Changer d'édition

La FLF se pourvoit en appel dans l'affaire Junior Moraes
Sport 2 min. 15.05.2019

La FLF se pourvoit en appel dans l'affaire Junior Moraes

Junior Moraes (en jaune, n°19), ici aux prises avec le défenseur luxembourgeois Kevin Malget, est au centre d'un drôle d'imbroglio entre l'UEFA et les fédérations ukrainienne, luxembourgeoise et portugaise

La FLF se pourvoit en appel dans l'affaire Junior Moraes

Junior Moraes (en jaune, n°19), ici aux prises avec le défenseur luxembourgeois Kevin Malget, est au centre d'un drôle d'imbroglio entre l'UEFA et les fédérations ukrainienne, luxembourgeoise et portugaise
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 15.05.2019

La FLF se pourvoit en appel dans l'affaire Junior Moraes

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
La FLF n’est pas d’accord avec la motivation de l’instance de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA dans l'affaire Junior Moraes, et a décidé de se pourvoir en appel contre cette décision.

A 26 jours du match Ukraine - Luxembourg en éliminatoires de l'Euro 2020, programmé le lundi 10 juin à Lviv, le contentieux entre les deux nations concernant la légitimité de la présence de Junior Morais en équipe nationale ukrainienne lors du match aller joué à Luxembourg le 25 mars (victoire de l'Ukraine par deux buts à un) n'est... toujours pas refermé.

En effet, la FLF a décidé de se pourvoir en appel contre la décision de l'instance de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA, après que cette dernière lui a transmis les motifs de sa décision de rejet de la protestation grand-ducale. Cet appel sera introduit sans délai.

Un petit rappel chronologique des faits s'impose.

Le 25 mars, le Luxembourg s'incline de manière on ne peut plus cruelle (1-2, but contre son camp de Gerson Rodrigues en toute fin de match) sur la pelouse du stade Josy Barthel contre l'Ukraine dans le groupe B des éliminatoires de l'Euro 2020.

Dès le lendemain, mardi 26 mars, le site portugais Maisfutebol révélait que le milieu du Shakhtior Donetsk, Junior Moraes avait été indûment utilisé par les Ukrainiens, à la fois face au Portugal (0-0) et contre le Luxembourg. Le règlement de la FIFA (page 71) stipule qu'un joueur peut notamment acquérir une nouvelle nationalité s'il a passé cinq ans sur le territoire en question de manière ininterrompue, après ses 18 ans. Or, Junior Moraes n'a vécu que quatre ans et huit mois en Ukraine, avant de partir quelques mois en Chine (Tianjin Teda) en 2017, puis de revenir.

Dans la foulée, la Fédération Luxembourgeoise de Football (FLF) décidait alors, tout comme son homologue portugaise (FPF) d'introduire un protêt auprès de l'UEFA.

Puis, le vendredi 3 mai, le président de la Fédération ukrainienne de football, Andrii Pavelko déclarait que l'instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA venait de confirmer la légitimité de la présence de Junior Morais en équipe nationale ukrainienne contre le Portugal et le Luxembourg en mars, rendant ainsi non fondé le protêt introduit par les fédérations portugaise et luxembourgeoise, arguant du fait que Junior Moraes ne remplissait pas tous les critères de la FIFA pour défendre les couleurs de la sélection ukrainienne.  

Ignorant dans un premier temps les raisons du rejet, la FLF s'était alors enquise des motifs de cette décision auprès de l’UEFA. Une motivation qui est parvenue ce mardi 14 mai auprès des responsables de la Fédération, lesquels, pas d'accord avec ces motifs, ont immédiatement décidé de se pourvoir en appel.

Affaire à suivre, donc...


Sur le même sujet

L'affaire Junior Moraes se dégonfle
Le président de la Fédération ukrainienne de football, Andrii Pavelko a déclaré ce vendredi que l'instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA a confirmé la légitimité de la présence de Junior Morais en équipe nationale ukrainienne contre le Portugal et le Luxembourg en mars.
Kevin Malget (Luxemburg #4) im Zweikampf mit Junior Moraes (UKR, Ukraine #19)


/ Fussball EM-Qualifikation 2020, European Qualifiers, Saison 2018-2019 / 25.03.2019 /
Luxemburg - Ukraine (Luxembourg vs Ukraine) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Le Luxembourg vainqueur sur tapis vert?
Battu sur le terrain lundi par l'Ukraine, le Luxembourg pourrait récupérer les trois points. Les Slaves ont effet aligné Junior Moraes qui ne répondrait pas aux critères de la FIFA. L'organe faîtier du football mondial pourrait rapidement se saisir du dossier.
Junior Moraes se saisit du ballon après l'égalisation ukrainienne. Le joueur d'origine brésilienne avait-il le droit de jouer?
Cruel: le Luxembourg battu dans les arrêts de jeu
Le Luxembourg s'est incliné (1-2) dans les arrêts de jeu face à l'Ukraine pour son deuxième match de la campagne. Une défaite cruelle tant les Lions Rouges ont séduit. Rodrigues, flamboyant, s'est transformé en héros malheureux en marquant contre son camp.
Kevin Malget, ici en duel avec Matviyenko s'est dépensé sans compter et s'est aussi offert une occasion trois étoiles.