Changer d'édition

La bonne affaire pour Bettembourg, Junglinster repart de l'avant
Sadine Correia et le SC Bettembourg ont gardé le sourire face au Progrès de Catarina Lavinas.

La bonne affaire pour Bettembourg, Junglinster repart de l'avant

Photo: Stéphane Guillaume
Sadine Correia et le SC Bettembourg ont gardé le sourire face au Progrès de Catarina Lavinas.
Sport 21 5 min. 03.03.2019

La bonne affaire pour Bettembourg, Junglinster repart de l'avant

Le choc entre les deux premiers aurait pu relancer le championnat. Il a accouché d'une souris. Victoire probante de Bettembourg (4-1) sur le Progrès. Le Sporting en profite pour consolider sa place de leader en Ligue 1.

Par Gérôme Henrionnet

Les blessures de Justine Oswald, Kimberley Dos Santos et de Karen Marin en plus de la suspension de Léa Pizzimenti n'ont pas été suffisantes pour permettre aux joueuses de Steve Senisi de relancer le championnat dans le choc du soir. Dès les premiers instants du match, Amelie Albrand et ses partenaires dominaient une équipe visiteuse qui paraissait stressée par l'enjeu du match. 

La peur n'évite pas le danger et c'est sur une grossière erreur défensive que les joueuses de Dani Nunes ouvrent la marque grâce à la jeune Kate Thill (1-0, 28e). Trop timide dans le jeu, c'est seulement à la 37e minute que le Progrès se procurait sa première occasion sur coup de pied arrêté. Amy Thompson trouvait Sabrina Deda étrangement seule au point de penalty mais sa tête au ras du poteau droit était détournée avec détermination en corner par Lena Krier.

En seconde période, la physionomie du match n'avait guère changé. Et c'est encore sur une nouvelle largesse défensive que les locales faisaient le break. Sur un long ballon plein axe de Sadine Correia, Anouchka Besch se retrouve seule devant la gardienne et la lobe de la tête (2-0, 50e).

Le calvaire d'Andreia Estanqueiro n'est pas terminé puisque quatre minutes plus tard Senada Ceman centre au deuxième poteau pour Lucia Rojas qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (3-0, 54e). Niederkorn est incapable de réagir tandis que Bettembourg continue de jouer. Légèrement décalée sur le côté droit, Senada Ceman percute la défense adverse, puis transmet le ballon d'une passe lobée à Anouchka Besch, qui ne se fait pas prier pour inscrire un doublé (4-0, 61e). Avec une avance de quatre buts, les locales laissèrent le ballon aux joueuses du Progrès. Mal leur en a pris, puisque Christelle Cuntz, sur une frappe de 20 m, réduisait la marque pour le Progrès (4-1, 75e).

En s’imposant sur le score de 8 à 0 à Larochette, l'E. Wormeldange-Munsbach-CSG poursuit sa marche en avant. Avec un triplé d'Isabel Albert (7e, 48e et 75e), un doublé de Sophie Maurer (4e et 72e) et de Marta Estevez (55e et 69e) ainsi qu’une réalisation d’Anouck Leuchter (46e), les joueuses de Nicolas Bevilacqua peaufinent leur goal-average. Quant à Larochette avec soixante-dix-sept buts encaissés, le chemin de croix continue.

Le Racing nouveau dauphin

Pour son premier match de reprise, le Racing s'est offert une victoire poussive face à l'E. Rosport-USBC-Christnach sur le score de 1-2. Grâce à des buts de Julie Wojdyla (5e) et d'Elisa Martini (23e), contre une réalisation de Tessy Schiltz (38e), les joueuses de la capitale deviennent les nouvelles dauphines de Bettembourg.

Après leur défaite juste avant la trêve à domicile contre l'E. Wormeldange-Munsbach-CSG, Junglinster se devait de repartir de l'avant. Cette victoire 0-2 contre Ell, permet aux coéquipières d'Hayette Ghodbane de retrouver une certaine dynamique. C'est Jessica Birkel (0-1, 38e) qui a ouvert le score pour les visiteuses, elle sera suivie à l'heure de jeu par Laura Davelli (0-2, 60e).

Mercredi soir en match avancé, Wincrange septième au classement général se déplaçait à Mamer, huitième. De leur déplacement, Martine Schon et ses partenaires ont offert à Carlo Calmes pour sa première sur le banc wincrangeois le point du match nul (0-0)

VESTIAIRE

Anouchka Besch (Bettembourg): «Je suis tellement contente d'avoir pu gagner ce match. Malgré toutes les joueuses qui nous manquaient nous avons bien joué même si physiquement cela a été très dur.»

