Changer d'édition

L'Espagne treize ans après, la France en bronze
Sport 2 min. 15.09.2019

L'Espagne treize ans après, la France en bronze

Le pivot Marc Gasol a réussi un fabuleux doublé après avoir remporté la bague des champions de NBA avec les Toronto Raptors il y a trois mois.

L'Espagne treize ans après, la France en bronze

Le pivot Marc Gasol a réussi un fabuleux doublé après avoir remporté la bague des champions de NBA avec les Toronto Raptors il y a trois mois.
Photo: AFP
Sport 2 min. 15.09.2019

L'Espagne treize ans après, la France en bronze

Les Espagnols sont devenus champions du monde de basket pour la deuxième fois, treize ans après leur premier titre, en balayant les Argentins, 95 à 75, dimanche à Pékin.A l'arraché, la France a pris le bronze.

(AFP) -  Ce titre conforte l'Espagne comme deuxième nation du monde, dans le contexte particulier du basket où les États-Unis ont toujours été imbattables lorsqu'ils ont envoyé les meilleurs joueurs de la NBA. Ce n'était pas le cas cette année et ils ont échoué dès les quarts de finale contre la France. 

En plus de ses deux titres mondiaux, la sélection ibérique a récolté trois médailles d'or européennes (2009, 2011, 2015) et trois médailles olympiques, dont deux d'argent. Leur seul grand échec depuis plus de dix ans date du précédent Mondial en 2014, paradoxalement devant leur public, lorsqu'ils avaient perdu en quarts.

C'est dans le même palais des sports de Wukesong que les Espagnols avaient longtemps résisté à Kobe Bryant et LeBron James, entre autres stars, en finale des JO 2008 (118-107), dans un match considéré comme le plus beau de l'histoire du basket Fiba. 

Une finale sans suspense

 Trois des acteurs de cet événement étaient encore là dimanche, le meneur Ricky Rubio (17 ans à l'époque), l'ailier Rudy Fernandez et le pivot Marc Gasol, les deux derniers ayant aussi été champions du monde en 2006 à Tokyo. Mais la finale du Mondial n'a pas eu du tout la même intensité.

Invaincus en huit matches, les Espagnols se sont vite détachés (+9 après un quart-temps, +12 à la pause) en déroulant leur jeu collectif, comme le montre le partage de la marque en fin de rencontre: Rubio, élu MVP du tournoi, a été le meilleur scoreur avec 20 points, mais cinq autres joueurs ont ajouté plus de 11 points chacun, dont l'autre meneur Sergio Llull (15). 

Jamais inquiétés, ils ont navigué avec une avance d'environ vingt points pendant le troisième quart-temps et ont toujours gardé une marge d'au moins douze longueurs dans le dernier acte. L'entraîneur Sergio Scariolo (un Italien) a même pu se payer le luxe de finir la rencontre avec sur le parquet les joueurs qu'il avait le moins utilisés pendant le tournoi.  

La médaille de l'orgueil pour les Bleus

Les Français ont su trouver l'énergie pour remonter un retard de 15 points face à l'Australie et arracher la médaille de bronze, 67 à 59, atténuant ainsi la déception de ne pas jouer la finale. 

Les Bleus rapportent en France une médaille de la même couleur qu'il y a cinq ans, pas celle dont il rêvait après leur exploit contre les États-Unis en quart de finale. C'est la septième médaille internationale du XXIe siècle pour le basket français, qui conforte sa place parmi les nations majeures.

Nicolas Batum et les Bleus ont réussi à se remobiliser après la terrible désillusion de l'avant-veille face à l'Argentine.
Nicolas Batum et les Bleus ont réussi à se remobiliser après la terrible désillusion de l'avant-veille face à l'Argentine.
Photo: AFP

 C'est la première depuis l'arrêt de Tony Parker (qui était présent dans les tribunes du palais des sports de Wukeson) après les Jeux de 2016. La précédente, en bronze également, datait de l'Euro 2015 dans l'Hexagone. 


Sur le même sujet

Clap de fin pour Tony Parker
Dix-huit saisons en NBA, quatre titres de champion, un Euro avec la France et une réputation solidement ancrée de meilleur joueur de l'histoire du basket français: à 37 ans, Tony Parker a annoncé lundi qu'il prenait sa retraite sportive.
C'est via Twitter que Tony Parker a annoncé sa retraite sportive ce lundi.
Basket: Euro-2015: la reconquista espagnole
Détrônée en 2013, l'Espagne a reconquis son titre de championne d'Europe de basket en écrasant la Lituanie 80 à 63 dans une finale sans suspense, dimanche à Villeneuve-d'Ascq. La France termine troisième après son succès 81-68 contre la Serbie.
Tombeurs de la France en demi-finale, les Espagnols ont écrasé la Lituanie dimanche en finale (80-63).