Changer d'édition

L'US Esch gaspille mais se qualifie aux dépens de Mondercange
Sport 2 min. 23.09.2018

L'US Esch gaspille mais se qualifie aux dépens de Mondercange

Anthony Medri et l'US Esch ont dominé les Mondercangeois mais les joueurs de PH ont oublié de tuer le suspense.

L'US Esch gaspille mais se qualifie aux dépens de Mondercange

Anthony Medri et l'US Esch ont dominé les Mondercangeois mais les joueurs de PH ont oublié de tuer le suspense.
Photo: Fernand Konnen
Sport 2 min. 23.09.2018

L'US Esch gaspille mais se qualifie aux dépens de Mondercange

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Première défaite de la saison pour Mondercange

L'US Esch a validé son ticket pour les 16es de finale de la Coupe de Luxembourg en écartant le FC Mondercange 1-0. Il s'agit de la première victoire de la saison en match officiel pour les anciens pensionnaires de BGL Ligue.

Mondercange rêvait secrètement de faire trébucher l'US Esch, à la peine en Promotion d'Honneur (2 pts en 4 matches) mais les joueurs de D1 n'ont pas eu les armes pour renverser leurs hôtes du jour dont les joueurs ont été particulièrement maladroits en zone de conclusion. Il s'en est fallu de peu pour que les Mondercangeois n'égalisent en fin de match.

Le match

Si les Monderdangeois ont montré de l'envie dès les premières minutes, ce sont les Eschois qui ont été les plus menaçants au cours de ce premier acte. Medri et Landim donnent le ton. La suite se résume à un festival d'occasions manquées par les joueurs visiteurs. La maladresse par moment, la présence de Da Silva ou encore la malchance peuvent expliquer ce manque d'efficacité. Les Mondercangeois auraient pu signer le hold-up parfait avant le repos grâce à Lukic parti en contre mais sa frappe manquait le cadre.

Le scénario de la seconde période était identique. Les joueurs de Promotion d'Honneur ne parvenaient pas à trouver la faille à plusieurs reprises. Amoakon, Medri, Landim ou encore Rodrigues ont eu la possibilité de donner l'avantage à leurs couleurs. La délivrance pour les Eschois est finalement  tombée peu avant l'heure de jeu sur une frappe à hauteur des 20 m d'Albuquerque qui a trompé Da Silva (0-1). Les Eschois auraient pu se mordre les doigts d'avoir raté autant de possibilités de buts car les Mondercangeois ont hérité de trois possibilités d'égalisation durant les cinq dernières minutes. Deux reprises de la tête de Lukic, dont une stoppée par un Eschois sur la ligne, et une tentative d'Amadei ont donné quelques sueurs froides aux visiteurs.    

L'homme du match

Dany Albuquerque. Au four et au moulin au centre de l'entrejeu des visiteurs. L'Eschois a débloqué la situation en faveur de ses couleurs. Omniprésent sur le plan offensif mais aussi en reconversion défensive, une prestation intéressante pour le n°13 eschois.

Le fait du match.

A l'instar des autres rencontres du jour, les conditions climatiques ont influencé le cours des débats. Contrôles approximatifs, trajectoires changeantes, ballons fuyants, la pratique du football était délicate.

Zarko Lukic est passé près de l'égalisation en fin de match
Zarko Lukic est passé près de l'égalisation en fin de match
Photo: Fernand Konnen

Mondercange - US Esch 0-1

Stade municipal de Mondercange, pelouse gorgée d'eau,  arbitrage de M. Sabotic assisté de MM. Quiteiro et Tavares. Une centaine de spectateurs. Mi-temps: 0-0.

Le but:  Albuquerque (52e).

Aucun carton jaune.

MONDERCANGE: Da Silva; Soares, Tchumou (65e Silvestre), Renno, Nguyen (cap), Caracciolo, Da Silva (57e Goncalves), Bucolo (57e Amadei), Sousa, Baldé, Lukic.

Joueurs non utilisés: Attab,Afoun.

Entraîneur: Angelo Fiorucci.

US ESCH: Teixeira; Ferreira, Simoes, Lopes, Vieira (cap), Albuquerque, Medri, Guerra, Amoakon (67e Kwani), Rodrigues (80e Crespo), Landim (73e Yao).

Joueurs non utilisés: Da Costa, De Almeida.

Entraîneur: Vitor Pereira.


Sur le même sujet