Changer d'édition

La fête ou la porte pour un PSG cinquantenaire
Sport 4 min. 12.08.2020 Cet article est archivé

La fête ou la porte pour un PSG cinquantenaire

Kylian Mbappé devrait au moins jouer la fin de match contre l'Atalanta.

La fête ou la porte pour un PSG cinquantenaire

Kylian Mbappé devrait au moins jouer la fin de match contre l'Atalanta.
Photo: AFP
Sport 4 min. 12.08.2020 Cet article est archivé

La fête ou la porte pour un PSG cinquantenaire

Retrouver le dernier carré de la Ligue des champions pour fêter son 50e anniversaire: à trois matches d'un sacre européen inédit, le Paris SG débute son Final 8 en quarts de finale contre l'Atalanta Bergame, ce mercredi à Lisbonne, avec l'envie féroce d'écrire l'histoire malgré les absences.

(AFP) - La lumière du succès ou la «lose» d'entrée de Final 8 dans l'enceinte de l'Estadio da Luz? Absent des demi-finales de la compétition reine européenne depuis 1995, Paris a une occasion unique de rééditer le meilleur parcours de son histoire au moment de souffler sa 50e bougie. Mieux, le nouveau format sur match à élimination directe, à huis clos et sous haute surveillance sanitaire, lui offre une opportunité unique de concrétiser les huit saisons d'investissements faramineux de ses propriétaires qataris en consécration historique... avec seulement trois victoires!                  

Après avoir brisé la malédiction des huitièmes, Paris devra désormais surmonter la série noire des blessures: de Marco Verratti à Kylian Mbappé, même l'entraîneur Thomas Tuchel, blessé à un pied, n'y a pas échappé. Réussir à se qualifier sans ses meilleures armes, cinq mois après l'ascenseur émotionnel des huitièmes contre Dortmund et l'incroyable paralysie des compétitions causée par le coronavirus, c'est pourtant l'immense défi qui attend le club parisien, 50 ans jour pour jour après sa fondation officielle le 12 août 1970.

Dans un match couperet, qui ne laisse pas le droit à l'erreur «un peu comme dans une Coupe du monde» dixit Neymar, le PSG pourra toutefois compter sur son n°10 brésilien, enfin opérationnel à ce niveau pour hisser le PSG sur le toit de l'Europe.

Mbappé a minima remplaçant

Reste à d'abord éliminer Bergame, ville martyre de la pandémie de covid-19 en Europe et équipe-surprise de la saison en Serie A, sans Verratti ni Angel Di Maria, suspendu. Si le métronome italien est resté à Paris pour soigner son mollet avant de rejoindre la capitale portugaise mardi, le stage de trois jours à Faro a permis à Mbappé de se remettre sur pied, en retrouvant l'entraînement collectif moins de trois semaines après sa blessure à la cheville.

De là à pouvoir postuler pour une place de titulaire contre l'Atalanta? «S'il fait un bon entraînement mardi soir et que rien d'extraordinaire n'arrive, il sera dans l'équipe mercredi», a déclaré Tuchel à la presse, mardi sur un ton optimiste. 

«Nous sommes très heureux d'avoir la possibilité de finir le match avec Kylian car cela donne à Neymar un joueur qui aime jouer à côté de lui», a encore révélé l'entraîneur parisien, qui compte jouer dans un système de jeu en 4-3-3 plus prudent, où Pablo Sarabia fait figure de favori pour accompagner Neymar et Mauro Icardi en attaque. Une bonne nouvelle alors que la ligne offensive parisienne inquiète depuis la reprise avec seulement un but inscrit en 210 minutes de compétition...

Bergame, une «motivation en plus»

A contrario, l'Atalanta de Gian Piero Gasperini s'est imposée comme l'une des «machines à buts» les plus redoutées du continent avec notamment 98 buts inscrits en Championnat d'Italie, terminé à la troisième place. Mais comme Paris, Bergame devra toutefois se passer de deux cadres: le gardien Pierluigi Gollini et surtout l'attaquant Josip Ilicic, auteur de 20 buts cette saison, dont un mémorable quadruplé en huitième de finale retour à Valence.

Gian Piero Gasperini a fait de l'Atalanta une véritable machine à but.
Gian Piero Gasperini a fait de l'Atalanta une véritable machine à but.
Photo: AFP

Sans le joueur le plus talentueux de l'effectif, le club italien a cependant d'autres atouts pour créer la surprise face à l'un des favoris du tournoi. Du créatif capitaine «Papu» Gomez au puissant avant-centre Duvan Zapata, sans oublier Ruslan Malinovskyi, Mario Pasalic et Luis Muriel, tous rêvent de briller aux yeux du monde entier pour rendre hommage aux 17.000 victimes du covid-19 en Lombardie.

