Changer d'édition

La FLF en reste là dans l'affaire Junior Moraes
Sport 23.07.2019

La FLF en reste là dans l'affaire Junior Moraes

La FLF a décidé de ne pas saisir le Tribunal arbitral du sport en dernière instance

La FLF en reste là dans l'affaire Junior Moraes

La FLF a décidé de ne pas saisir le Tribunal arbitral du sport en dernière instance
Sport 23.07.2019

La FLF en reste là dans l'affaire Junior Moraes

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Déboutée en appel dans son protêt intenté contre le résultat du match Luxembourg - Ukraine (1-2) en éliminatoires de l'Euro 2020, la FLF a décidé de ne pas saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne.

Ukraine: 10 points; Luxembourg: 4; Serbie: 4; Portugal: 2. Le classement du groupe B des éliminatoires de l'Euro 2020 ne subira aucune modification sur tapis vert.

La FLF, tout comme son homologue portugaise (FPF), a eu communication de la motivation du jugement de l’instance d’appel de l'UEFA, qui avait confirmé le 19 juin le premier jugement du 3 mai. Après avoir été informée par la FPF que celle-ci renoncerait à un recours devant le TAS, la FLF a décidé de ne pas non plus saisir cette instance et donc, d'en rester là.

Pour rappel, la FLF avait intenté un protêt contre le résultat du match de qualification pour l'Euro 2020 Luxembourg - Ukraine (1-2) du 25 mars dernier, émettant des doutes quant à la qualification du joueur ukrainien d'origine brésilienne, Junior Moraes, pour ce match. 

Cette décision marque donc le clap de fin d'une saga juridico-sportive qui aura tenu en haleine le monde du football luxembourgeois tout au long du printemps.


Sur le même sujet

L'UEFA rejette l'appel de la FLF dans l'affaire Junior Moraes
Alors que Me Jean-Jacques Schonckert, avocat de la FLF, faisait part mardi de son optimisme quant à une issue favorable dans le dossier Junior Moraes, l'UEFA a rejeté ce mercredi l'appel interjeté par les fédérations luxembourgeoise et portugaise.
La FLF «résolument optimiste» dans l’affaire Moraes
La sélection luxembourgeoise va-t-elle récupérer trois points sur tapis vert dans la campagne de qualification pour l’Euro 2020? La présence d’un membre de la FIFA ce mardi matin à Nyon vaudra peut-être son pesant d'or. Explications.
Jean-Jacques Schonckert est sorti satisfait des plaidoiries dans l'affaire Moraes.
Une épée de Damoclès suspendue sur la Lviv Arena
Ce Lundi de Pentecôte, le Luxembourg défiera l'Ukraine à Lviv dans le groupe B des éliminatoires de l'Euro 2020. Avec, en toile de fond, ce qu'il est convenu d'appeler «l'affaire Junior Moraes», alors que le joueur lui-même sera absent des débats.
Kevin Malget (Luxemburg #4) im Zweikampf mit Junior Moraes (UKR, Ukraine #19)


/ Fussball EM-Qualifikation 2020, European Qualifiers, Saison 2018-2019 / 25.03.2019 /
Luxemburg - Ukraine (Luxembourg vs Ukraine) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
L'affaire Junior Moraes se dégonfle
Le président de la Fédération ukrainienne de football, Andrii Pavelko a déclaré ce vendredi que l'instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA a confirmé la légitimité de la présence de Junior Morais en équipe nationale ukrainienne contre le Portugal et le Luxembourg en mars.
Kevin Malget (Luxemburg #4) im Zweikampf mit Junior Moraes (UKR, Ukraine #19)


/ Fussball EM-Qualifikation 2020, European Qualifiers, Saison 2018-2019 / 25.03.2019 /
Luxemburg - Ukraine (Luxembourg vs Ukraine) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus