Changer d'édition

Kim Clijsters annonce son retour en mars au Mexique
Sport 23.12.2019 Cet article est archivé

Kim Clijsters annonce son retour en mars au Mexique

Kim Clijsters a remporté cinq fois le tournoi de Luxembourg

Kim Clijsters annonce son retour en mars au Mexique

Kim Clijsters a remporté cinq fois le tournoi de Luxembourg
Photo: dpa
Sport 23.12.2019 Cet article est archivé

Kim Clijsters annonce son retour en mars au Mexique

Elle a gagné trois fois l'US Open et c'est sur le continent américain qu'elle revient aux affaires: la Belge, retraitée des courts depuis 2012, a dévoilé lundi son programme de retour à la compétition, qui débutera en mars en Mexique.

(AFP) - «Encore quelques semaines de patience et je serai prête à entrer en piste», a affirmé Clijsters dans une vidéo publiée sur plusieurs réseaux sociaux, plus de trois mois après avoir annoncé la reprise de sa carrière.

Dans ses publications, l'ex-n°1 mondiale a identifié les tournois de Monterrey (du 2 au 8 mars), d'Indian Wells (du 11 au 22 mars) et de Charleston (du 4 au 12 avril), suggérant que les trois épreuves devraient être les premières à son programme.

«J'ai hâte de jouer mon premier tournoi. L'entraînement a assez duré», a piaffé la Belge, âgée de 36 ans.

Clijsters avait initialement prévu de reprendre la compétition à l'Open d'Australie en janvier, un Grand Chelem qu'elle avait remporté en 2011. Mais une blessure à un genou contractée à l'entraînement a contrecarré ses plans. «Mon genou va beaucoup mieux, il n'est pas encore complètement guéri mais j'augmente l'intensité de mes entraînements», a-t-elle assuré lundi.

La joueuse du Limbourg s'alignera pour la première fois à Monterrey. Elle a gagné le tournoi d'Indian Wells à deux reprises (2003 et 2005).

La Belge avait déjà pris une première fois sa retraite en mai 2007, avant de revenir à la compétition en août 2009 après avoir donné naissance à son premier enfant.

Clijsters compte 41 titres à son palmarès, dont quatre en Grand Chelem, trois US Open (2005, 2009 et 2010) et un Open d'Australie (2011), et trois Masters (2002, 2003 et 2010). Passée professionnelle en 1997, elle a atteint la place de n°1 mondiale pour la première fois en 2003. Au total, elle l'a occupée pendant vingt semaines, la dernière fois en février 2011, point d'orgue de son premier come-back fructueux.    


Sur le même sujet

Clijsters s'incline d'entrée à Dubaï
L'ancienne n°1 mondiale (36 ans) a été battue en deux sets ce lundi par l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 16) au tournoi de Dubaï à l'occasion de son retour à la compétition. Le troisième de sa carrière.
Kim Clijsters of the Belgium returns the ball to Garbine Muguruza of Spain during the WTA Dubai Duty Free Tennis Championship, at the Dubai Tennis Stadium in the United Arab Emirates, on February 17, 2020. (Photo by KARIM SAHIB / AFP)
Andy Murray annonce sa retraite pour cette année
L'ancien numéro un mondial Andy Murray a déclaré vendredi qu'il comptait prendre sa retraite cette année et dit qu'il espère pouvoir aller jusqu'à Wimbledon mais que l'Open d'Australie (14-27 janvier) pourrait être son dernier tournoi.
Andy Murray of Great Britain breaks down during a press conference in Melbourne on January 11, 2019, ahead of the Australian Open tennis tournament. - Injury-plagued former world number one Murray on January 11, 2019 said he is set to retire this year and hopes to make it till Wimbledon, but conceded the Australian Open could be his last event. (Photo by William WEST / AFP) / -- IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE --
US Open: Sharapova abdique, Kvitova rayonne
Pour son retour en Grand Chelem, Maria Sharapova rêvait de remporter l'US Open, mais elle a été stoppée en 8e de finale dimanche, tandis que Petra Kvitova a tourné en accédant aux quarts de finale la page douloureuse d'une agression qui aurait pu mettre fin à sa carrière.
Russia's Maria Sharapova leaves the court after loosing to Latvia's Anastasija Sevastova in her Qualifying Women's Singles match against  at the 2017 US Open Tennis Tournament on September 3rd, 2017 in New York. / AFP PHOTO / Eduardo Munoz Alvarez