Changer d'édition

La C1 revient au Vélodrome et s'invite à Bergame
Sport 2 min. 27.10.2020

La C1 revient au Vélodrome et s'invite à Bergame

Josip Ilicic et l'Atalanta retrouvent la pelouse de l'Atleti Azzurri d'Italia stadium ce mardi soir.

La C1 revient au Vélodrome et s'invite à Bergame

Josip Ilicic et l'Atalanta retrouvent la pelouse de l'Atleti Azzurri d'Italia stadium ce mardi soir.
Photo: AFP
Sport 2 min. 27.10.2020

La C1 revient au Vélodrome et s'invite à Bergame

La Ligue des champions va retrouver Marseille, sept ans après, pour OM-Manchester City, et découvrir le stade de Bergame, qui reçoit l'Ajax Amsterdam, ce mardi soir pour le compte de la 2e journée.

(AFP) - «Malheureusement, le Vélodrome est vide, c'était un match à jouer devant beaucoup de monde», regrette André Villas-Boas, l'entraîneur de l'OM. Leurs supporters seront coincés chez eux devant la télé, privé de ce retour par la pandémie. Même le couvre-feu empêche d'aller voir le match au bistrot ou de se réunir sur le parvis du Vélodrome.    

Les joueurs marseillais auraient bien eu besoin de leurs virages remplis pour les pousser contre le prestigieux Man City et se relancer dans le groupe C, après la défaite initiale à l'Olympiakos, dans le temps additionnel. Sinon la route des huitièmes de finale va vraiment se raidir avant la double confrontation contre Porto, qui reçoit Le Pirée de Mathieu Valbuena après avoir perdu à City (3-1).

Et l'OM, vainqueur 1993 et seul club français détenteur de la Ligue des champions, ne veut pas rallonger son horrible série de dix défaites d'affilée dans cette compétition depuis 2013...

Mönchengladbach, bon souvenir pour le Real

Le Stadio Atleti Azzurri de Bergame aussi sera vide pour le premier match de l'Atalanta dans sa ville. La saison dernière la «Dea» jouait à Reggio Emilia ou à Milan ses matches de Ligue des champions, son stade n'étant pas homologué. Personne pour la leçon de mythologie grecque au programme à Bergame ou Atalanta, fille du roi d'Arcadie, reçoit le guerrier Ajax, qui donne son nom au club d'Amsterdam.

Quant au loup qui figure sur le blason de Midtjylland, il risque de marcher bien seul à Anfield, chez Liverpool, dans l'autre match du groupe. Les trois derniers vainqueurs sont en lice mardi, les Reds compris.


Marseille's French midfielder Dimitri Payet (L) and Olympiakos' Brazilian defender Rafinha (R) eye the ball during the UEFA Champions League Group C first-leg football match between Olympiakos and Olymnpique de Marseille (OM), at the Stadio Karaiskaki stadium, in Piraeus, on the outskirts of Athens, on October 21, 2020. (Photo by LOUISA GOULIAMAKI / AFP)
L'OM rate son retour, Coman enflamme le Bayern
De retour en C1 après sept ans d'absence, Marseille a été battu sur le fil par l'Olympiakos (0-1). De son côté, le tenant du titre munichois a pris un départ admirable avec l'impérial Kingsley Coman, tandis que le Real Madrid a sombré d'entrée face au Shaktar Donetsk.

Le Real de Zinédine Zidane, titré en 2016, 2017 et 2018, a bien répondu à la crise qui pointait en gagnant le Clasico à Barcelone (3-1), après deux défaites de rang, et entend poursuivre son redressement. Mais le Real garde un très bon souvenir de son dernier affrontement contre les «Poulains» (Fohlen) du Borussia, une magnifique «remontada» en décembre 1985.

En huitième de finale de la Coupe de l'Uefa, M'Gladbach avait gagné l'aller 5-1, mais les Merengues avaient tout renversé au retour (4-0), avec des doublés de Valdano et Santillana, ce dernier marquant le but de la qualification à la 89e minute. Tombeur du Real, Donetsk va essayer de confirmer contre l'Inter Milan, dans ce groupe très relevé.

Enfin le tenant du titre, le Bayern Munich, se rend chez les Cheminots du Lokomotiv Moscou, après sa démonstration de la 1re journée contre l'Atlético Madrid de Luis Suarez. L'attaquant uruguayen a encaissé 12 buts en deux matches contre le géant bavarois, après le 8-2 en quarts de finale cet été avec le Barça... Luis Suarez va essayer de relancer son nouveau club contre le RB Salzbourg.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

City déroule, le Real échappe au pire
Trop timoré et trop poussif, Marseille a sombré face à Manchester City (3-0) mardi pour la 2e journée de la Ligue des champions, marquée par l'égalisation in extremis du Real Madrid de Zinédine Zidane, passé tout près d'un nouveau revers à Mönchengladbach (2-2).
Real Madrid's Brazilian midfielder Casemiro scores during the UEFA Champions League group B football match  Borussia Moenchengladbach v Real Madrid in Moenchengladbach, western Germany on October 27, 2020. (Photo by INA FASSBENDER / AFP)
Leipzig affrontera Paris, duel de titans Bayern - Barça
Le PSG de Neymar contre la formation du jeune coach Julian Nagelsmann, vainqueur inattendu de l'Atlético Madrid jeudi (2-1): l'affiche de la première demi-finale de Ligue des champions fait autant saliver que celle du troisième quart, le choc entre les Bavarois et les Catalans, ce vendredi (21h).
Atletico Madrid's Portuguese forward Joao Felix (L) is fouled by Leipzig's German defender Lukas Klostermann during the UEFA Champions League quarter-final football match between Leipzig and Atletico Madrid at the Jose Alvalade stadium in Lisbon on August 13, 2020. (Photo by LLUIS GENE / various sources / AFP)
Le PSG avec brio, Atlético et Atalanta au rendez-vous
Une victoire et un message: avec Neymar, le Paris SG a retrouvé de l'éclat contre Galatasaray (5-0) mercredi en Ligue des champions. De quoi lancer un avertissement à ses adversaires avant le tirage des huitièmes où figureront aussi les Colchoneros et Bergame.
TOPSHOT - Atalanta's players celebrate a goal during the UEFA Champions League group C football match between FC Shakhtar Donetsk and Atalanta BC at the Metallist stadium in Kharkiv on December 11, 2019. (Photo by Sergei SUPINSKY / AFP)
Liverpool terrasse le PSG, Messi régale le Nou Camp
Les Reds ont battu le PSG sur le fil (3-2) ce mardi soir pour la première soirée de la phase de poules de Ligue des champions. Plus tôt dans la soirée, Lionel Messi s'était offert un triplé pour conduire le Barça vers une victoire facile face au PSV.
Daniel Sturridge est sorti de sa boîte pour enflammer Anfield Road. Et Liverpool a terrassé le PSG.