umtiti félicite le héros de la soirée Antoine Griezmann. La France disputera la finale de son Euro.
Demi-finale de l'Euro 2016

La France terrasse la Mannschaft

Samuel Umtiti félicite le héros de la soirée Antoine Griezmann. La France disputera la finale de son Euro.
Photo: AFP
Sport 2 min. 07.07.2016 Cet article est archivé
Demi-finale de l'Euro 2016

La France terrasse la Mannschaft

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La France s'est qualifiée ce jeudi soir pour la finale de l'Euro 2016 après avoir battu l'Allemagne 2-0 sur la pelouse du stade Vélodrome de Marseille.

(AFP) - La France s'est qualifiée ce jeudi soir pour la finale de l'Euro 2016 après avoir battu l'Allemagne 2-0 sur la pelouse du stade Vélodrome de Marseille.

On pourrait parler de miracle au vu de la prestation d'ensemble du pays hôte, ballotté comme jamais par des Allemands survoltés et bien décidés à s'offrir un doublé Coupe du monde-Championnat d'Europe. Mais les Français semblent portés par une dynamique et un élan populaire qui leur ont permis de renverser la montagne allemande pour s'octroyer une place de choix dans la cour des grands d'Europe. Et ils ont en Griezmann un joueur de classe internationale, promu sauveur de la nation en cet été 2016.

Jusqu'ici, les adversaires proposés aux locaux étaient de rang modeste et l'Allemagne s'avançait comme le juge de paix de cette formation de bric et de broc, remodelée à la hâte juste avant le début de la compétition en raison des blessures et des affaires extra-sportives. Il manque dans ce groupe cinq titulaires du quart de finale du Mondial 2014 perdu 1-0 contre la Nationalmannschaft (Varane, Sakho, Debuchy, Valbuena, Benzema) et cela s'est vu à Marseille.

Mais la France a sorti ses tripes et tout son coeur pour continuer à rêver d'un sacre sur son sol et comme depuis le début du tournoi elle a pu compter sur un Griezmann en furie.

Shkodran Mustafi à l'assaut de la défense française. Les champions du monde ont butté sur le bloc de Didier Deschamps.
Shkodran Mustafi à l'assaut de la défense française. Les champions du monde ont butté sur le bloc de Didier Deschamps.
Photo: Reuters

Le joueur de l'Atletico Madrid a été le bleu plus remuant, se créant d'emblée une énorme occasion (6e), alors que ses coéquipiers avaient le plus grand mal à aligner trois passes, tels des enfants perdus sur un terrain trop grand pour eux.

Son premier but sur penalty (45e+2), après une main incompréhensible de l'emblématique Bastian Schweinsteiger dans sa surface, a récompensé son activité et sonne comme une belle revanche après la déception de la finale de la Ligue des champions où il avait raté le même geste avant de s'incliner contre le Real Madrid aux tirs au but.

Le deuxième est un pur but de renard des surfaces à la suite d'un magnifique numéro de Paul Pogba et d'une sortie hasardeuse du Manuel Neuer (72e).

L'Allemagne, privée de trois éléments majeurs (Hummels suspendu, Khedira et Gomez blessés), est aussi tombée sur un grand Hugo Lloris, qui a sorti les parades qu'il fallait sur des tentatives d'Emre Can (14e), de Schweinsteiger (27e) et de Joshua Kimmich (90e+2) et a été sauvé par sa barre transversale sur un tir de ce dernier (74e).

C'est la première fois que la France bat l'Allemagne dans un tournoi international depuis le Mondial 1958. De quoi effacer, au moins en partie, un vieux complexe d'infériorité: l'Allemagne avait éliminé les Français aux Mondiaux 82, 86 (demi-finales) puis 2014 (quarts). C'était en revanche la première fois que les deux équipes s'affrontaient dans un Euro.

Le vainqueur de ce match affrontera le Portugal de Cristiano Ronaldo en finale ce dimanche 10 juillet au Stade de France. Il s'agit de la troisième finale dans un Euro pour les Bleus après leurs succès en 1984 et 2000.


Sur le même sujet

Une page d'histoire à écrire, en cyrillique et à l'encre bleue: l'équipe de France est en finale du Mondial 2018 pour tenter de décrocher sa deuxième étoile, vingt ans après la première, dimanche à Moscou contre la Croatie (17h).
Les Bleus ont retenu les leçons de l'Euro 2016, mais attention aux génies croates.
Le Portugal a battu le pays de Galles deux buts à rien ce mercredi soir à Lyon dans la première demi-finale de l'Euro 2016. Ronaldo (50e) et Nani (53e) ont terrassé les Dragons pour s'ouvrir les portes de la finale face à la France ou l'Allemagne.
Cristiano Ronaldo se détend pour mettre le Portugal aux commandes
Un vieux compte à régler et, surtout, un avenir à écrire: les meilleurs ennemis du football européen, l'Allemagne championne du monde et la France pays organisateur, s'affrontent jeudi en demi-finales de l'Euro à Marseille (21h).
Dimitri Payet et Antoine Griezmann ont peut-être les clefs de la qualification. Mais le verrou allemand est difficile à faire sauter.
Au terme de la séance de tirs au but (6-5, 9 tireurs de chaque côté), l'Allemagne a éliminé l'Italie en quart de finale de l'Euro 2016, samedi soir (1-1 après 120 minutes). La Mannschaft retrouvera en demi-finale l'Islande ou la France qui se dispute le billet ce dimanche.
Italy's forward Simone Zaza (L) misses a penalty during a penalty shootout of the Euro 2016 quarter-final football match between Germany and Italy at the Matmut Atlantique stadium in Bordeaux on July 2, 2016.
 / AFP PHOTO / PATRIK STOLLARZ
Ce match sent le piège à plein nez pour l'équipe de France: les Bleus doivent éviter une sortie humiliante de leur Euro, dimanche en quart de finale face à la surprenante Islande, qui a ébahi la planète football en faisant chuter l'Angleterre.
Football Soccer - Euro 2016 - France's Training - Domaine de Montjoye, Clairefontaine, France - 29/6/16 - France's Samuel Umtiti during training.  REUTERS/Charles Platiau