Changer d'édition

La flamme olympique allumée en catimini
Sport 7 2 min. 12.03.2020

La flamme olympique allumée en catimini

Pour la première fois de l'histoire, c'est une femme qui a débuté le relais de la flamme olympique, Anna Korakaki, en l'occurrence.

La flamme olympique allumée en catimini

Pour la première fois de l'histoire, c'est une femme qui a débuté le relais de la flamme olympique, Anna Korakaki, en l'occurrence.
AFP
Sport 7 2 min. 12.03.2020

La flamme olympique allumée en catimini

Alors que la Grèce a enregistré son premier mort ce jeudi matin, la flamme qui va être acheminée jusqu'au Japon a été allumée sur le site antique grec d'Olympie. Pour cause de coronavirus, la cérémonie s'est tenue sans spectateurs pour la première fois depuis 1984.

(AFP) - La flamme olympique pour les JO de Tokyo a été allumée jeudi un peu après midi sur le site antique grec d'Olympie, en l'absence de spectateurs pour cause du coronavirus, alors que la Grèce a enregistré son premier mort le matin.  Sur le site des premiers Jeux olympiques de l'Antiquité à Olympie, l'actrice Xanthi Georgiou, vêtue en ancienne prêtresse grecque, a allumé la flamme de manière traditionnelle, grâce aux rayons d'un soleil radieux passant à travers un miroir parabolique.

La flamme va désormais être acheminée jusqu'au Japon, pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Tokyo, le 24 juillet. Pour la première fois depuis 1984, la cérémonie s'est tenue sans spectateurs, seule une centaine d'invités avait pris place, sous un ciel sans nuage et le chant des oiseaux, dans le stade antique, recouvert de pâquerettes et autres fleurs printanières. En 1984, la flamme avait été allumée sans cérémonie ni spectateurs. Les organisateurs grecs entendaient protester contre la commercialisation des Jeux olympiques de Los Angeles.

Cette fois, le Comité international olympique (CIO) et le Comité olympique hellénique ont pris des mesures drastiques pour cause de coronavirus, qui a contaminé 98 personnes en Grèce et fait un mort jeudi dans un hôpital de Patras, à quelque 120 km d'Olympie. «Pour cette cérémonie, nous avons à regret dû réduire la participation pour protéger la santé publique», a déclaré le président du Comité olympique hellénique Spyros Capralos, à l'ouverture de la cérémonie.

Pour la première fois de l'histoire, une femme va débuter le relais de la flamme olympique. L'athlète grecque de 23 ans, Anna Korakaki, est championne olympique, d'Europe et du monde de tir au pistolet. La torche olympique traversera 31 villes et 15 sites archéologiques en Grèce, dont Kalamata, l'île de Kastelorizo, la Crète et Thessalonique, couvrant 3.200 kilomètres. Elle finira son parcours grec dans le stade panathénaïque d'Athènes, le 19 mars, où elle sera transmise à la délégation Tokyo 2020 avant de s'envoler pour le Japon.    


Sur le même sujet

12 nouveaux cas de covid-19 en un jour
Jamais depuis le début de l'épidémie, le Luxembourg n'avait connu une telle recrudescence de personnes infectées. Pour la première fois, la contamination ne provient pas de l'étranger.
TOPSHOT - A medical worker wears protective goggles as she prepares to measure motorists' body temperatures  at the Slovenian-Italian border crossing near Nova Gorica, on March 11, 2020, after Slovenia's government announced it would close its border with Italy, hard hit by the outbreak of COVID-19, the new coronavirus. - Italy's neighbours Austria and Slovenia announced on March 10 Tuesday strict travel restrictions and other measures in the wake of similar moves by Rome to limit the spread of the new coronavirus. (Photo by Jure Makovec / AFP)
Le risque de chaos se profile pour le sport
Après les huis clos et les reports, les équipes en quarantaine dans leur pays. Déjà touchés de plein fouet par les restrictions liées à l'épidémie de coronavirus, ce sont les sportifs qui éprouvent les pires difficultés à se déplacer.
Picture taken on March 4, 2020 shows cleaners wearing a protective suit, as they sanitise the seats of the San Paolo stadium in Naples. - Italy ordered on March 4 that all major sporting events be held behind closed doors until April 3 as the country grapples with the deadly coronavirus outbreak. The government decision was announced moments after health officials said the death toll from COVID-19 had jumped to 107 and the number of cases had passed 3,000. (Photo by CIRO FUSCO / ANSA / AFP) / - Italy OUT
BEI, l'Uni, Post... frappées à leur tour
La Cour de justice européenne et Ceratizit sont venues aussi allonger la liste des sites luxembourgeois qui ont dû réagir face à la montée en puissance de l'épidémie de covid-19.
22.2.Kirchberg / BEI / Europa / Europaeische Instanzen / Banque Europeenne Investissement Foto: Guy Jallay
Le virus nous fait «vivre dans une zone de suspense»
Inquiétude née de l'absence de certitudes, peur d'un «monstre» invisible et signes de ségrégation à l'égard de salariés qui reviennent de zones infectées. Le psychanalyste, Thierry Simonelli, nous parle des répercussions du coronavirus sur la société.
Lokales, Coronavirus in Luxembourg, Clinique Bohler,  Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort