Changer d'édition

La Bundesliga en arrêt au moins jusqu'au 30 avril
Sport 2 min. 31.03.2020

La Bundesliga en arrêt au moins jusqu'au 30 avril

Laurent Jans (Paderborn, à g.) ne rejouera pas en avril

La Bundesliga en arrêt au moins jusqu'au 30 avril

Laurent Jans (Paderborn, à g.) ne rejouera pas en avril
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 31.03.2020

La Bundesliga en arrêt au moins jusqu'au 30 avril

Les 36 clubs allemands de première et deuxième divisions ont formellement confirmé mardi l'interruption du Championnat d'Allemagne au moins jusqu'au 30 avril et ont admis l'éventualité de terminer la saison à huis clos, à cause du coronavirus.

(AFP) - Laurent Jans (SC Paderborn) et Leandro Barreiro (FSV Mayence) ne rejoueront pas en championnat avant le 30 avril au plus tôt, à l'instar de la Premier League anglaise. Lors d'une assemblée générale par internet, les clubs allemands ont en effet adopté une proposition faite dès la semaine dernière par le présidium de la Ligue allemande de football (DFL). La Bundesliga est arrêtée depuis le 12 mars, et 25 journées sur 34 ont été jouées. L'interruption jusqu'au 30 avril couvre jusqu'à la 31e journée.

L'objectif de la DFL, a répété son président Christian Seifert, dans une conférence de presse en ligne, «est de terminer la saison avant le 30 juin», alors qu'il reste au total, en comptant la Coupe d'Allemagne, encore 14 dates à trouver pour les clubs allemands (neuf journées de championnat, deux matches de barrages montée/descente, demi-finales et finale de coupe, et un match en retard de championnat.


Laurent Jans en quête de distractions
Comme tout un chacun, les footballeurs professionnels se trouvent actuellement confinés chez eux. En l'absence de match, et même d'entraînement collectif, l'international luxembourgeois de Paderborn garde la condition en solitaire à son domicile et s'inquiète pour son avenir.

Terminer la saison est vital pour le football professionnel, privé de toute rentrée d'argent depuis l'interruption des compétitions. Jouer, même à huis clos, assurerait au moins le payement des droits TV, principale source de revenus pour les clubs de première division. «Au moins jusqu'à la fin de la saison, il est irréaliste de penser que nous allons rejouer dans des stades pleins», a reconnu M. Seifert, «ce qui ne veut pas dire qu'il soit irréaliste de reprendre dans des stades pleins au mois d'août».

Toutefois, a-t-il admis, il faudra que les clubs envisagent dans leurs comptes l'éventualité de n'avoir aucune recette de billetterie pendant plusieurs mois, «et peut-être encore en début de saison prochaine». Pour aider les clubs au bord de la faillite, la DFL va assouplir les règles de son contrôle de gestion, a encore annoncé le président Seifert. Si un club se retrouvait en cessation de paiement, la sanction normale, un retrait de 9 points, ne serait pas appliquée, a-t-il notamment promis.    

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Laurent Jans en quête de distractions
Comme tout un chacun, les footballeurs professionnels se trouvent actuellement confinés chez eux. En l'absence de match, et même d'entraînement collectif, l'international luxembourgeois de Paderborn garde la condition en solitaire à son domicile et s'inquiète pour son avenir.
Le monde du sport à l'arrêt ou à huis clos
Ligue des champions, championnats d'Angleterre et de France de football, F1, le calendrier mondial continue de se réduire comme peau de chagrin en raison de la pandémie de coronavirus, les rares événements maintenus étant pour la plupart organisés à huis clos.
This picture taken on March 13, 2020 show bicycles fixed on the roof of a official cycling team car prior the start of the 161,5 km,  6th stage of the 78th Paris - Nice cycling race stage between Sorgues  and Apt, on March 13, 2020. - The organizers of the 78th Paris-Nice cycling race announced on March 13, 2020 the cancellation of the last stage scheduled for Sunday due to the coronavirus pandemic. (Photo by Alain JOCARD / AFP)