Changer d'édition

L'aventure commence à Chypre
Sport 4 min. 19.09.2019

L'aventure commence à Chypre

Bertrand Crasson au centre du terrain. Moins de dix jours après son arrivée, le Belge dirigera l'équipe dudelangeoise ce jeudi soir à Nicosie.

L'aventure commence à Chypre

Bertrand Crasson au centre du terrain. Moins de dix jours après son arrivée, le Belge dirigera l'équipe dudelangeoise ce jeudi soir à Nicosie.
Photo: Sakispress
Sport 4 min. 19.09.2019

L'aventure commence à Chypre

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Fragilisé par le départ de son entraîneur, Emilio Ferrera en début de semaine, le F91 Dudelange entame ce jeudi (18h55) en déplacement à l'APOEL Nicosie sa seconde campagne d'affilée dans les poules de l'Europa League.

Dans une poule A de l'Europa League qui comprend aussi le FC Séville et les Azéris du FK Qarabag, le F91 Dudelange ouvre les hostilités ce jeudi à 18h55 chez les champions de Chypre de l'APOEL Nicosie.

La défaite honteuse (1-0) encourue samedi en championnat à Hostert a coûté son poste au technicien belge Emilio Ferrera, en poste depuis le début de saison. C'est donc sous la houlette de Bertrand Crasson (47 ans), à peine débarqué dans la Forge du Sud depuis une semaine et déjà bombardé entraîneur en chef - intérimaire certes - sur la scène continentale, que les ouailles du président Schumacher s'ébroueront sur l'île d'Aphrodite.

«Rebondir après Hostert», tel est le leitmotiv de l'ancien Anderlechtois qui préfère parler du jeu et de sport que s'épancher sur les coulisses et les bruits de couloir. «Pouvoir jouer ces poules est un cadeau pour tout le monde», ajoute celui que l'on surnomme «Berre».

Un groupe peut se former en cas de résultat

Lorsqu'il se plonge dans le débat de ce jeudi, Crasson affirme que «contre l'APOEL, rien ne nous sera impossible même si je ne demanderai pas l'impossible aux joueurs. Le message est clair: "profitez de ce moment, peu de gens ont la chance d'en vivre de pareil! Libérez-vous! Jouez au foot comme vous savez le faire!"»

Même si le Belge a conscience que «pour faire un résultat, il faudra une très grosse performance», il croit qu'«un groupe peut se former en cas de résultat» et que «peut-être quelque chose va-t-il se passer et qu'on pourra oublier notre mauvais début de championnat.» Il devra se passer de Ricky Delgado et Toni Luisi, tous deux blessés. 

Dudelange - Apoel Nicosie en 2017 (0-1). Mickaël Garos au ballon, sous les yeux de Dominik Stolz (n°21)
Dudelange - Apoel Nicosie en 2017 (0-1). Mickaël Garos au ballon, sous les yeux de Dominik Stolz (n°21)
Photo: Fernand Konnen

S'il consulte les archives du F91 Dudelange, Crasson ne manquera pas de relever que l'APOEL Nicosie est une vieille connaissance du club, qu'il avait dominé deux fois 1-0 au 2e tour préliminaire de la C1 en 2017.  

L'APOEL Nicosie est un ténor du championnat chypriote, avec ses 28 titres de champion (dont le dernier en 2018-2019) et ses 21 coupes nationales. Le club fondé en 1926 se produit au GPS Stadium, d'une capacité de 22.859 places. Il totalise près de 200 matches de Coupes d'Europe depuis 1963. 

«L'APOEL n'est ni le Real Madrid, ni le FC Barcelone»

Eliminé cette année en barrage de la Ligue des champions par l'Ajax Amsterdam, le club des Grecs de la capitale chypriote a réalisé sa meilleure campagne continentale en 2011-2012, lorsqu'il avait atteint les quarts de finale de la C1. 

L'entraîneur est un certain Thomas Doll (53 ans), ex-international allemand (18 sélections) et est-allemand (32 sélections), en poste depuis le 8 août à Nicosie. S'il déclare que son équipe «n'est ni le Real Madrid, ni le FC Barcelone», sûr que le coach teuton, qui connaît Bertrand Crasson pour l'avoir affronté sur le terrain lors d'un Allemagne - Belgique en 1991 à Hanovre, compte sur sa star... jordanienne Musa Al-Taamari (22 ans) pour faire la différence.

