Changer d'édition

Koray Ozcan (Mondorf): «On peut créer une surprise»
Sport 4 min. 06.04.2018 Cet article est archivé

Koray Ozcan (Mondorf): «On peut créer une surprise»

Koray Ozcan ne lâche rien. Pas même le ballon.

Koray Ozcan (Mondorf): «On peut créer une surprise»

Koray Ozcan ne lâche rien. Pas même le ballon.
Photo: Albert Krier
Sport 4 min. 06.04.2018 Cet article est archivé

Koray Ozcan (Mondorf): «On peut créer une surprise»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
La concurrence de Schaab et Marques? Même pas peur!

Koray Ozcan a fait son nid dans le cocon mondorfois sans faire de bruit. Passé devant Marques et Schaab, le gardien formé à Evian Thonon Gaillard entend jouer les trouble-fête avec l'USM le plus longtemps possible. Le Progrès et la Jeunesse vont éclairer la situation.

Koray Ozcan, on vous découvre ces dernières semaines. Rappelez-nous votre parcours!

J'ai fait ma formation à Evian Thonon Gaillard jusqu'en U20. Juste avant que le club ne descende en Ligue 2, je n'ai pas été conservé. Je suis alors parti en Alsace, à Sarre-Union, en CFA avant d'arriver ici à Mondorf deux ans plus tard.

Certains joueurs de votre promotion ont-ils percé au plus haut niveau?

Seulement Adrien Thomasson, régulièrement titulaire au FC Nantes. D'autres sont en Ligue 2.

Thonon Evian a connu bien des déboires avant d'être relégué dans les tréfonds du football français. Cela vous a attristé?

J'ai habité là. J'y ai tout appris, tout connu. Des premiers titres en Juniors au banc de l'équipe pro à l'occasion d'un match amical en passant par la Gambardella. Bien sûr que ça fait mal de voir son club de coeur disparaître. Mais c'est le football, ça fait partie d'une carrière!

Vous mesurez moins d'1,80m. Votre petit gabarit vous a-t-il empêché de faire une autre carrière?

J'ai montré à tous ceux que j'ai côtoyés que la taille n'était pas un souci. Après, ça ne passe pas à un niveau supérieur à part quelques exceptions comme Jérémie Janot. Ce n'est pas un souci pour moi. Je connais mes qualités et je continue mon chemin. 

Vous ne faites pas beaucoup de bruit, mais vous n'avez connu la défaite qu'à une reprise en BGL Ligue...

Oui, c'était à Dudelange (2-4). Je suis sûr que l'on pouvait arracher un match nul, mais on a payé cash nos trois erreurs défensives. C'est malheureux, mais on apprend de nos erreurs. Depuis, on est bien.

Sur un plan personnel, vous avez dû faire preuve de patience avant de gagner vos galons de titulaire. Cela vous était-il déjà arrivé?

Je suis toujours arrivé comme deuxième gardien dans un club. Ici, il y avait Glenn Marques. En tant que compétiteur je savais que je pouvais gagner ma place. Je n'ai jamais rien lâché. Le coach m'a fait confiance et je pense qu'il est satisfait.

Vous êtes à trois pour une place. Ce n'est pas un peu trop dans un club comme Mondorf?

Etre en concurrence avec Glenn et Arnaud, c'est positif. Ils connaissent la BGL Ligue. Ils m'apportent quelque chose et me tirent vers le haut. On ne peut rien lâcher et ça me pousse à travailler encore plus.

Mondorf est pratiquement sauvé. Vous regardez vers le haut?

On est dans une phase euphorique. On a notamment pris des points à l'extérieur, ce qui n'a pas toujours été la marque de fabrique du club. Ce groupe est solidaire. Oui, on peut créer une surprise. On fera le bilan après le Progrès et la Jeunesse.

Justement, vous recevez le Progrès. On vous a dit que vous l'USM étiez la bête noire de Niederkorn?

Le coach nous a dit de profiter de la situation pour créer la surprise. Le Progrès est un peu dans le creux et on est bons à domicile. J'y crois.

