Changer d'édition

L'ALAD annonce une année 2019 sans cas de dopage
Sport 2 min. 07.02.2020

L'ALAD annonce une année 2019 sans cas de dopage

230 contrôles ont été effectués au cours des douze derniers mois.

L'ALAD annonce une année 2019 sans cas de dopage

230 contrôles ont été effectués au cours des douze derniers mois.
Photo: AFP
Sport 2 min. 07.02.2020

L'ALAD annonce une année 2019 sans cas de dopage

L'Agence luxembourgeoise antidopage (ALAD) vient de dresser le bilan de ses contrôles pour les douze derniers mois. Pour la deuxième année consécutive, les résultats ont été négatifs.

(ER) -  Les douze derniers mois de l'ALAD ont été particulièrement calmes. Sur les 230 contrôles effectués en 2019, 228 analyses se sont révélées négatives. Les deux derniers cas en suspens concernent deux athlètes étrangers dont la  gestion de leurs résultats est toujours en cours.

Sans surprise ce sont les sportifs luxembourgeois qui ont été particulièrement suivis, 22 contrôles ont même été réalisés à l'étranger sur demande de l'ALAD.   

Ce sont les contrôles urinaires qui ont été les plus nombreux: 208 alors que 43 contrôles comportaient des prélèvements urinaires et sanguins. C'est principalement en compétition que les contrôles se sont produits: 149 dont 51 de façon inopinée. Huit contrôles sanguins supplémentaires ont même été réalisés dans le cadre du passeport hématologique.


Dan Kersch / JPEE Montenegro, Rundgang Athletendorf und Pressekonferenz / Budva / 27.05.2019 / Foto: Christian Kemp
Dan Kersch entre officiellement à l'AMA
Le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a procédé à la désignation officielle du ministre des Sports comme représentant européen au Comité exécutif de l’Agence Mondiale Antidopage pour la période 2020-2021.

Enfin pour 57 contrôles, la gestion des résultats est revenue à la fédération internationale puisque la compétition entrait en ligne de compte dans le calendrier d'une fédération internationale.  

Des résultats qui devraient rassurer le ministre des Sports Dan Kersch qui a récemment intégré, en tant que membre européen, le Comité exécutif (ComEx) de l'Agence mondiale antidopage (AMA) pour la période 2020-2021.   

Une année 2017 compliquée

Enfin, cinq contrôles se sont soldés par un «no show». Les athlètes n'étaient pas à l'endroit indiqué comme ils l'avaient signalé dans le système de localisation ADAMS. Pour rappel, un sportif est sanctionné quand il totalise trois «no-show» sur douze mois. Ce qui n'était pas le cas au cours de l'année 2019.  


60 Fussball Hinspiel in der zweiten Qualifikationsrunde der Europa League zwischen dem Progres Niederkorn und AEL Limassol in Oberkorn am 13.07.2017 Emmanuel FRANCOISE (14 PN)
«Affaire Françoise»: L'appel jugé irrecevable pour une signature manquante
Ce vendredi, le Conseil supérieur de discipline contre le dopage a déclaré que le recours était irrecevable dans le cas d'Emmanuel Françoise, l'ex-joueur du CS Fola Esch. C'est une erreur de forme, dans le cas présent une signature manquante, qui en est la cause.

Par rapport à 2018, l'ALAD a procédé à 28 contrôles supplémentaires (202) pour un résultat identique. Par contre l'année 2017 avait été plus tumultueuse, des substances interdites s'étaient retrouvées dans les analyses de quatre sportifs : la basketteuse de l'Amicale Alexandra Williams, le cycliste croate Matija Kvasina, l'athlète grec Panagiotis Andreadis et le footballeur français Emmanuel Françoise. 


Sur le même sujet