Changer d'édition

L'US Esch et Wiltz se rassurent, Mühlenbach en tête de la PH avec Rodange
Sport 4 min. 30.09.2018

L'US Esch et Wiltz se rassurent, Mühlenbach en tête de la PH avec Rodange

Dany Albuquerque et les Eschois viennent de signer une deuxième victoire de rang.

L'US Esch et Wiltz se rassurent, Mühlenbach en tête de la PH avec Rodange

Dany Albuquerque et les Eschois viennent de signer une deuxième victoire de rang.
Photo: Zineb Ruppert
Sport 4 min. 30.09.2018

L'US Esch et Wiltz se rassurent, Mühlenbach en tête de la PH avec Rodange

Erpeldange se donne de l’air alors que Canach et Wormeldange plongent

Bissen espérait mettre à terre l’US Esch et s’inviter sur le podium au soir de la sixième journée. L'Atert menait pourtant au repos avant de voir les visiteurs renverser la vapeur. Le partage entre Rodange et l’UN Käerjéng fait les affaires de Mühlenbach vainqueur 3-0 de Sandweiler.

Par Vincent Lommel

L’ouverture du score signée par l'inévitable Michal Mroch (20e) pouvait faire craindre le pire pour l’US Esch qui, clairement, avec un bilan de cinq points sur quinze cherche encore sa vitesse de croisière pour espérer jouer un rôle intéressant dans ce championnat. Fort de cet avantage flatté, l'Atert Bissen a fini par plier puis craquer sous la pression adverse. Avant le repos, en dix minutes à peine, un but contre son camp de Campos (32e) et un de Medri (42e) ont inversé la tendance, trompant la vigilance du gardien Bassene. L’entraîneur de l'Atert, Paul Hunnewald, attendait une réaction de ses protégés dès la reprise. Elle est arrivée… sans parvenir à rétablir la parité (1-2).

Dominer n’est pas gagner, en regard notamment de cette dernière possibilité échue au réserviste Esgaio Soares repoussée à même la ligne fatidique par un Eschois (90+2). «J’étais mécontent de la mentalité affichée lors du premier time», avoue le mentor local. «Nous étions trop laxistes dans les marquages. Esch possède du potentiel, sait jouer au football et va vite remonter au classement. Nous pouvions revendiquer une unité mais le succès adverse n’est pas volé.»

Mühlenbach premier de classe ex aequo

Programmé à 18h, le duel entre Mühlenbach et Sandweiler a tourné court. La carte rouge adressée au joueur de Sandweiler, Fortes, a influencé les débats (50e). Dans la foulée, Cosic débloquait la situation (55e) puis doublait la mise (60e). Les jeux étaient faits. Boulafhari fixait les chiffres (75e). Ce succès est synonyme de leadership en compagnie du FC Rodange, auteur d'un partage 1-1 à Käerjéng. Le choc entre deux équipes lorgnant la montée en BGL Ligue n’a pas désigné de vainqueur. Tout était dit après une demi-heure. Le Rodangeois Muric répliquant au but Diallo (1-1).

Le Swift inflige un score de forfait à Wormeldange bon dernier avec une maigre unité au compteur. La cote d’alerte est aussi atteinte à Canach qui, décidément, n’y arrive pas. La onzième place ne doit guère plaire à Olivier Ciancanelli. Georges Menster s’inquiète du troisième match sans trouver la faille pour Mamer battu à la régulière 3-0 par Wiltz (doublé de Verbist et Trindade). Mertert/Wasserbillig et Junglinster ont fait match nul (1-1).

Erpeldange s'est fait peur contre Canach

Après avoir quitté la D1, la deuxième saison en PH n’est pas la plus facile. Erpeldange est au courant. La remarque vaut pour Canach qui, à la différence notoire, venait de BGL Ligue. Le duel entre deux équipes en plein doute a tenu en haleine les spectateurs. Fonseca sur penalty (10e), Da Cunha (15e) et le même Fonseca (25e) avaient lancé les Nordistes sur une voie royale (3-0). Dos au mur, Canach par l’entremise de Lefranc (39e) et Rauen (43e) avaient relancé le suspense (3-2). Bassing (73e) avait redonné deux buts d’avance aux siens avant que Negi ne réduise l'écart (77e): 4-3.

