Changer d'édition

L'interview décalée de...: Kevin Leite (Mondercange): «Un joueur m'a fait l'amour avec le ballon»
Kevin Leite (en rouge et noir) aurait aimé avoir la vie de David Beckham

L'interview décalée de...: Kevin Leite (Mondercange): «Un joueur m'a fait l'amour avec le ballon»

Photo: Fernand Konnen
Kevin Leite (en rouge et noir) aurait aimé avoir la vie de David Beckham
Sport 3 min. 27.04.2016

L'interview décalée de...: Kevin Leite (Mondercange): «Un joueur m'a fait l'amour avec le ballon»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
L’interview décalée de la semaine nous emmène du côté du FC Mondercange et plus précisément à la rencontre de Kevin Leite, défenseur au FCM depuis 2014.

L’interview décalée de la semaine nous emmène du côté du FC Mondercange et plus précisément à la rencontre de Kevin Leite, défenseur au FCM depuis 2014.

  • Alors Kevin, bien remis des émotions du match de dimanche dernier face au Swift (3-3) ?

On va dire que c'était un match un peu fou! On prend un but après trois minutes, puis on revient tout de suite à 1-1, et alors on se dit qu’on est bien mentalement et on prend un deuxième but tout de suite après. Dans la foulée, on rate un penalty, et eux, avec un joueur expulsé, ils arrivent encore à marquer à dix contre onze, alors que nous, on doit courir après le score…

  • David Beckham occupe une bonne place sur ton profil Facebook, mais les puristes se demandent pourquoi une photo du Spice Boy sous le maillot du PSG?

Non, le PSG cela ne veut rien dire (rires). C’est plus pour Beckham en lui-même, j’ai toujours été fan de lui, mais dans tous les aspects de sa vie. Comme joueur, comme entrepreneur, à tous les niveaux, il a réussi, même dans la mode, il a tout! Il est marié avec sa femme Victoria depuis longtemps maintenant. J’aurais aimé avoir sa vie, c’est mon idole.

  • Et à ton poste de défenseur, quel joueur te fait rêver?

A mon poste, il y a beaucoup de joueurs que j’apprécie. Il y a Dani Alves, qui aime monter dans son couloir, un peu comme moi. Je suis arrière-droit, mais je préfère évoluer un cran plus haut, et lui c’est pratiquement ce qu’il fait en match, il est plus milieu droit que défenseur.

  • Depuis quand fais-tu de la moto?
  • Cela fait maintenant trois ans que j’ai passé le permis moto. J’ai dû rouler deux ans avec une petite moto bridée. Et maintenant, depuis un an, j’ai une Yamaha R6, c’est une bête!
  • Quelle est la chose que tu détestes dans le football?

Les faux-culs qui vont chez l’entraîneur tous les jours pour parler une heure avec lui. Et à la fin, ils ont leur place dans le onze de base parce que ce sont des lèche-culs.

  • Tu en a déjà rencontré dans ta carrière?

Oui, ça m’est arrivé. Il y en a toujours deux ou trois dans un club, c’est dans leurs gênes, c’est comme ça. Je ne dis pas qu’ils ne le méritent pas, parfois ils le méritent même. Ici au Luxembourg, si tu es bien avec l’entraîneur, tu joues, c’est malheureux à dire, mais c’est comme ça.

  • A Mondercange aussi?

Non, et c'est tant mieux! Notre coach a ses idées, qu’il ait tort ou non, on ne discute pas. Il ne laisse personne contester ses décisions, il fait à sa manière et basta. Il agit pour le bien du groupe.

  • Qui t’accompagne le plus souvent pour tes sorties en boîte de nuit?

Des copains, mais pas du milieu du football. J’ai un très bon ami depuis une dizaine d’années et 90% des sorties que je fais, c’est avec lui. C’est mon meilleur ami, on s’entend très bien, on roule à moto ensemble aussi.

  • Plutôt vodka ou whisky lors en soirée?

Vodka. Je ne suis pas très porté sur les alcools forts, mais à choisir, je prends plutôt la vodka que le whisky.

  • Et pour la suite, blondes ou brunes?

Brunes! Je ne peux pas dire le contraire, sinon ma copine va me tuer (rires).

  • Qui est le plus grincheux dans le vestiaire du FCM?

Je vais dire Maxime Courtray de Pradel, il a toujours un mot à dire!

  • Imaginons que tu arrives dans une soirée karaoké, quelle chanson choisirais-tu d’interpréter?

Il ne vaut mieux pas que je chante! Quand je commence à chanter, ma copine me dit tout de suite de me taire, parce que moi et l’anglais, ça fait mal aux oreilles.

  • Quel a été ton plus grand moment de honte sur un terrain?

C’était avec l’équipe nationale, mais je ne me rappelle plus contre qui c’était. Le match se jouait au Thillenberg encore, et un joueur adverse m’avait fait l’amour avec le ballon, j’avais pris deux petits ponts et je ne savais plus ou me mettre. Le coach m’a même sorti à la quarantième minute.


Sur le même sujet

Grevels inverse la tendance et fête sa promotion
Mener au score via un but de Zeimes (44e) n’aura servi à rien pour le pensionnaire de D2, Munsbach. Après une entame timide, Grevels a sorti les crocs (2-1). Un succès mérité synonyme de montée en D2.
La joie des joueurs de l'Excelsior Grevels.
Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2