Mais cette troisième ou quatrième place, on en parle ouvertement?

On n'en parle pas mais on y pense. Si on arrive à battre les gros, pourquoi pas. On part de très loin. Le maintien était l'objectif et on y est presque. Si on gagne dimanche, l'idée de faire mieux va germer.

Quelle est la marge de progression du club?

Je viens d'arriver ici et je suis surpris positivement. Le recrutement a été bon. Dans cette équipe, il n'y a pas grand-chose à changer. Les postes sont presque doublés et le mental est bon. Après, c'est vrai, on n'est pas encore une grande équipe.

Considérez-vous ce passage comme une étape avant de rebondir en France?

Si je suis venu au Luxembourg, ce n'est pas pour repartir en France de suite. Après, oui, Mondorf ne pourrait être qu'une étape au pays. Le Top 3 d'un championnat, c'est le graal de tout compétiteur. Peut-être que les contacts viendront. Mais je suis encore sous contrat ici et je ne suis pas dans une réflexion de départ. Je veux m'installer. Après, on verra où mes performances me conduiront.

Pour finir, peut-on connaître vos pronostics pour cette 20e journée?

Vendredi à 20h

US Esch - Strassen 1-2

Dimanche à 15h

Differdange - Fola 3-3

Dimanche à 16h

Titus Pétange - Hostert 0-0

RM Hamm Benfica - Rodange 2-0

Mondorf - Progrès 2-1

Jeunesse - Rosport 3-0

F91 - Racing 2-0


Sur le même sujet

La Jeunesse est pour l'instant un leader autoritaire. En cas de victoire dimanche, la Vieille Dame a l'occasion de reléguer Differdange à neuf points. Milos Todorovic, le jeune capitaine bianconero, évoque ce «match à six points» et nous livre ses pronostics.
Milos Todorovic va retrouver Gilles Bettmer pour ce qui s'annonce comme le choc de la 12e journée de championnat.
Rumelange a bien débuté sa saison et retrouve Etzella, l'autre promu, ce dimanche, un adversaire davantage à sa mesure que Niederkorn et la Jeunesse. Bryan Maison et l'USR ont d'ailleurs un petit compte à régler avec des Ettelbruckois qui les avaient privés du titre de champion de Promotion d'Honneur.
Bryan Maison et les Rumelangeois retrouvent Etzella, l'autre promu, ce dimanche au Deich.
Idir Mokrani fait partie des recrues qui font le bonheur d'une formation du RM Hamm Benfica en pleine bourre actuellement. L'attaquant du Cents, avant le match au Fola, nous livre ses impressions et ses pronostics pour la douzième journée de BGL Ligue disputée ce dimanche.
Eddire Mokrani (FC RM Hamm Benfica - 9) / Fussball BGL Ligue Luxemburg, 10. Spieltag Saison 2017-2018 / 04.11.2017 / FC Progrès Niederkorn - FC RM Hamm Benfica / Stade Jos Haupert / Foto: Yann Hellers
L'US Mondorf fait partie des cinq équipes capables de s'emparer de la quatrième place du championnat. Le directeur sportif du club de la cité thermale, Patrick Kugener, y croit et s'apprête à accueillir l'Union Titus Pétange qu'il connaît bien pour y avoir travaillé. Entretien.
Patrick Kugener, l'homme de l'ombre mondorfois dont le travail porte ses fruits...
L'UNA Strassen de Kevin Lourenco se déplace dimanche à Niederkorn pour clore en beauté une première partie de saison déjà réussie. Rencontre avec le maître à jouer d'un promu qui se sent pousser des ailes tout en se gardant bien de fanfaronner. Par la même occasion, l'ancien de la Jeunesse et du Fola nous livre ses pronostics pour la 13e journée de BGL Ligue, la dernière de l'année.
Kevin Lourenco, ici face à Differdange, se verrait bien engranger une huitième victoire en championnat, à Niederkorn, avant la trêve hivernale.