Changer d'édition

L'OM rate son retour, Coman enflamme le Bayern
Sport 3 min. 22.10.2020

L'OM rate son retour, Coman enflamme le Bayern

Le Français du Bayern Kingsley Coman (en rouge) trompe le portier slovène de l'Atlético Madrid Jan Oblak

L'OM rate son retour, Coman enflamme le Bayern

Le Français du Bayern Kingsley Coman (en rouge) trompe le portier slovène de l'Atlético Madrid Jan Oblak
Photo: AFP
Sport 3 min. 22.10.2020

L'OM rate son retour, Coman enflamme le Bayern

De retour en C1 après sept ans d'absence, Marseille a été battu sur le fil par l'Olympiakos (0-1). De son côté, le tenant du titre munichois a pris un départ admirable avec l'impérial Kingsley Coman, tandis que le Real Madrid a sombré d'entrée face au Shaktar Donetsk.

(AFP) - Après un septennat sans C1, l'OM a renoué avec son passé européen dans la douleur. Incapables de marquer au Pirée, les Phocéens ont connu le pire des sorts: un but encaissé dans le temps additionnel par le remplaçant Ahmed Hassan (90+1) sur un centre de Mathieu Valbuena. Le milieu de 36 ans, ancienne idole de l'OM (2006-2014), n'est pas le seul à avoir tourmenté les Phocéens, même s'il a contraint Steve Mandanda à une parade réflexe (71e). La défense française a beaucoup souffert en seconde période, avec un but (52e) invalidé après l'assistance vidéo et un poteau sortant (69e), notamment.

Dans le huis clos du stade Karaïskaki, dans la périphérie d'Athènes, les Marseillais n'ont pas réussi à convertir une entame de match plutôt réussie, avec des opportunités de Florian Thauvin (32e) et Dimitri Payet (34e). Les trois points de la victoire auraient pu venir des pieds de Benedetto mais l'Argentin, inefficace en ce début de saison, a manqué son duel face au gardien (46e).

Mathieu Valbuena (en rouge et blanc) a avoué avoir eu un pincement au coeur en affrontant son ancien club (2006-2014), l'OM
Mathieu Valbuena (en rouge et blanc) a avoué avoir eu un pincement au coeur en affrontant son ancien club (2006-2014), l'OM
Photo: AFP

Sept ans après la calamiteuse saison 2013-2014 (zéro point en six matches), les retrouvailles en C1 sont douloureuses pour les Marseillais qui recevront dès mardi l'épouvantail Manchester City, leader du groupe C après son succès contre Porto (3-1).

Cinquante-neuf jours après le but du sacre, à Lisbonne contre le Paris SG, l'ailier français Kingsley Coman a lancé la nouvelle campagne européenne du Bayern d'un doublé (28e et 72e) et d'une passe décisive pour Leon Goretzka (41e). Il n'en fallait pas plus à l'ogre allemand pour dévorer l'Atlético Madrid de Luis Suarez (4-0). Le Pistolero uruguayen, mordu 8-2 par les Bavarois en quart de finale de l'édition précédente avec le Barça, n'a pas obtenu la revanche escomptée sous ses nouvelles couleurs.

Faux départ pour le Real Madrid du Portugais Eder Militao (à dr., en blanc), battu (2-3) par le Shakhtar Donetsk du Brésilien Tete
Faux départ pour le Real Madrid du Portugais Eder Militao (à dr., en blanc), battu (2-3) par le Shakhtar Donetsk du Brésilien Tete
Photo: AFP

Après cette entame réussie, le Bayern de Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Corentin Tolisso (buteur à la 66e) et Coman, tous titulaires au coup d'envoi, s'empare seul de la tête du groupe A devant Salzbourg et le Lokomotiv Moscou. Les Autrichiens et les Russes ont livré un joli combat (2-2), sans parvenir à infliger de K.-O.

Le Real Madrid de Zinédine Zidane, sacré en 2016, 2017 et 2018, a raté son entrée dans les grandes largeurs! Sa défense a sombré comme à Cadix (1-0) samedi et comme à City en 8e de finale en août (défaite 2-1), où Raphaël Varane a vécu un calvaire. Auteur d'un but contre son camp (33e, 0-2), le champion du monde français a encore vécu une soirée sombre dans le petit stade Alfredo-Di Stéfano de Valdebebas, dans la banlieue nord de Madrid.

