Changer d'édition

La BGL Ligue, cette terre d'accueil
Sport 2 min. 30.10.2019

La BGL Ligue, cette terre d'accueil

Le Français Maxime Deruffe (FC Differdange 03, en noir) face au Bosnien Veldin Muharemovic (Fola Esch, à dr.), scène ordinaire en BGL Ligue

La BGL Ligue, cette terre d'accueil

Le Français Maxime Deruffe (FC Differdange 03, en noir) face au Bosnien Veldin Muharemovic (Fola Esch, à dr.), scène ordinaire en BGL Ligue
Photo: Fernand Konnen
Sport 2 min. 30.10.2019

La BGL Ligue, cette terre d'accueil

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Plus d'un joueur sur deux au sein de l'élite du football luxembourgeois est un étranger. La compétition grand-ducale compte parmi les destinations les plus prisées des footballeurs de la planète.

Sur les 399 joueurs émargeant aux 14 équipes de BGL Ligue, 205 sont des étrangers, soit une majorité de 51,4%, selon les chiffres avancés par le site allemand de référence, Transfermarkt. Les Français se taillent la part du lion avec 71 ressortissants (34,6%, soit plus d'un joueur sur trois), devant les Allemands (32), puis les Belges (22) et les Portugais (21). En tout, ce sont 32 nationalités différentes qui sont représentées parmi l'élite grand-ducale. 

A noter la présence de 30 joueurs africains (Sénégal 8, Tunisie 3, Algérie 3, Cameroun 3, Cap-Vert 2, Guinée 2, Burkina Faso 2, Angola 2, Côte d'Ivoire 1, Tchad 1, Bénin 1, RD Congo 1, Guinée-Bissau 1), ainsi que de 18 représentants de l'Europe de l'Est (Bosnie 8, Monténégro 3, Macédoine du Nord 2, Pologne 1, Kosovo 1, Serbie 1, Croatie 1, Lettonie 1).

209 joueurs étrangers en 2017-2018

Sur les cinq dernières saisons, seule la levée 2017-2018 a fait mieux que cette année, avec un total de 209 joueurs étrangers, tandis que le plus faible total depuis 2015 est intervenu lors de la saison 2016-2017 avec 189 éléments étrangers.

Les joueurs français sont systématiquement les mieux représentés, devant les Allemands et les Portugais, à l'exception de cette saison où le nombre de Belges a fait un bond spectaculaire de 10 à 22 pour s'insinuer devant le Portugal (21).

Particularité: la saison 2016-2017 a connu plus de joueurs bosniens (8) et brésiliens (8) que de Belges (6), toutefois loin derrière les Portugais (25), Allemands (27) et, bien sûr, Français (65). 


LFL Fussball Ligapokal zwischen dem F91 Dudelingen und der Etzella Ettelbruck in Bissen am 20.07.2019 Ryan KLAPP ( 23 F91) und Bruno CORREIA (17 Etzella)
La BGL Ligue reprend ses droits avec de nombreuses inconnues
La saison 2019-2020, qui débute ce dimanche, s'annonce particulièrement indécise. Si quelques formations ont misé sur la continuité, le mercato a bouleversé les cadres de certaines équipes du championnat et non des moindres.

Avec ses 205 joueurs venus de l'étranger, la BGL Ligue cuvée 2019-2020 offre donc une moyenne de 14,6 éléments de nationalité non luxembourgeoise par club.

Dans une perspective internationale, sur base d'un rapport de l'Observatoire du football, ce ratio place la compétition luxembourgeoise au septième rang européen, sur la même ligne que la Premiership écossaise.

A ce petit jeu, c'est la Division 1 chypriote, où évolue notamment le Luxembourgeois Vahid Selimovic (Apollon Limassol) qui décroche la palme avec une moyenne de 17,5 joueurs étrangers par club (ils sont 12 en tout). La Serie A italienne (16,1) et la Primeira Liga portugaise (16,0) complètent le podium.

Autre donnée impressionnante pour cette saison 2019-2020, le flux migratoire de 71 Français au Luxembourg est le douzième plus important à l'échelle planétaire.

Sans surprise, c'est le passage de Brésiliens au Portugal qui occupe la tête de ce classement particulier, avec 261 joueurs dans le cas, devant les Argentins au Chili (116). Sur le plan strictement européen, ce sont les connections intra-Royaume-Uni qui tiennent le haut du panier (113 Anglais en Ecosse et 92 Anglais au Pays de Galles).


Sur le même sujet

Niederkorn cale, Pétange et le Fola en profitent
Tenu en échec par Strassen samedi (0-0), le Progrès a vu l'UTP prendre quatre points d'avance alors que le club doyen lui a ravi la deuxième place du classement à l'issue de la dixième journée de BGL Ligue.
Ken Corral (Fola 7) / Fussball, Nationaldivision, Rosport - Fola / 27.10.2019 / Rosport / Foto: Christian Kemp
Le Progrès bute sur le mur strassenois
Strassen est venu arracher un point à Niederkorn dans le premier match de la dixième journée de BGL Ligue. Le Progrès a dominé le FC UNA mais n'est pas parvenu à trouver l'ouverture (0-0). Ralph Schon a écoeuré les attaquants locaux.
Ralph Schon dégage sous la menace de Manu Françoise. Le gardien de la sélection s'est montré impeccable.
Le Titus, le Progrès et le Fola prennent le large
Le trio de tête a profité de la 9e journée de BGL Ligue pour renforcer sa position sur le podium alors que le F91 a subi un nouveau coup d'arrêt. A noter que les fortes averses de pluie de dimanche ont causé le report de trois rencontres.
Dejvid Sinani (Fola 18) Moussa Seydi (Fola 29) Achraf Drif (Fola 17) / Fussball, Nationaldivision, Neunter Spieltag, Fola - F91 / 20.10.2019 / Esch-Alzette / Foto: Christian Kemp
Le Progrès s'amuse et ridiculise son voisin
Le Progrès n'a fait qu'une bouchée de son voisin differdangeois ce samedi dans le derby communal (5-1). Un monde d'écart séparait les deux équipes jusque-là à égalité de points au classement.
Manu Françoise a envoyé Differdange au tapis. Niederkorn lui a emboîté le pas.