Changer d'édition

Küchling succédera à Leogrande au Syra Mensdorf
Sport 15.04.2019

Küchling succédera à Leogrande au Syra Mensdorf

Jan Küchling a son regard tourné vers Mensdorf. Biwer, c'est déjà dans le rétro.

Küchling succédera à Leogrande au Syra Mensdorf

Jan Küchling a son regard tourné vers Mensdorf. Biwer, c'est déjà dans le rétro.
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 15.04.2019

Küchling succédera à Leogrande au Syra Mensdorf

En quête d'un nouveau défi, Claude Leogrande quittera le Syra Mensdorf en fin de saison. C’est Jan Küchling, ancien entraîneur de Biwer, passé entre autres par Trèves et Hesperange pendant sa carrière de joueur, qui reprendra le flambeau.

 (AF). Au FC Syra Mensdorf, une page se tourne. Son emblématique entraîneur qui, lors de ses deux passages, a à chaque fois amené le Syra Mensdorf en Division 1, va passer la main en fin de saison. Outre des résultats sportifs probants, c’est également la gestion extrasportive qui plaisait à Nico Walentiny, le président du Syra: «Avec Claude Leogrande, nous avons un entraîneur que nous aimons bien et qui fait en sorte de garder une bonne atmosphère au sein du club. (…) Mais après ces trois ans, nous pensons qu'un nouvel entraîneur peut nous donner une nouvelle impulsion. J'espère qu’à l'avenir, nous allons nous stabiliser en Division 1. C'est en tout cas notre objectif à moyen terme.»

Le choix de Jan Küchling s’est fait sur plusieurs critères, dont le prépondérant était certainement son expérience du football. Il a déjà évolué en Ligue régionale sud pour le compte de l'Eintracht Trèves et du SC Feucht. Il a également disputé 15 minutes pour le compte de Kutzhof contre le Borussia Mönchengladbach en coupe d’Allemagne. De surcroît, il est passé en BGL Ligue et en Promotion d’Honneur sous le maillot respectif d’Hesperange et de Mertert-Wasserbillig. C’est également dans le domaine du sport qu’il a fait ses études.

Le projet du Syra Mensdorf sera d’offrir une scène intéressante aux joueurs du cru. «Notre politique consiste à avoir des joueurs de notre région, qu'on connaît et qui vont bien ensemble», expliquait Nico Walentiny avant de continuer: «Nous voulons préparer le terrain pour nos jeunes, car certaines de nos équipes présentent des aptitudes remarquables. Nous voulons que l'équipe fanion évolue à un niveau intéressant pour qu'ils puissent rester chez nous. Je souhaite que notre équipe puisse jouer dans la première partie de tableau en Division 1 dans les années à venir.» 


Sur le même sujet

Promotion d'Honneur: Beggen: entre fatalisme et reconstruction
Mathématiquement condamné à un retour en Division 1 deux ans après l'avoir quittée, l'Avenir Beggen a connu ce dimanche une dix-huitième défaite cette saison sur la pelouse de Sandweiler (4-1). La parole aux joueurs, dirigeants et sympathisants des Canaris.
Luc Wolff parle de reconstruction, mais Beggen se relèvera-t-il?