En égalisant dans les derniers instants, le Belge Romelu Lukaku a offert le match nul (2-2) à l'Inter Milan face au Borussia Mönchengladbach
En égalisant dans les derniers instants, le Belge Romelu Lukaku a offert le match nul (2-2) à l'Inter Milan face au Borussia Mönchengladbach
Photo: AFP

Sans le capitaine Sergio Ramos (genou), les fondations de la «Maison blanche» se sont effondrées sous les coups de Mateus Tetê (29e) et Manor Solomon (42e). Luka Modric (54e) et Vinicius (59e) ont entretenu l'espoir face à une équipe ukrainienne diminuée par une multitude d'absences, ainsi que Federico Valverde mais son but dans le temps additionnel a été invalidé. La réaction des Madrilènes ne devra pas tarder. Ils se rendent samedi en terre ennemie pour disputer le premier «Clasico» de la saison au Camp Nou avant de voyager en Allemagne mardi pour défier Mönchengladbach, rattrapé in extremis mercredi par l'Inter Milan (2-2) du double buteur Romelu Lukaku.

Champion d'Europe en 2019, Liverpool a débuté son opération reconquête avec un brin de réussite sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam (1-0). Le défenseur international argentin Nicolas Tagliafico a catapulté dans son propre but une frappe ratée de Sadio Mané, l'attaquant sénégalais des Reds. Derrière, la défense des champions d'Angleterre a tenu le coup malgré les absences sur blessure du gardien titulaire Alisson, du latéral Alex Oxlade-Chamberlain et du défenseur central Virgil van Dijk, gravement touché à un genou samedi contre Everton (2-2).

Trent Alexander-Arnold (à g., Liverpool) tente de déborder Ryan Gravenberch (Ajax)
Trent Alexander-Arnold (à g., Liverpool) tente de déborder Ryan Gravenberch (Ajax)
Photo: AFP

Dans l'autre rencontre du groupe, l'Atalanta Bergame a puni les novices de Midtjylland (4-0), qualifiés pour la première fois de leur histoire via les barrages. Sous la pluie, les Danois ont été douchés avant la pause par le trident offensif de la «Dea»: Duvan Zapata (26e), Alejandro Gomez (36e) et Luis Muriel (42e). Mardi, la vague pourrait être encore plus haute à Anfield...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un grand doute plane au-dessus du Bayern
L'affiche de la soirée de mercredi, en Ligue des champions, entre le Bayern Munich et l'Atlético Madrid est en suspens après le test positif au covid-19 de l'attaquant munichois Serge Gnabry. Sept ans après, Marseille célèbre son grand retour face à l'Olympiakos.
ARCHIV - 04.10.2020, Bayern, München: Fußball: Bundesliga, Bayern München - Hertha BSC, 3. Spieltag in der Allianz Arena. Serge Gnabry von München zieht auf dem Platz sein trikot hoch. Der deutsche Fußball-Nationalspieler Serge Gnabry vom FC Bayern ist positiv auf das Coronavirus getestet worden. Das gab der Rekordmeister am Dienstagabend bekannt. (Wiederholung mit verändertem Bildausschnitt) Foto: Sven Hoppe/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Rashford encore bourreau du PSG, le Barça se retrouve
L'attaquant de Manchester United a terrassé le vice-champion d'Europe mardi (1-2) en ouverture de la Ligue des champions. Une compétition où Lionel Messi et son club catalan ont à nouveau brillé en écrasant les Hongrois de Ferencvaros 5-1.
Manchester United's English Forward Marcus Rashford celebrates after scoring a goal  during the UEFA Europa League Group H first-leg football match between Paris Saint-Germain (PSG) and Manchester United at the Parc des Princes stadium in Paris on October 20, 2020. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
Le Paris SG à l'épreuve des Red Devils
Le PSG retrouve ce mardi la Ligue des champions, un mois et demi après avoir perdu en finale, avec un choc explosif contre Manchester United à l'heure du couvre-feu (21h). L'autre choc de la soirée mettra aux prises Chelsea au FC Séville.
Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe (L) scores a goal during the French L1 football match between Nimes (NO) and Paris Saint Germain (PSG) at the Costieres Stadium in Nimes, southern France, on October 16, 2020. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
Le collectif du Bayern face à l'inexpérience du PSG
Manuel Neuer a remporté sa deuxième Ligue des champions, le Bayern Munich sa sixième, grâce à une grande force collective face à un Paris SG qui a semblé dépassé par l'événement, à l'image de Thilo Kehrer et Leandro Paredes, dimanche à Lisbonne.
Bayern Munich players celebrate with the trophy after the UEFA Champions League final football match between Paris Saint-Germain and Bayern Munich at the Luz stadium in Lisbon on August 23, 2020. (Photo by LLUIS GENE / POOL / AFP)
Cinq mois plus tard, le retour de la Ligue des Champions
Avant le «Final 8» de Lisbonne à partir du 12 août, Lyon peut faire chuter vendredi la Juventus de Cristiano Ronaldo, alors que d'autres géants de l'épreuve, Zinedine Zidane et le Real Madrid, sont en grand danger face à Manchester City.
Lyon's players jog during a training session at the Juventus stadium in Turin on August 6, 2020 on the eve of the UEFA Champions League football match Juventus vs Olympique Lyonnais, played behind closed doors due to the spread of the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. (Photo by Miguel MEDINA / AFP)