Après un début de saison compliqué, Vitor Pereira et l'US Esch redressent la tête.
Après un début de saison compliqué, Vitor Pereira et l'US Esch redressent la tête.
Photo: Zineb Ruppert

Ils ont dit

Paul Hunnewald (entraîneur de Bissen): «Malgré la défaite, mon équipe n’a pas à rougir. Elle possède dix points au classement et gagne le respect des adversaires.»

Vitor Pereira (entraîneur de l’US Esch): «Le problème est et reste la concrétisation. On se crée beaucoup d’occasions mais mettre le cuir au fond est un problème. Il y a de la malchance mais aussi de la maladresse. Aux joueurs de travailler pour inverser la tendance. On a souffert, on a eu la trouille lors des vingt dernières minutes. C’est propre d’une équipe qui n’est pas (encore) en confiance.»

Adis Omerovic (entraîneur de Wormeldange): «On a bien débuté le match et nous nous sommes procurés deux belles possibilités sans parvenir à les concrétiser. Ensuite, mes joueurs ont payé l’addition. Quelle naïveté. Je remercie mon gardien sans quoi l’addition aurait été plus salée.»

Johann Bourgadel (entraîneur de Junglinster): «On a souffert contre cette belle équipe de Mertert qui a eu la maîtrise et nous les occasions. Le score de parité est logique. Sans discussion, notre adversaire du jour est le plus "beau" rencontré depuis le début de saison.»

Le point

Bissen - US Esch 1-2

Swift - Wormeldange 5-0

Wiltz - Mamer 3-0

Rodange - Käerjéng 1-1

Mertert-Wasserbillig - Junglinster 1-1

Canach - Erpeldange 3-4

Mühlenbach - Sandweiler 3-0


Le programme de la 7e journée

Dimanche 7 octobre à 16h

Mühlenbach - Bissen

Sandweiler  - Canach

Erpeldange  Merttert-Wasserbillig

Junglinster - Rodange

Mamer - Swift

Wormeldange - US Esch

Dimanche à 18h: Käerjéng - Wiltz


Sur le même sujet

Rodange à la régulière, Wiltz sombre à Käerjéng
En visite à Junglinster, Rodange a débloqué la situation par Diakhaby. Lacour a rassuré ses couleurs (2-0, 83e). Vainqueur 3-2 de Bissen, Mühlenbach conserve son leadership avec Rodange. Mertert/Wasserbillig est là. Mamer plonge.
Football Promotion d'honneur stade FC jeunesse junglister 07/10/2018 fotos:Zineb Ruppert-Maghraoui
Rodange et le Swift se font peur, Junglinster monte sur le podium
Le promu wormeldangeois espérait débloquer son compteur à l’occasion de la quatrième journée. C’est manqué. Une «Madjer» de De Sousa (55e) suffit au bonheur du FCR 91. Battus, Wormeldange et Erpeldange occupent les deux derniers sièges. Le Swift a joué avec le feu contre Bissen.
David Fleurival et Daniel Marques / Football Promotion d'Honneur, Luxembourg  / Journée 4 /  Saison 2018-2019 / 16.09.2018 / FC Rodange 91 - Koeppchen Wormeldange / Stade Jos Philippart, Rodange / Photo : Michel Dell’Aiera
PH: Mamer retrouve le sourire, Bissen sur le podium
Battu à deux reprises, Mamer a décroché un premier succès, 3-0 contre Canach. Un résultat inespéré! Troisième défaite de rang pour Wormeldange bon dernier de classe alors que Rodange a fait le job à l’US Esch.
Rodrigues Ribeiro Rodrigo (3 jeunesse Canach) - Federspiel Mike (gardien fc Mamer) 
promotion d honneur /  3 eme journée / saison 2018-2019 / 02-09-2018 / FC MAMER 32 - JEUNESSE CANACH / stade municipale de Mamer
photo : Vincent Lescaut
Käerjéng et Mühlenbach répondent présents
En déplacement à Sandweiler, l’UN Käerjéng s’impose 2-0 grâce à Skrijelj et Hornuss. Une victoire logique. Mühlenbach a pris la mesure de Mamer (3-0). Le FC Mamer et Wormeldange sont derniers de classe.
Maxime Coulibaly Do (Sandweiler, en bleu) à la lutte avec Julien Hornuss (Kaäerjéng), l'UNK a pris la mesure de son hôte dimanche.