Le coach allemand de l'APOEL, Thomas Doll compte sur sa star jordanienne Musa Al-Taamari pour faire la différence
Le coach allemand de l'APOEL, Thomas Doll compte sur sa star jordanienne Musa Al-Taamari pour faire la différence
Photo: Sakispress

Enfin, rappelons que si la qualification au forceps contre les Arméniens du FC Ararat-Armenia avait ramené 2,92 millions d'euros aux caisses dudelangeoises, chaque point pris en poule vaudra 190.000 euros, tandis qu'une victoire rapportera 570.000 euros.

Le onze de départ possible

Joubert; Bouchouari, Schnell, Cools, Kirsch; Morren (ou Garos), Pokar, Bernier; Klapp, Sinani, Stolz.

Le programme du F91 dans la poule A

19 septembre à 18h55: APOEL Nicosie - F91 Dudelange

3 octobre à 21 heures: F91 Dudelange - FK Qarabag

24 octobre à 21 heures: FC Séville - F91 Dudelange

7 novembre à 18h55: F91 Dudelange - FC Séville

28 novembre à 21 heures: F91 Dudelange - APOEL Nicosie

12 décembre à 18h55: FK Qarabag - F91 Dudelange

 


Sur le même sujet

Ferrera évincé à Dudelange, Crasson intérimaire
Un triste bilan de quatre points sur quinze en BGL Ligue aura eu raison d'Emilio Ferrera à la tête du F91 Dudelange. Trois mois après son arrivée dans la Forge du Sud, le Belge de 52 ans prend la porte de sortie. Un autre Belge, Bertrand Crasson assurera l'intérim.
Emilio Ferrera n'aura tenu que trois mois à la tête du F91 Dudelange
Le Progrès reprend les commandes
A la faveur de son court succès sur Rodange (1-0), lundi soir, Niederkorn a repris la tête du classement de BGL Ligue à la faveur d'un meilleur goal-average que Differdange, vainqueur dimanche à Muhlenbach (2-0) et nanti aussi de 16 points en six matches de championnat.
Crasson nouvel adjoint de Ferrera à Dudelange
Le F91 Dudelange, champion du Luxembourg en titre et qualifié pour les prochaines poules de l'Europa League, a trouvé un successeur à Henri Bossi, entraîneur adjoint démissionnaire le 25 août: le Belge Bertrand Crasson, âgé de 47 ans.
L'ancien international belge Bertrand Crasson est le nouvel adjoint d'Emilio Ferrera à Dudelange
Le F91 Dudelange décroche le pactole
La qualification du club de la Forge du Sud pour la phase des poules de l'Europa League vaut au champion du Luxembourg une prime de participation de 2,92 millions d'euros de la part de l'UEFA.
Danel Sinani n'est pas (encore?) sur le toit de l'Europe, mais la qualification dudelangeoise va rapporter gros au club
Le F91 Dudelange vainqueur au bout du suspense
C'est au bout d'une insoutenable séance de tirs au but que le F91 Dudelange a décroché sa qualification, la seconde consécutive, pour les poules de l'Europa League, jeudi au stade Josy Barthel face au FC Ararat-Armenia.
Jonathan Joubert (Düdelingen – 1) - Tom Schnell (Düdelingen - 5) / Fussball, Europa League Qualifikationsrunde, Rückspiel, Saison 2019-2020 / 29.08.2019 / F91 Düdelingen – FC Ararat-Armenia / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Le F91 Dudelange veut faire bégayer l'Histoire
Battu 2-1 en barrage aller la semaine passée, le F91 Dudelange doit l'emporter 1-0 ou par deux buts d'écart face aux Arméniens du FC Ararat-Armenia ce jeudi (20h) au stade Josy Barthel pour jouer à nouveau les poules de l'Europa League.
Ryan Klapp (en blanc, devant Metin Karayer, du Progrès) et les Dudelangeois sont focalisés sur leur objectif européen