Amélie Albrand (Bettembourg): «C’était un bon match de notre part avec un état d'esprit remarquable. Collectivement nous avons bien joué et je pense que c'est ce qui nous a permis de gagner. Lorsque le match était plus difficile nous avons su garder notre calme. Même s'il y a des choses à améliorer je suis très satisfaite de ce match de reprise.»

Pascale Frising (Niederkorn): «Ce soir le plus grand adversaire c'était nous. Peut-être à cause du stress nous n'avons pas su montrer ce que nous étions capables de faire. Pourtant nous avons effectué une bonne préparation et voir ce que nous avons réalisé je ne comprends pas. Je suis très déçue de notre prestation.» 

Sara Elias (Niederkorn): «Nous avons respecté notre adversaire en oubliant de jouer libérées. Nous avions les moyens de faire beaucoup mieux mais ce soir nous avons déjoué.»

Chrëscht Schartz (E. Rosport-USBC-Christnach): «Je n'ai aucun reproche à faire à mes joueuses. Perdre contre le Racing qui possède un milieu de terrain très fort ce n'est pas déshonorant. De notre côté, nous continuons de toutes nos forces à travailler.»

L'AFFICHE

Pour le compte de la treizième journée, le hasard du calendrier ne propose aucune rencontre qui pourrait modifier d’une manière notoire le classement. Mamer huitième avec 16 points qui recevra Ell neuvième avec 14 points, sera certainement un match intéressant à suivre.

Ligue 2: Hesperange fléchit

Vainqueur 1-5 sur l'E CeBra-Itzig II, Diekirch accentue son avance en tête du championnat de Ligue 2 et se rapproche incontestablement de la Ligue 1. Défait à Differdange 4-1, Hesperange se voit dorénavant distancé de sept points par le leader et perd par la même occasion sa place de second au profit du Fola facile vainqueur de Bissen sur le score de 14 à 0.

L'E. Aspelt-Remich-Bous en allant gagner 3-4 contre l'E. Pratzerthal-Grevels, concurrent direct au maintien, recolle non seulement à son adversaire au classement général, mais distance encore plus le premier relégable, Junglinster II défait à Bettembourg 3-1.

Ligue 3: Bertrange maintient la cadence

En étrillant le Fola II sur le score de 11-0, Bertange continue de briller dans le championnat de Ligue 3 et porte par la même occasion son avance de 5 à 7 points sur le deuxième l'Union Mertert-Wasserbillig qui n'a pas pu faire mieux qu'un match nul deux buts partout face à l'E. Käerjéng-Rodange. Diekirch II, troisième, et le FC Red Black Egalité 07 Pfaffenthal-Weimerskirch, quatrième, ont eux aussi glané les trois points de la victoire en l'emportant respectivement sur Ell III 2-0 et Merl-Belair 12-0. Dans le ventre mou du classement l'E. Hosingen-Norden a battu Rumelange 2-1.

A noter que Larochette II sixième avant cette journée ne s'est pas déplacé à Wiltz, ce qui permet à Wiltz de ne plus être dernier au classement.



Sur le même sujet

Mamer distance Ell, Wormeldange et Junglinster dans le sillage du Progrès
En s’imposant sur sa pelouse face à Ell sur le score de cinq buts à deux, Mamer a non seulement repoussé son adversaire du jour à cinq points, mais rebascule par la même occasion dans la première partie du classement. Quant à l’ENT Wormeldange/Munsbach/CSG et Junglinster, ces deux équipes profitent de la contre-performance de Niederkorn pour se rapprocher du podium.
Melody Laurent face à Andreia Faria. Mamer s'est imposé face au SC Ell 5-2.
Rosport se donne un peu d’air, Junglinster glisse lentement
Avec cinq points d’avance sur Niederkorn, Bettembourg reste au sommet du classement de Ligue 1 tandis que Junglinster a subi sa deuxième défaite consécutive. Dans la lutte pour le maintien, Rosport se donne un peu d’air en gagnant contre Larochette.
L'Entente Rosport/USBC/Christnach n'a pas fait dans la demi-mesure contre Larochette.
Dames: la bonne affaire pour Wincrange et Niederkorn
En l’emportant 3-0 face à l’Entente Wormeldange/Munsbach/CSG, Bettembourg renforce sa première place. Derrière le leader, ça se bouscule au portillon puisque seulement trois points séparent Niederkorn, deuxième, et Wormeldange, sixième.
L'égalisation de Wincrange à Schifflange est signée Pia Berscheid. Les Nordistes repartiront avec les trois points.