«On connaît l'attente qu'il y a autour de ce match, et toute la passion, l'amour que la province de Bergame porte pour l'Atalanta, a rappelé l'entraîneur Gian Piero Gasperini, en conférence de presse. Cette année, il y a une motivation en plus, dictée par tout ce qu'il s'est passé, malheureusement». «Mon équipe est prête, il faut tout faire pour ne pas avoir de regrets. On a 90-95 minutes pour faire un résultat, pour être des guerriers», a répondu Marquinhos, le vice-capitaine parisien. Le PSG n'attend que ça... 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Cinq mois plus tard, le retour de la Ligue des Champions
Avant le «Final 8» de Lisbonne à partir du 12 août, Lyon peut faire chuter vendredi la Juventus de Cristiano Ronaldo, alors que d'autres géants de l'épreuve, Zinedine Zidane et le Real Madrid, sont en grand danger face à Manchester City.
Lyon's players jog during a training session at the Juventus stadium in Turin on August 6, 2020 on the eve of the UEFA Champions League football match Juventus vs Olympique Lyonnais, played behind closed doors due to the spread of the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. (Photo by Miguel MEDINA / AFP)
Le huis clos suscite la controverse
L'Europe du football réduite au silence: face au coronavirus, les phases finales de Ligue des champions et de Ligue Europa se joueront sans spectateur à partir de ce mercredi. Une solution logique mais polémique, d'autant que certains supporters pourraient malgré tout affluer autour des stades.
Chelsea's Argentinian goalkeeper Willy Caballero (R) takes a goal kick in front of empty seats during the English FA Cup final football match between Arsenal and Chelsea at Wembley Stadium in London, on August 1, 2020. (Photo by Catherine Ivill / POOL / AFP) / NOT FOR MARKETING OR ADVERTISING USE / RESTRICTED TO EDITORIAL USE
Pas de Ballon d'Or décerné en 2020
La récompense individuelle la plus prestigieuse du football ne sera pas attribuée cette année. Ce, en raison d'une saison largement tronquée par la pandémie de covid-19, annonce ce lundi l'hebdomadaire France Football qui le décerne.
(FILES) In this file photo taken on September 19, 2019 the Ballon d'Or trophy is displayed during a press conference to present the new Ballon d'Or trophy, on the outskirts of Paris. - Ballon d'Or will not be awarded in 2020, organisers France Football announced on July 20, 2020. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
Le TAS autorise City à participer aux coupes d'Europe
En appel, la juridiction suprême du monde sportif a décidé lundi d'autoriser Manchester City à participer aux prochaines compétitions européennes. Les Citizens avaient initialement été condamnés à deux ans de suspension pour manquements aux règles du fair-play financier.
(FILES) In this file photo taken on October 15, 2016 A general view of the pitch before the English Premier League football match between Manchester City and Everton at the Etihad Stadium in Manchester, north west England, on October 15, 2016. - Manchester City will be free to play Champions League football next season after the Court of Arbitration for Sport lifted a two-season ban from European competitions imposed by UEFA on July 13, 2020. (Photo by SCOTT HEPPELL / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. /
PSG-Atalanta en quarts, le Real ou City attendent Lyon
Abordable pour Paris, relevé pour l'OL: les représentants français en C1 ont hérité vendredi de l'Atalanta Bergame et du vainqueur du duel Man City-Real Madrid, respectivement, pour les quarts de finale disputés sous la forme d'un tournoi inédit mi-août à Lisbonne.
A handout picture taken and released by UEFA on July 10, 2020 in Nyon shows a screen displaying the results of the UEFA Champions League 2019/20 final stage draw at the UEFA headquarters, on July 10, 2020 in Nyon. (Photo by Harold Cunningham / UEFA / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /UEFA/HAROLD CUNNINGHAM" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Liverpool retrouve son trône trente ans après
L'attente aura été longue, trente ans dont trois mois à se demander si le coronavirus n'allait pas tout gâcher, mais les Reds de Jürgen Klopp règnent à nouveau sur le football anglais, après la défaite, jeudi, de Manchester City à Chelsea (2-1).
TOPSHOT - Liverpool fan Emily Farley sits outside her home, decorated with Liverpool banners and cut outs, in Liverpool, north west England on June 25, 2020, as she waits for the result of the match between Manchester City and Chelsea, which gives Liverpool the possibility of taking the Premier League championship. (Photo by Oli SCARFF / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /